Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Abilifaïe Léponaix
Ciné 13 Théâtre  (Paris)  mars 2012

Comédie dramatique écrite et mise en scène par Jean-Christophe Dollé, avec Clothilde Morgiève, Benjamin Tual, Marie Réache (en alternance Vanessa Ricci), et Jean Christophe Dollé.

Quatre schizophrènes dans un hôpital de jour. Leurs tentatives pour communiquer, leurs confessions et leurs vies entre parenthèses, handicapées par leurs visions incessantes.

"Abilifaïe Léponaix" (nom de deux médicaments) mêle témoignages audio et scènes courtes dans ce lieu loin des regards de la société où chacun essaye de reprendre le contrôle sur sa vie.

La Compagnie Fouic théâtre à qui l’on doit le très original "Blue.fr" revient avec un nouveau spectacle inclassable et fort.

Jean-Christophe Dollé, après s’être documenté et avoir recueilli des témoignages, propose une approche sur un sujet rarement évoqué au théâtre. Il réalise un spectacle esthétiquement très réussi et qui parvient à montrer l’intime des schizophrènes en évitant l’écueil du glauque ou du pathos. "Abilifaïe Léponaix" a en outre le mérite de faire sortir le sujet des murs de l’hôpital et de donner une voix aux malades.

Dans une belle scénographie d’Adeline Caron, rideaux de douche lacérés de haut en bas, et l’accompagnement sonore très réussi de Michel Gertier qui s’ajoute à la musique de Jean-Christophe Dollé, les quatre comédiens nous emportent totalement dans leur univers parallèle inquiétant et vertigineux. Les quatre malades laissent transparaître une immense souffrance intérieure qui ne s’oublie qu’en de trop rares moments.

Vanessa Ricci et Benjamin Tual sont époustouflants d’émotion. Jean-Christophe Dollé compose un personnage buté et las qui marque. Clotilde Morgiève, après le précédent spectacle, prouve une fois encore qu’elle est une immense comédienne. Son personnage est inoubliable.

De commentaires croisés en intermèdes chorégraphiés, Jean-Christophe Dollé installe une nouvelle fois, après "Blue.fr", sa patte de metteur en scène et parsème d’humour un sujet grave qui pourrait vite être étouffant.

Ici, même si l’émotion nous gagne, on retient surtout la vibrante humanité d’individus à la recherche d’eux même et essayant de retrouver un lien avec les autres, à l’image de cette scène magnifique et intense où, maladroitement, Soizic et Maxence tentent d’entrer en contact.

Magnifique !

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Jean-Louis Zuccolini
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=