Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce DIIV
Interview  (Paris, Pitchfork Music Festival)  jeudi 1er novembre 2012

C’est après leur prestation brute et intense au pitchfork festival que l’on retrouve le groupe DIIV pour un entretien. C’est négligemment  affalé dans les canapés en cuir, et avec une certaine nonchalance voire indolence que le groupe répond aux questions.

Bonjour et bravo pour votre concert !

Andrew Bailey (guitare) : Tu as aimé ? Bah merci ! On a essayé de faire les choses bien !

Colby Hewitt (batterie) : Merci c’est gentil, on a fait notre max. C'était cool, non ?

Andrew Bailey : Plutôt ouais…

Comment vous êtes-vous rencontrés ?

Colby Hewitt (batterie) : C’était un jour de neige, en décembre…

Andrew Bailey (guitare) : Moi et Colby on est allé au lycée ensemble et Zachary, on s’est rencontré durant des concerts. A New-york, un jour de… (rire)

Comment pouvez-vous décrire votre groupe ?

Zachary Cole Smith (chanteur, guitariste et leader du groupe) arrive les mains chargées de bières, en distribue à tout le monde et nous trinquons au concert.

Zachary Cole Smith : Alors c'était quoi la question ?

Andrew Bailey : Comment décrire notre musique.

Zachary Cole Smith : Entire Frustration.

Colby Hewitt : Des voteurs absents.

Zachary Cole Smith : Nous sommes frustrés. Donc du Frustration Rock ou du Dream Punk…

Comment vous situez-vous dans la scène New-Yorkaise ?

Zachary Cole Smith : Nous sommes en rebellion contre la scéne New-Yorkaise.

Andrew Bailey : Nous n’y sommes que rarement. On n’y joue presque plus. Nous sommes constamment en tournée.

On peut encore parler de scène New-Yorkaise ?

Andrew Bailey : Plus ou moins.

Colby Hewitt : Rien de cohérent.

Zachary Cole Smith : Il n’y a que des artistes qui veulent devenir célèbres, et vite. Il n’y a pas de genre précis. C’est l’une des raisons de la création du groupe, pour répondre à cela et montrer notre mécontentement.

Votre son de guitare est une des signatures du groupe. D’où vous vient-il ?

Zachary Cole Smith : C’est arrivé un peu par hasard. Cela n’a pas pris beaucoup de temps pour l’expérimenter. Je ne sais pas. Mais c’est aussi un peu le point de départ, je trouve. Et puis tout a poussé à partir de là. Il n’y avait pas vraiment d’autre option non plus. Je voulais un son qui soit capable de remplir une grande salle. Comme celle-là par exemple.

Des groupes comme les Cocteau Twins ou The Cure vous y ont amené ?

Zachary Cole Smith : Définitivement ! Ce sont des groupes très importants pour nous. J’adore les Cocteau Twins et The Cure sont une énorme influence pour notre son mais il y en d’autres…

Captured Tracks semble être le meilleur label pour vous. Ont-ils aimé vos chansons dès qu’ils les ont entendues ?

Zachary Cole Smith : En quelque sorte oui ! L’histoire, c’est qu’une de nos chansons était jouée dans leurs bureaux et qu’un mec s’est dit "mais c’est quoi cette musique ?". Voilà ! Bon après moi j’ai toujours voulu être sur ce label. On a un peu monté ce groupe sachant que l’on voulait trouver une place dans le son général de Captured Tracks.

Colby Hewitt : Soyons francs… tout était calculé... (rire)

Quels sont les disques que vous avez écouté cette année ?

Zachary Cole Smith : Rien…

Et le dernier Spiritualized ?

Zachary Cole Smith : J’adore le nouveau Spiritualized. Qui t’a dit ça ?

Andrew Bailey : Tu es en train de mentir…

Zachary Cole Smith : (rire) Non c’est vrai ! Spiritualized est un vieux groupe, j’ai longtemps était un grand fan. Ouais j’aime bien. Deerhunter aussi mais ce n’est pas de cette année...

Que nous réserve le futur ?

Andrew Bailey : Un nouveau disque, de nouvelles chansons… On va enregistrer en février ou mars.

Zachary Cole Smith : Plus fort, plus rapide, plus costaud.

Andrew Bailey : Plus rebelle, plus punk.

Zachary Cole Smith : Plus fou !

Vous aimez Paris ?

Zachary Cole Smith : On adore Paris ! J’y ai passé du temps plus jeune, quand j’étais enfant.

Et vous connaissez des artistes Français ?

Zachary Cole Smith : Quelques uns, oui.

Andrew Bailey : Frustration.

Zachary Cole Smith : Jacques Brel…

Le manageur interrompt en lui précisant qu’il est belge.

Zachary Cole Smith : OK mais bon j’aime bien Jacques Brel ! Sinon Serge Gainsbourg, Françoise Hardy

Devin Ruben Perez (basse) : Daft Punk.

Zachary Cole Smith : Ed Banger, Justice. Mais oui, en nouveau groupe Frustration. Ils sont impressionnants !

Devin Ruben Perez : Ils sont vraiment très très bons !

Zachary Cole Smith : Par contre, on déteste Phoenix !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

DIIV en concert à Pitchfork Music Festival Paris #2 (édition 2012)
DIIV en concert à Pitchfork Music Festival #2 (édition 2012) - jeudi 1er novembre

En savoir plus :
Le Facebook de DIIV


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-09-22 :
Nantucket Nurse - The Uncompleted Works Volumes 1, 2 &3
Mister Moonlight - The Basement Tapes
Debout sur le Zinc - Vian par Debout sur le Zinc
Studio Electrophonique - Buxton Palace Hotel
Quatuor Béla & Moriba Koïta - Impressions d'Afrique
Mike Patton & Jean-Claude Vannier - Corpse Flower
Samir Barris - Fin d'été
Gérald Genty - Là-Haut
Joseph Fisher - Interview
Florian Noack - Prokofiev : Visions Fugitives
Hildebrandt - ïLeL

• Edition du 2019-09-15 :
Dpt Store - Tokyo dreams
Kronos Quartet - Terry Riley : Sun Rings
One Rusty Band - Voodoo Queen
Marie-Nicole Lemieux - Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières
Black Midi - Schlagenheim
Moddi - Like In 1968
L'épée - Diabolique
Violet Arnold - Moon

• Edition du 2019-09-08 :
Festival Check-In Party #1 (édition 2019) - jeudi 22 août - Prince Miiaou - Julia Jacklin - Clara Luciani - Patti Smith - Jeanne Added
Festival Check-In Party #1 (édition 2019) - Vendredi 23 août - Namdose - Puts Marie - Yak - Slaves - Lysistrata - Gogol Bordello - The Psychotic Monks - Foals
Festival Check-In Party #1 (édition 2019) - Samedi 24 août - Bodega - Altin Gün - Deerhunter - Oh Sees - La Colonie de vacances - Balthazar - The Blaze
Manu - L'horizon
Ezra Furman - Twelve Nudes
Echoplain - Echoplain EP
Laurent Coulondre - Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani
Le Flegmatic - Interview
Fleur du mal - Spleen I
 

• Archives :
Festival La Route du Rock #29 (édition 2019) - Jeudi 15 - Fontaines DC - Idles - Stereolab - Tame Impala
Ride - This is not a safe place
Slipknot - We are not your kind
Aldo Ciccolini - Debussy Complete Piano Works
Le Flegmatic - Ruines Nouvelles
Mathias Lévy - Unis Vers
Théo Girard Quartet - Bulle
Festival La Route du Rock #29 (édition 2019) - Samedi 17 - Deerhunter - Pottery - Metronomy - Oktober Lieber
Festival La Route du Rock #29 (édition 2019) - Vendredi 16 - White Fence - Altin Gün - Crows - Crack Cloud - 2 many Djs - Hot Chip
Festival La Route du Rock #29 (édition 2019) - Why you should go to the festival mid-August next year
Le Balluche de la Saugrenue - Tone of musette
Pokett - Time For A Change
Syml - Syml
The Inspector Cluzo - Interview
Part-Time Friends - Fire EP
The Reed Conservation Society - E.P N°1
The Inspector Cluzo - Interview
Jambinai - Onda
Simon Chouf & Le Hardcordes Trio - Simon Chouf & Le Hardcordes Trio
Foreztival #15 (édition 2019) - dimanche 4 août - Naksookhaw - Winston McAnuff and Fixi - Calypso Rose - IAMDDB - Kumbia Borukas - SKA P - Rakoon - Joey Starr et Cut Killer
Foreztival #15 (édition 2019) - Samedi 3 août - Yugen Blakrok - Tiken Jah Fakoly - Demi Portion - Goran Bregovic - Zoufris Maracas - Thérapie Taxi
Foreztival #15 (édition 2019) - Vendredi 2 août - Fils Cara - The Inspector Cluzo - Marcus Gad - The Hop Bongo - Feu ! Chatterton - Vald - La p'tite fumée
The Murder Capital - When I have fears
Seun Kuti - Interview
Festival Terres du Son #15 (édition 2019) - Seun Kuti & Egypt 80
Festival La Route du Rock #29 (édition 2019) - Tame Impala - Le Superhomard - White Fence - Metronomy - Stereolab - Hot Chip - Altin Gün - Crack Cloud - Fontaines DC - Idles
Festival Terres du Son #15 (édition 2019) - Oktober Lieber
Oktober Lieber - Interview
Louis Arlette - Des ruines et des poèmes
Bobbie - An Elegy for EP
- les derniers albums (5735)
- les derniers articles (124)
- les derniers concerts (2313)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1075)
- les derniers livres (7)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=