Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Pangée
Alexandre Grondeau  (Editions La Lune sur le toit)  mars 2012

D'un conte philosophique installé au Paradis et faisant de Dieu un protagoniste (presque) comme les autres, on aurait tendance à supposer qu'il militera pour l'athéisme. C'est la grande finesse de ce Pangée que de savoir rester nuancé, et de prendre à contre-pied le refus autant que le don de la foi, l'agnosticisme autant que l'espérance – et de dessiner de nos attitudes religieuses / métaphysiques / existentielles une carte détaillée et subtile.

Mais là où Werber entendait, en sous-texte de ses sortes de polars cosmogoniques, délivrer un message sur le sens même de l'existence (qui était finalement directement inspiré des paroles de sagesse de toutes les traditions religieuses), Grondeau se contente d'un roman léger, métaphysico-existentialiste sans prétention, qui vaut plus par les questions qu'il soulève que par les réponses qu'il ne donne pas (sur le bonheur, la responsabilité, la liberté, la solidarité – et leurs inverses). Un roman pertinent autant qu'impertinent, donc.

Car la véritable préoccupation de ce Pangée, premier roman de l'universitaire et DJ (?) Alexandre Grondeau, est bien celle-là : interroger la façon dont l'homme se tient face à ce monde qu'il habite, la création divine supposée.

On suit donc le séjour, étonné et poliment insoumis, d'un simple humain au Paradis, les fils légers d'une intrigue relâchée, mue perpétuellement par l'indécision. Et si le héros se prénomme Pangée ("toute la Terre") et se nomme Dolbach (du nom du Baron d'Holbach, père du matérialisme athée, c'est-à-dire d'une science sans Dieu), c'est que le roman regarde du côté de la fable plus encore que de celui d'une littérature prétentieuse s'imaginant pouvoir apporter sur la question de Dieu un éclairage inédit. Alexandre Grondeau se contente de rappeler des évidences qui vont sans dire – mais peut-être cela ira-t-il mieux encore en les disant...

 

En savoir plus :
Le site officiel d'Alexandre Grondeau
Le site officiel du livre Pangée


Cédric Chort         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 18 novembre 2018 : Pas de frein pour consommer la culture

Si certains estiment que l'on consomme toujours trop et toujours plus, il n'en est pas de même pour la culture. Jamais assez de livres, de musiques, de films... Voici de quoi découvrir cette semaine encore avec notre petite sélection hebdomadaire.

Du côté de la musique :

"Amir" de Tamino
"We are not merchandise" de Jean Michel Jarret
"Action" de Inuit
"Vanités" de Liz Van Deuq
"Longue distance" de Miegeville
My Baby et Electro Deluxe dans une sélection de EP
et toujours :
Rencontre avec Olivier Brion, complétée par une session 5 titres
"Au dessus" de Au Dessus
"Terrain à mire. Une maison rétive. Contrainte par le toit" de Bégayer
"Rojo vivo" de Borja Flames
"Alaska" de Eryk.E
"Envol" de Joulik
"La boîte de pandore" de Karin Clercq
"Pur sang EP" de Pur Sang
"Grazyna Bacewicz : The Two Piano Quintets - Quartet for four violins - Quartet for four cellos" de Silesian Quartet and Friends
"Songs for a city" de Victoire Oberkampf

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Iinflammation du verbe vivre" au Théâtre de la Colline
"Dans le pays d'hiver" à la MC93 à Bobigny
"L'Arche" au Théâtre 13/Seine
"Cyrano" au Théâtre de la Tempête
"Abeilles" au Théâtre de Belleville
"Le Cabaret des Trois soeurs" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Ce qu'on attend, ce qu'on a déjà" au Lavoir Moderne Parisien
"L'Autre fille" à la Comédie de Béthune
"Mémoire de fille" à la Comédie de Béthune
"Femme(s)" au Théâtre Trévise
"J'aime Brassens" au Théâtre Trévise
les reprises :
"La Double Inconstance" au Théâtre des Béliers parisiens
"En avant sur les cendres" au Théâtre du Rond-Point
"Moi, Dian Fossey" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Viel chante Brel" au Théâtre Essaion
"Gauthier Fourcade - Liberté !" au Studio Hébertot
"La Fabrique à Kifs" au Théâtre de l'Oeuvre
"Le Cabaret extraordinaire" à la Nouvelle Eve
et la chronique des autres spectacles de novembre

Expositions avec :

"Trésors de Kyoto - Trois siècles de création Rinpa" au Musée Cernushi
"Jômon - Naissance de l'art dans le Japon préhistorique" à la Maison de la Culture du Japon

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Le départ" de Jerzy Skolimowki en version restaurée
et la chronique des autres sorties de novembre

Lecture avec :

"Au coeur de la folie" de Luca d'Andrea
"Les contes du réveil matin" de Michel Bussi
"Munkey diaries (1957-1982)" de Jane Birkin
"Où vivre" de Carole Zalberg
et toujours :
"Prisonniers de la géographie" de Tim Marshall
"Le peuple contre la démocratie" de Yascha Mounk
"Le complexe d'Hoffman" de Colas Gutman
"La croisière charnwood" de Robert Goddard
"Haute société / Frank et Billy" de Vita Sackville / Laurie Colwin

Froggeek's Delight :

"Assassin's Creed : Odyssey" sur PS4, XBOXONE, PC Windows
"Astrobot rescue mission" jeu en réalité virtuelle sur PS4
"Marvel's Spider-Man" en exclusivité sur PS4
"Shadow of the Tomb Raider" sur PS4, XBOXONE et PC
"Kingdom Come : Delivrance" sur PC, PS4 et XBOX

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 18 novembre 2018 : Pas de frein pour consommer la culture
- 11 novembre 2018 : En route pour l'hiver
- 4 novembre 2018 : Peur sur la ville
- 28 octobre 2018 : Formidable !
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=