Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Wovenhand
The Laughing Stalk  (Glitterhouse)  septembre 2012

Pour son septième album, The Laughing Stalk, Wovenhand (formerly known as "Woven Hand") se voit confronté à la nécessité de combler le départ de Pascal Humbert, bassiste revenu en 2008 d'entre les morts de 16 Horsepower et reparti récemment s'occuper en Gironde du vignoble familial (et, accessoirement, écrire et enregistrer avec Bertrand Cantat les chœurs du spectacle Des femmes de Wajdi Mouawad, mise en musique de textes de Sophocle publiée depuis sous forme d'album sous le nom de Chœurs). Pari réussi pour le groupe de David Eugene Edwards, qui semble se rire de ces petites vicissitudes mortelles.

L'album est certes moins planant que ses prédécesseurs, ne louche plus du côté du psychédélisme, du vaudou, du new age – de tout ce qui peut amener la transe. Il est plus heavy, au sens propre du terme : il déploie un son lourd, qui travaillerait dans l'épaisseur plutôt que dans la profondeur. Exemplaire est à ce titre "Long horn", le beau titre d'ouverture, avec sa petite touche surf rock, mais noyée dans la saturation. On songe, pourquoi pas, au dernier Black Angels (Phosphene Dreams ; entendre par exemple le morceau "Telephone"). Ce n'est pas encore les Warlocks ou le Brian Jonestown Massacre, mais on sent la tentation de la densité.

Capturé live, le son est également souvent lointain, écrasé, coulant... loin, au total, des habituelles impeccables productions élégantes de la formation. Est-ce parce qu'il a été mixé par Alexander Hacke (a.k.a Alexander Von Borsig, ancien membre et aujourd'hui directeur artistique d'Einstürzende Neubauten) ? Est-ce l'effet sur disque de la nouvelle posture scénique de David Eugene Edwards, qui semble avoir abandonné la station assise ?

Le résultat est clair en tout cas : The Laughing Stalk sonne moins évidemment mystique que ses prédécesseurs, Edwards y perd un peu de sa stature d'imprécateur, de prêcheur de rue habité (quoique l'oreille attentive puisse encore y entendre un "hallelujah !" de temps en temps).

Pour le reste, The Laughing Stalk reste clairement un album de Wovenhand, immédiatement identifiable et tout à fait délicieux. Mais le scandale, s'il en fallait un, serait peut-être celui-là, plutôt que celui de l'infidélité faite à soi-même, que les plus fanatiques ne manqueront pas de reprocher à ce nouveau son : cet album est un septième, déjà, et l'on pourrait presque être déçu qu'il ne soit pas plus différent des six précédents – aussi excellent cela soit-il.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Wovenhand en concert au Trabendo (jeudi 27 septembre 2012)
Wovenhand en concert au Festival Les Nuits de l'Alligator 2013 (mardi 26 février)

En savoir plus :
Le site officiel de Wovenhand
Le Myspace de Wovenhand


Cédric Chort         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-09-20 :
The Apartments - In and out of the light
La Caravane Passe - Nomadic Spirit
Babylon Circus - State of Emergency
Atrisma - Chrone EP
Orchestre national d'Auvergne & Roberto Forés Veses - Berg, Webern, Schreker
Marie-Gold - Règle d'or

• Edition du 2020-09-13 :
Thomas Bel - Cerna Vez
Bandit Bandit - Bandit Bandit
Jeanne Added - Both Sides
Gabriel Tur - Papillon Blanc
Emily Loizeau - Run Run Run (Hommage à Lou Reed)
Emily Loizeau - Le Centquatre
Collectif La Boutique - Twins
Hugo Chastanet - Dix chansons naturelles et sauvages
Elysian Fields - Transience of life
 

• Archives :
Théo Fouchenneret - Beethoven : Waldstein & Hammerklavier
Inflatable Dead Horse - Love Songs
Lisza - Charango
Alexis HK - Comme un ours (Live)
Morgane Ji - Woman Soldier
Feldup - A thousand doors, just one key
Vladimir Torres - Inicial
Creeper - Sex, Death & The infinite Void
Fantastic Negrito - Have You Lost Your Mind Yet ?
Plumes - Oh Orwell
Rue de Tanger - Simone
Anna Aaron - Pallas Dreams
Biffy Clyro - A Celebration of Endings
All We Are - Providence
Ana Carla Maza - La Flor
Listen in Bed - Lazy Lagoon (Mix #22)
Neil Young - Homegrown
Vertige - Populaire
Talisco - Inner songs
Listen in Bed - Nina Simone 2/2(Mix #21)
Crack Cloud - Pain Olympics
We hate you please die - Waiting room
Cheyenne - Surprends-moi
Listen in Bed - Nina Simone 1/2 (Mix #20)
La Mare Aux Grenouilles #06 - Talk Show Culturel
L'éclair - Noshtta EP
Toybloïd - Modern Love
Listen in Bed - Jimmy Cobb (Mix #19)
Divers artistes - INTENTA Experimental & Electronic Music from Switzerland 1981-93
Thibault Noally & L'ensemble Les Accents - Alessandro Scarlatti : Il Martirio di Santa Teodosia
- les derniers albums (6150)
- les derniers articles (160)
- les derniers concerts (2325)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1095)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=