Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce A l'encre de Chine - Livre 2
Christian Lejalé  (Imagine & Co Editions)  janvier 2012

Le voilà, il est là le livre 2 de Christian Lejalé, le boulimique de voyages-qui-nourrissent-ses-romans. Le premier livre, sobrement intitulé Livre 1, racontait la chute de l’empire céleste de Chine, à travers les yeux de Yuna, une fille élevée comme un garçon sous le pseudo Yuno (pas de préface de Françoise Dolto, ni du docteur Freud, elle est tout à fait équilibrée, la petite).

Ce deuxième livre, tout aussi sobrement intitulé Livre 2 commence en 1912, pile-poil à la fin de la chute de cet Empire Céleste. Et franchement, ce n’est pas la joie, les chinois sans filet (plus d’empereur, plus de cadre) nagent en plein chaos, entre le "chacun pour soi" et le "c’est moi le plus fort". La Chine gronde. Zhao, le grand amour de Yuna, lutte contre les seigneurs de la guerre. Ils sont les parfaits alter ego de nos tribus gauloises, qui se tapent dessus pour un lopin de terre.

Les temps sont durs, Yuna fuit aux Etats-Unis, où elle devient une super star de la danse avec un pianiste bourru au cœur tendre. Puis elle retourne à ses premières amours : la Chine, son peuple, ses frères. Elle rencontre un certain Mao, un petit bonhomme colérique qui pense sincèrement que la répression est le seul et unique moyen de gouverner correctement un pays.

L’Armée Rouge chinoise et une partie du parti communiste chinois entreprennent la célèbre "Longue Marche", pour fuir les massacres de l’Armée nationale révolutionnaire du Kuomitang. Oui, je sais, ça fait un peu prof d’histoire géopolitique tout ça. Pour la faire courte (et claire), la Chine est divisée entre plusieurs partis qui veulent être la cerise sur le gâteau du pays. Et donc celui qui gagne est celui qui reste, il faut donc réduire l’adversaire, le repousser, l’acculer, lui montrer qui est le plus fort. En 1934 (nous étions plus préoccupés par un certain Adolf H en Europe), les communistes chinois (Mao et ses copains) fuient à travers la Chine pendant près d’une année.

Cette fuite est racontée étape par étape par Yuna, des montagnes gelées aux tourbes marécageuses, des maladies aux abandons de nouveau-nés, des espoirs et des déceptions de cette Longue Marche, des attaques et des pièges, des épisodes célèbres comme la traversée du Dadu (une aventure toute prête pour Indiana Jones)… pour finalement arriver dans une province au nom imprononçable, où Mao s’élèvera en grand Manitou de la Chine, soutenu par Staline (un méchant coco lui aussi).

La suite ? L’histoire l’a déjà écrit dans les livres, mais Yuna l’humanise. Elle a la sympathie de trouver des excuses à Mao, de défendre ses femmes, de soutenir les conseillers, d’assister secrètement aux réunions au grand sommet. Elle s’érige comme une Mère Teresa des chinois, et c’est là que le charme opère. Elle a beau n’être qu’un personnage de fiction, entièrement créé par Christian Lejalé, elle aime la Chine, elle pousse ce pays au rang des grandes nations alors que nous, tristes européens, trainons encore de vieux préjugés envers ce peuple qui a rattrapé 5 siècles de retard en un seul.

Le premier livre m’avait laissé assez circonspecte. Cette suite est à la hauteur de mes attentes, un écrivain passionné personnifie l’amour de la Chine dans la voix d’une Yuna maltraitée par la vie, qui a souffert autant que son pays, et qui en est ressortie bien plus forte. Je n’avais jamais éprouvé l’envie de mieux connaître ce pays avant ce livre. Voilà un grand roman de la Chine, touchant de sincérité, de passion et de sagesse : "La guerre, c’est des hommes qui ne se connaissent pas et qui se tuent pour des hommes qui se connaissent et ne peuvent pas se tuer".

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :
La chronique de "A l'encre de Chine - Livre 1"


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
"Countdown" de Justin Dec
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 10 novembre 2019 : Non à la morosité
- 3 novembre 2019 : Ivan, Boris et elle
- 27 octobre 2019 : La révolution en marche
- 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=