Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Numbers not names
What's the price ?  (Ici d'ailleurs...)  octobre 2012

Soyons honnêtes : les maisons de disques n'ont pas toujours bonne presse. C'est vrai, évidemment, des majors et de tous leurs satellites, qui semblent n'avoir rien d'autre en tête que de soutirer l'argent du consommateur en lui fourguant des disques peu délicieux mais si bankables. D'où une défiance légitime de l'amateur de musique, qui a peur qu'on ne le prenne pour une vache pondeuse, une poule à lait.

Cette défiance, pour tout dire, s'étend même parfois aux plus petites structures, que l'on soupçonne de ne défendre un artiste que parce qu'il est de la famille, de l'entourage ; comme si, forcément, tout ce que font les potes du patron d'un label méritait d'être donné à entendre à l'amateur.

Ce qui se joue d'un bout à l'autre de ce spectre, n'est-ce pas finalement l'expression d'une remise en question des jugements de valeur opérés par les maisons de disques ? Qui sont-ils, finalement, les hommes derrière les labels, pour juger quel disque mérite ou ne mérite pas d'être publié ? Qu'ils soient marchands et jugent de ce qui peut se vendre, certes – c'est finalement leur métier : vendre. Mais de là à s'imaginer qu'ils puissent juger de la valeur d'un disque ou d'un autre... à l'époque ou le relativisme domine, parce que les moyens technologiques le relaient et l'appuient, cela semble inacceptable et chacun préfère se piquer de sa liberté de choix.

Il y a, pourtant, de ces exceptions qui pourraient nous rappeler que le patron d'un label peut être plus que le gérant d'une supérette culturelle, qu'il peut avoir, comme le galeriste, comme le viticulteur, comme l'artisan industrieux, une sensibilité, un savoir-faire, une expérience dont tout le monde ne peut se prévaloir. Pour le véritable connaisseur, d'ailleurs, certains labels ne sont pas seulement des marques, ce sont aussi de véritables certifications. Mais ceux-là même, la confiance de l'auditeur ne leur a pas été donnée, ils ont du la conquérir.

C'est ainsi à Stéphane Grégoire, manageur du label Ici d'ailleurs, que l'on doit la naissance même du projet Numbers Not Names. C'est en effet lui qui a eu l'idée de rassembler quatre musiciens d'horizons différents, qui ne s'étaient jamais rencontrés, pour les faire collaborer – le temps d'un EP tout d'abord (sorti pour le Disquaire Day 2012), rapidement suivi d'un album, cet explosif What's the price ?.

On retrouve donc sur ce disque-événement Alexei "Crescent Moon" Casselle (Kill the Vultures), Jean Michel Pires (NLF3, The Married Monk), Oktopus (Dälek), Chris Cole (Manyfingers). Tout à tour hypnotique, enflammé, tellurique, souterrain, l'album évite toutes les ornières de la facilité, du cliché, de l'inventivité par collage de trucs et astuces, de la surenchère, pour se porter au summum de la créativité à quatre têtes.

En résulte un disque d'indus hip-hop vénéneux et colérique, tout attaché à la dénonciation d'une consommation tellement généralisée qu'elle devient consommation de l'humain lui-même. Ça n'est plus noir, c'est rouge – rouge comme le sang d'une guerre entamée.

Hybridation réussie, donc, avec laquelle le label Ici d'ailleurs confirme que l'auditeur pointilleux peut s'autoriser à lui faire entièrement confiance.

 

En savoir plus :
Le Facebook de Numbers not names


Cédric Chort         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 25 octobre 2020 : Tous aux abris

Couvre feu encore plus contraint, nouveau confinement, tout est possible et tout est à craindre pour la culture. Restons groupés comme dirait Bernard Lenoir. Nous continuons évidemment de vous proposer chaque semaine notre sélection culturelle. Et bien entendu, découvrez le replay de La Mare Aux Grenouilles #13 de ce samedi 24 octobre

Du côté de la musique :

"Labyrinth" de Khatia Buniatishvili
"Contrasts", la 3eme émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Dreamer" de Rosaway
"No future" de Samarabalouf
"Verdure" de The Hyènes
"Got the manchu" de We Hate You Please Die
et toujours :
"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri

Au théâtre :

une nouveauté :
"Tout Dostoievski" au Théâtre Le Lucernaire
des comédies pour rire et sourire :
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"De quoi j'me mêle" au Théâtre d'Edgar
"Mon meilleur copain" au Palais des Glaces
les reprises :
"Françoise par Sagan" au Théâtre L'Archipel
"Caroline Loeb - Chiche !" au Théâtre L'Archipel
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Vous pouvez ne pas embrasser la mariée" à la Comédie des 3 Bornes
"Des Femmes" au Lavoir Moderne Parisien
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Voyage sur la route du Kikosaido - De Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernushi
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa

Cinéma :

en salle :
"Une vie secrète" de Aitor Arregi, Jon Garano et José Mari Goenaga
"L'Avventura" de Michelangelo Antonioni
at home :
"India Song" de Marguerite Duras
"Au bout du conte" de Agnès Jaoui
"L'effet aquatique" de Solveig Anspach
"Pourquoi tu pleures ?" de Katia Lewkowicz
"Henri" de Yolande Moreau
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert

Lecture avec :

"Le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse" de Mathias Malzieu & Daria Nelson
"Le proche orient" de Catherine Saliou
"Mondes en guerre - tome 3 : Guerres mondiales et impériales, 1870-1945" de André Loez
et toujours :
"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 25 octobre 2020 : Tous aux abris
- La Mare Aux Grenouilles #13
- 18 octobre 2020 : Le grand incendie
- 11 octobre 2020 : La Mare Aux Grenouilles
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=