Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Married Monk - Prohom
Le Grand Logis  (Bruz)  21 octobre 2004

Après un passage un peu trop court au festival La Clef des Chants, il était temps de voir enfin les Married Monk dans un concert complet, en esperant ne plus les voir se battre avec les problèmes techniques. Bizaremment programmés en première partie de Prohom, les quatre compères sont donc à l'heure pour fouler la scène du Grand Logis, grande salle de spectacles pas forcément très adaptée pour les concerts rock.

Le concert commence par les premiers titres du dernier album et toute la puissance de leur musique s'empare de la salle un peu endormie. Un mélange de rock allié à de savantes programmations completées par les facéties d'Etienne, le quatrième larron, capable d'enchainer les solos cahotiques de saxophone avec les sons toujours étranges de son Theremin.

Les Married Monk continuent des titres de leurs quatre albums, ressortant d'anciens morceaux comme leur fantastique premier tube "There's The Rub", proposant une version ralentie et surprenante de "Pretty Lads", en finissant par une toujours spectaculaire reprise du célèbre "Teenage Kicks" en rappel. Seul regret, le public ne profitera pas de leur version de "Ashes to Ashes" interpretée pendant la balance.

Après cette formidable démonstration toujours trop courte, et une pause au bar, Prohom entre sur scène et dès la première chanson, dès l'apparition du chanteur, j'ai une impression de déjà-vu.

Retour il y a presque un an, à l'époque d'un concert de AS Dragon et Jeronimo au festival du Schmoul. Les mêmes conditions : deuxième partie du concert, un groupe attendu mais toutefois assez peu connu, un grand chanteur chauve très sympa avec le public, des samples. Et malheureusement c'est le même résultat : les musiciens jouent bien, le chanteur communique avec le public, plaisante, maitrise les incidents techniques avec humour, invite le public à venir danser sur la scène, les lumières sont bien etudiées et participent au spectacle mais il faut pourtant se rendre à l'évidence, en dehors d'un single assez bien fichu et multidiffusé il y a un an sur le Mouv', il n'y a pas grand chose d'original dans ce rock teinté d'un poil d'electro et mené par des paroles en français.

C'est d'ailleurs surement là que le bât blesse. S'il n'est pas facile de chanter en français pour un groupe de rock, il est encore moins facile d'aborder certains thèmes, de faire dans l'humanitaire, dans les coups de gueule. Et c'est justement ce qui rapproche Prohom de Jeronimo, ce sont ces paroles mises en avant qui peuvent attirer l'oreille et faire oublier toute la bonne musique qu'il y a derrière.

Comme me le demandait ma chère voisine pendant le concert : "on pourrait avoir la même chose mais sans les paroles ?". Ce n'est pas très sympa mais c'est plutôt réaliste.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album The Belgian Kick de The Married Monk
La chronique de l'album Headgearalienpoo de The Married Monk
Married Monk en concert au Festival La Clef des Chants 2004 (samedi)
Married Monk en concert au Normandy (3 novembre 2004)
L'interview de The Married Monk (5 novembre 2004)
La chronique de l'album Un monde pour soi de Prohom
Prohom en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2005 (jeudi)
Prohom en concert au Festival Solidays 2005 (dimanche)


Fred         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-07-14 :
Festival Beauregard #11 (édition 2019) - Vendredi 5 juillet - We Hate You Please Die - Fantastic Negrito - Tamino - Balthazar - Talisco - Bernard Lavilliers - Lomepal - Suprême NTM - The Blaze - Etienne de Crécy
Tom Mascaro - The Daggys - M'art in the street
Festival Les Eurockéennes de Belfort #31 (édition 2019) - Vendredi 5 juillet - Brutus - Interpol - The Hu - Suprême NTM - Fontaines D.C. - MNNQNS - Jambinaï & La Superfolia Armaada - Idles - Kompromat - Mass Hysteria - Angèle - Kate Tempest - Parkway Drive - Psychotic Monks
Cate Le Bon - Reward
Who's the Cuban - Circo Circo
Verdée - Verdée EP
Beautiful Badness - Walk on a mirror
Matmatah - You're here now what ?

• Edition du 2019-07-07 :
The Twin Souls - The Twin Souls EP
Patrick Langot - Praeludio
L'envoûtante - L'envoûtante
Olivier Libaux - Uncovered Queens of the Stone Age - The Lost EP
Quatuor Midi-Minuit - Carnet de voyage - Livre 1 - Beethoven-Cras
Festival Beauregard #11 (édition 2019) - Jeudi 4 juillet - MNNQNS - Gringe - Thérapie Taxi - Angèle - John Butler Trio - Limp Bizkit - Gossip - Fatboy Slim
Hellfest Open Air Festival #14 (édition 2019) - No One is Innocent - Ultra Vomit - Dagoba - Gojira - Kiss - Cult of Luna - Slayer - Fu Manchu - Clutch - Sabaton - Creepshow - Batmobile - Skald - Nasty - Kverlertak - Pestilence - Bloodbath - Cannibal Corpse - Emperor - Sisters of Mercy - La Bal des Enra
Guero - Orgue EP
Du Blonde - Lung Bread For Daddy

• Edition du 2019-06-30 :
Onyx & the Red Lips - Cinematic
Les Fatals Picards - Espèces menacées
Mathilde Fernandez - Chanteuse de guerre
Emma Sand - Door to door EP
Ceylon - Ceylon EP
Florian Wielgosik - Home
Acide Adore - Tu me captures EP
Sarah Lancman & Giovanni Mirabassi - Intermezzo
Lillian Gordis - Zones
François Chaplin - Brahms, Intermezzi, Rhapsodies
 

• Archives :
Lloyd - Black Haze
Diamond Head - The coffin train
Alex Rossi - Tutto va bene
Calexico / Iron & Wine - Years to Burn
Jérôme Minière - Une Clairière
The Comet Is Coming - Trust in the Lifeforce of the Deep Mystery
Music Festival Reims La Magnifique Society #3 (édition 2019) Vendredi 14 juin - Tachi Mukai - Hamza - Delgrès - Franz Ferdinand - Die Antwoord - The Fat White Family
Music Festival Reims La Magnifique Society #3 (édition 2019) - Samedi 15 juin - Pressyes - Muthoni Drummer Queen - Pond - Wallows - Yahyel - Nekfeu - Bagarre - Sebastian
Matthieu Malon - Le pas de côté
Marie-Claire Buzy - Cheval fou
Sarah Lenka - Women's Legacy
Monsieur - Different
Malakit - ... ni précieuse
Louise Thiolon - N'obéir qu'à la terre
Jean-Emmanuel Deluxe & Friends - Rouen Dreams
Thomas Howard Memorial - At the end of the yard
Les Talens Lyriques & Christophe Rousset - Antonio Salieri : Tarare
Torquemada - Génération guère sainte EP
Christophe Rousset - Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo
Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman - Ravel l'exotique
Boule - Appareil Volant Imitant l'Oiseau Naturel
Cat Loris - Hypersensible
The Leisure Society - Arrivals & Departures
Festival Beauregard #11 (édition 2019) - Les Découvertes - Angèle - NTM - Ben Harper - Gossip - MNNQNS - We hate you please die - Fantastic Negrito - Tamino - Balthazar - Beach Youth - Clara Lucciani - IDLES - Rendez-vous - Jeanne Added
Drenge - Strange Creatures
Washington Dead Cats - Attack of the giant purple lobsters
Martin Kohlstedt - Ströme
Music Festival Reims La Magnifique Society #3 (édition 2019) - Scarlxrd - Rendez Vous - The Como Mamas - Dégage - DTSQ - Zombie Chang - Christine and the Queens - Roméo Elvis - Channel Tres - Balming Tiger - Delgres - Die Antwoord - Franz Ferdinand - Fat White Family - The Fin - Yahyel - Wallows - Sebastian - Pressye
Marianne Feder - L'hiver des poètes
Malade[s] - Toute chose visible
- les derniers albums (5689)
- les derniers articles (124)
- les derniers concerts (2296)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1065)
- les derniers livres (7)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=