Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Pangée
Alexandre Grondeau  (Editions La Lune sur le toit)  mars 2012

D'un conte philosophique installé au Paradis et faisant de Dieu un protagoniste (presque) comme les autres, on aurait tendance à supposer qu'il militera pour l'athéisme. C'est la grande finesse de ce Pangée que de savoir rester nuancé, et de prendre à contre-pied le refus autant que le don de la foi, l'agnosticisme autant que l'espérance – et de dessiner de nos attitudes religieuses / métaphysiques / existentielles une carte détaillée et subtile.

Mais là où Werber entendait, en sous-texte de ses sortes de polars cosmogoniques, délivrer un message sur le sens même de l'existence (qui était finalement directement inspiré des paroles de sagesse de toutes les traditions religieuses), Grondeau se contente d'un roman léger, métaphysico-existentialiste sans prétention, qui vaut plus par les questions qu'il soulève que par les réponses qu'il ne donne pas (sur le bonheur, la responsabilité, la liberté, la solidarité – et leurs inverses). Un roman pertinent autant qu'impertinent, donc.

Car la véritable préoccupation de ce Pangée, premier roman de l'universitaire et DJ (?) Alexandre Grondeau, est bien celle-là : interroger la façon dont l'homme se tient face à ce monde qu'il habite, la création divine supposée.

On suit donc le séjour, étonné et poliment insoumis, d'un simple humain au Paradis, les fils légers d'une intrigue relâchée, mue perpétuellement par l'indécision. Et si le héros se prénomme Pangée ("toute la Terre") et se nomme Dolbach (du nom du Baron d'Holbach, père du matérialisme athée, c'est-à-dire d'une science sans Dieu), c'est que le roman regarde du côté de la fable plus encore que de celui d'une littérature prétentieuse s'imaginant pouvoir apporter sur la question de Dieu un éclairage inédit. Alexandre Grondeau se contente de rappeler des évidences qui vont sans dire – mais peut-être cela ira-t-il mieux encore en les disant...

 

En savoir plus :
Le site officiel d'Alexandre Grondeau
Le site officiel du livre Pangée


Cédric Chort         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 21 janvier 2018 : En attendant les beaux jours

Il pleut partout, il fait moche, il fait froid. Qu'à cela ne tienne, voici notre sélection de la semaine qui devrait pouvoir occuper vos jours gris et vos soirées au coin du feu avec moultes choses à écouter, à lire, et à voir. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Thanks for listening" de Chris Thile
"Moondog new sound" de Ensemble Minisym
"Mossy Ways" de Eric Le Lann
"MOR" de Marcel Kanche
"Mille excuses" de Misska
"Essais, volume 2" de Pierre de Bethmann Trio
"Songs of praise" de Shame
et toujours :
Aftermath" de Alex Stuart
"Kili kili" de Black Bones
"Jean Baptiste Lully : Alceste, ou le trimphe d'Alcide" de Christophe Rousset & les Talens Lyriques
Interview de Pierre autour d'une session live de 5 titres
"Girl's ashes" de Dirty Work of Soul Brothers
"Infernu" de Hifiklub
"Trio 30YearsFrom" de Théo Girard
"Destination overground : the story of Transglobal" de Transglobal Underground
"Classe moyenne" de Vincent Touchard

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"La Maladie de la Mort" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Schatten ( Eurydike sagt)" au Théâtre de la Colline
"Les Bacchantes" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Tertullien" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Concertos de Passions" au Théâtre Les Déchargeurs
"Céline, derniers entretiens" au Théâtre Les Déchargeurs
"Après le tremblement de terre" au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"Paysages intérieurs" au Théâtre Le 13ème Art
"Les Fils prodigues" au Théâtre Le Maillon à Strasbourg
"J'arriverai par l'ascenseur de 22h43 (chronique d'un fan de Thiéfaine)" aux Docks à Lausanne
les reprises à ne pas rater:
"Trahisons" au Théâtre Le Lucernaire
"Gauthier Fourcade - Liberté !" au Studio Hébertot
"Constance - Gerbes d'amour" au Théâtre Apollo
"Mon meilleur copain" au Grand Point Virgule
et les chroniques des autres spectacles de janvier

Expositions :

dernière ligne droite pour "Irving Penn" au Grand Palais

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"La Douleur" de Emmanuel Finkiel
et les chroniques des sorties de janvier

Lecture avec :

"Assad" de Régis Le Sommier
"Celui qui disait non" de Adeline Baldacchino
"Etienne de silhouette" de Thierry Maugenest
"Fausses promesses" de Linwood Barclay
"Le pouvoir" de Naomi Alderman
"Mille soleils" de Nicolas Delesalle
et toujours :
"L'infinie comédie" de David Foster Wallace
"La femme qui ment" de Hervé Bel
"La friction du temps" de Martin Amis
"Les oiseaux morts de l'Amérique" de Christian Garcin
"Massacre des innocents" de Marc Biancarelli
"Un homme doit mourir" de Pascal Dessaint

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=