Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Paul Buchanan
Mid air  (Newsroom Records / Modulor)  mai 2012

Les groupes Portishead, Craig Armstrong ou Alpha n’auraient probablement pas existé sans celui de Paul Buchanan, The Blue Nile. L’album Hats, ce chef-d’œuvre sorti confidentiellement à la fin des années 80, je l’avais acheté pour une bouchée de pain chez un disquaire de Lille, à une période de ma vie où j’y passais mon temps plus que de raison (le disquaire dont je parle n’existe plus aujourd’hui, il a été remplacé par un magasin de fringues : je ne passe jamais devant sans un petit pincement au coeur).

Sur les quatre albums de The Blue Nile, c’est celui-là qui m’aura le plus marqué. J’y entendais la gravité de John Cale sans la froideur ; la profondeur mélancolique de Portishead sans la tristesse ; la lenteur et le dépouillement de Craig Armstrong sans le côté easy-listening (je rappelle que c’est grâce à l’album The Space Between Us de Craig Armstrong, sorti en 1997, où se trouve une reprise de l’immense "Let’s go out tonight" de l’album Hats, que The Blue Nile est sorti de l’ombre pour acquérir un petit succès critique dans la presse musicale).

Le premier album solo de Paul Buchanan, Mid Air, contient ces mêmes éléments, mais le dépouillement et l’épure ont progressé (peut-être un peu trop mais nous n’en tiendrons pas rigueur). Passé la joie de retrouver cette voix amie, on pèse le pour et le contre. Il faut du temps pour que ces chansons évanescentes (pour ne pas dire "aériennes", ce qui serait une métaphore facile et honteuse) nous laissent une empreinte, aussi petite fût-elle. Pendant une trentaine de minutes on parvient difficilement à saisir l’insaisissable. Cette musique statique décourage la mémoire. Plusieurs écoutes ne suffisent à épuiser cet art de l’immobilité, ni cette maîtrise de l’espace − et cela ne nous déplaît pas. Pour l’explorer, cette lenteur, il faut compter sur la durée, donc sur la patience.

D’aucuns persistent à ranger la musique pop dans la catégorie des "musiques faciles". Cette idée reçue disqualifie une série de groupes qui méritent bien plus que ce genre de désignation (je pense donc à The Blue Nile, mais aussi aux Nits). Il faudrait un jour travailler en profondeur ce concept de pop, et voir les résonances qu’il entretient secrètement avec la musique classique.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Paul Buchanan
Le Facebook de Paul Buchanan


David Falkowicz         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=