Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce 11 fleurs
Wong Xiaoshuai  mai 2012

Réalisé par Wong Xiaoshuai. Chine/France. Drame. 1h50. (Sortie 9 mai 2012). Avec Liu Wenqing, Wang Jungchun, Yan Ni et Zhang Kexuan.

Du cinéma chinois contemporain, on a coutume de voir de grandes fresques historiques, orchestrées par des réalisateurs de renom (Chen Kaige, Yang Zhi Mou, John Woo), ou à l’inverse, des films intimistes ou expérimentaux, parfois arides et toujours plongés dans un quotidien dépouillé.

L’intérêt de "11 fleurs" est de nous immerger dans l’entre-deux, de nous faire découvrir un cinéma à la fois populaire et ambitieux dans son propos, puisqu’il emprunte les chemins d’une chronique familiale pour revenir sur une des pages les plus sombres du maoïsme, celle de la Révolution Culturelle, de la période où dominaient les Gardes Rouges.

Le réalisateur Wang Xiaoshuai s’attache à quatre garçons d’une dizaine d’années (les onze fleurs du titre étant une métaphore des onze ans du héros), pour la plupart enfants d’"intellectuels" contraints de vivre à la campagne et soumis aux joies du travail manuel pour quitter leurs habits de "petits bourgeois".

L’action se passe en 1974, au moment où l’élan révolutionnaire est en perte de vitesse et que l’expérience de la Révolution Culturelle s’est avérée un échec désastreux. Le jeune Wang Han, fils d’un acteur contraint de travailler à l’usine, est témoin de cette dérive, qui prendra la forme d’un fait-divers tragique.

Wang Xiaoshai s’est clairement inspiré de souvenirs autobiographiques pour suivre la vie scolaire de Wang Han, avec ses rituels propres à la Chine communiste, comme ces séances de gymnastique matinales.

Par petites touches, il reconstitue aussi ce qu’est une enfance, avec ses joies, ses bêtises, ses petits drames qui deviennent des montagnes comme la perte d’une chemise dont on était si fier. Une enfance aussi en danger quand il faut trahir ou dénoncer, quand il faut déjà comprendre comment survivre, comment sauver sa famille ou sa petite communauté.

"11 fleurs" est un hymne au peuple chinois habitué à souffrir, et qui n’a pas été déçu en la matière pendant cette période noire. Un peuple chinois toujours optimiste malgré tout et qui, malgré la peur et les épreuves, reste bonhomme et solidaire.

S’il n’y avait pas le poids de la "grande histoire", "11 fleurs" pourrait n’être qu’un film pour enfants narrant les aventures d’un "club des quatre" chinois. Wang Xiaoshuai réussit particulièrement bien à diriger ses petits gars hilares et débrouillards et surtout à restituer toute cette époque, que l’on connaît de manière théorique.

La “Révolution culturelle” est ici restituée du côté de la vie quotidienne et l’on voit comment les Chinois qui la subissaient s’en accommodaient au jour le jour. Ce n’est pas l’enfer, encore moins le paradis. C’est une contrainte imposée qu’il faut traverser en tenant compte de mystères idéologiques qui dépassent. Chacun poursuit sa route, petite fourmi courageuse et pleine d’élan.

Un film riche, vitaliste, chaleureux, plein d’amour qui ne souffre jamais d’être une coproduction franco-chinoise. Tout au contraire, on soulignera le mariage réussi des images de Wang Xiaoshuai et de la musique de Marc Perrone.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?
- 1er décembre 2019 : On prépare les cadeaux
- 24 novembre 2019 : Black Friday culturel
- 17 novembre 2019 : 4 ans déjà
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=