Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Tindersticks - Thomas Belhom
Le Fil  (Saint-Etienne)  dimanche 14 octobre 2012

Dimanche 14 octobre, le Fil accueille un groupe britannique qui date des années 90, comme moi. Les Tindersticks étaient visiblement très attendus !

Nous avons eu la chance d'assister à cette belle représentation musicale à Saint-Étienne.

Un concert qui n'était pas complet mais avec un public très altruiste.

En première partie, l'artiste Français Thomas Belhom (un nom très élogieux). Cela ne surprend pas, sachant que Stuart Staples, le leader de Tindersticks, a participé à la réalisation de son dernier album.

L'artiste arrive avec beaucoup d'équipements : guitare, batterie, clavier... Il est seul et nous offre quelques morceaux très originaux, en créant des boucles avec ses instruments.

Pendant une trentaine de minutes, nous écoutons des mélodies très douces de l'album Rocéphine qui crée une ambiance idéale pour la suite. C'est un homme très agréable, avec lequel j'ai pu échanger quelques mots. Je lui ai prêté un élastique quand il rangeait ses instruments pour l'anecdote. J'espère qu'il prendra de l'ampleur dans un avenir proche.

20h. Les cinq hommes entrent sur scène, très élégants en beau costard, très british, et ouvrent le concert par "If you're looking for a way out" de l'album Simple Pleasure. Ce titre emballe rapidement le public, c'est un bon début. Celui qui suit est mon préféré du dernier album. "Medicine" est la première chanson des Tindersticks que j'ai écoutée. De très bonnes rythmiques qui m'ont donné la chair de poule, avec un petit côté jazz lounge très raffiné.

L'atmosphère dans la salle est paisible et reposante. Personne ne parle, ambiance religieuse, tout le monde observe, le public est bercé par ces belles mélodies et ces jeux de lumières apaisants. Un son lounge, mélancolique, psychédélique, à écouter les jours de pluie avec un bon bouquin à la main.

Stuart Staples, d'apparence, paraît un peu robuste mais nous envoûte avec sa voix chevrotante. Pour moi qui les connaissaient depuis peu, cela a été une surprise assez amusante. Il passe du tambourin à la guitare électrique, puis retourne à la guitare acoustique. Les titres s’enchaînent et s'applaudissent : "Show me Everything", "A Night So Still" ou "Factory Girls". Effectivement, le groupe n'a pas joué tous les morceaux de The something rain. Ils cherchaient sans doute à faire partir le public dans la nostalgie des anciens albums.

Grâce à Stuart Staples et sa troupe, j'ai pu m'évader dans une atmosphère qui évoluait en pop, rock, soul et en jazz. Un son propre et élégant, qui repose et détend les personnes qui, comme moi, aiment et écoutent un peu trop de musique classée "hard" où le pogo est obligatoire.

1h30 de concert déjà passée, les artistes nous saluent, mais la foule très silencieuse au départ en redemande. La musique repart pour le titre "Maid Theme" de l'album Trouble Every Day et enfin le titre "Harmony Around My Table" où tout le monde se prêta au jeu de taper dans les mains en même temps que le chanteur sur son tambourin. Une belle fin qui réveillera le public séduit et comblé.

Un concert ravissant, parfait pour finir la semaine et rentrer chez soi détendu et rêveur. Mon collègue Éric en a eu des frissons. De mon coté, comme je l'ai dit, j'ai connu le groupe quelques semaines avant le concert, donc ce fut vraiment une belle surprise. Ils vont fêter leur 22 ans de carrière tout comme moi. Je promets donc d'écouter les autres albums et de les suivre jusqu'à leur retour à Saint-Étienne, mais ceci est une autre histoire...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Waiting for the moon de Tindersticks
La chronique de l'album The hungry saw de Tindersticks
La chronique de l'album Falling down a mountain de Tindersticks
Tindersticks en concert à La Cigale (26 septembre 2003)
Tindersticks en concert à Folies Bergères (5 mai 2008)
Tindersticks en concert au Festival La Route du Rock 2008
Tindersticks en concert au Grand Théâtre (mardi 2 novembre 2010)
Tindersticks en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Samedi
Tindersticks en concert à Splendid (jeudi 11 octobre 2012)
Tindersticks en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2016 - du vendredi au dimanche
Tindersticks en concert au Festival La Route du Rock #26 (samedi 13 août 2016)
L'interview de Tindersticks (janvier 2010)

En savoir plus :
Le site officiel de Tindersticks
Le Myspace de Tindersticks
Le Facebook de Tindersticks
Le Myspace de Thomas Belhom
Le Facebook de Thomas Belhom

Crédits photos : Eric Ségelle (Retrouvez toute la série sur Taste of Indie)


Alexia De Los Santos         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 18 août 2019 : Au rythme des vacances
- 11 août 2019 : Sur la Route du Rock
- 4 août 2019 : De festival en festivals
- 28 juillet 2019 : La canicule recule
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=