Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Nosferatu
Ateliers Berthier  (Paris)  novembre 2012

Comédie dramatique d'après le roman de Bram Stoker écrite et mise en scène par Grzegorz Jarzyna, avec Jan Englert, Krzysztof Franieczek, Jan Frycz, Marcin Hycnar, Sandra Korzeniak, Lech Lotocki, Wolfgang Michael, Katarzyna Warnke, Adam Woronowicz et Jacek Telenga.

Grzegorz Jarzyna, jeune metteur en scène polonais, directeur du TR Warsawa, présente à Paris dans le cadre du Festival d'automne "Nosferatu", son adaptation du célèbre roman "Dracula" de l'écrivain irlandais Bram Stoker.

Dans sa proposition, le vampire, créature du romantisme noir, emblème de l'expressionnisme allemand, puis icône de la culture pop, dont la figure et la problématique fascine, se nourrit du désir des femmes, le sang symbolisant l'acte sexuel, et n'est pas une résurgence maléfique du passé et du temps des peurs obscures mais un messager de l'avenir.

Et le message qu'il délivre à une humanité narcissique en perdition face à la peur de la vieillesse, à l'angoisse de la mort et à son vide intérieur, et qui rêve d'émotions fortes et d'immortalité, est terrible. L'immortalité est une tragédie, l'autre monde est le néant absolu, un monde désert car Dieu n'existe pas, et seul le vrai amour peut sauver l'homme.

Tous les personnages, archétypes psycho-sociaux, le médecin aliéniste (Jan Englert), le savant mystique (Łech Lotocki), le chasseur de vampires (Jan Frycz), l'amie (Katarzyna Warnke), son mari (Dawid Ogrodnik), les prétendants (Adam Woronowicz et Krzysztof Franieczek) gravitent autour de Lucy, la jeune femme qui aime être courtisée et rêve de conserver éternellement sa beauté (Sandra Korzeniak), qui va séduire le vampire auquel l'acteur allemand Wolfgang Michael apporte une dimension gothisante.

Grzegorz Jarzyna invite le spectateur à un voyage onirique, sensoriel et esthétique dans un temps dilaté à l'extrême, un rythme très lent qui n'est pas sans rappeler celui qui présidait à "La cité du rêve" de Alfred Kubin présenté par son compatriote Krystian Lupa en octobre 2012 au Théâtre de la Ville.

Le paysage émotionnel est posé par la scénographie de Magdalena Maciejewska qui use du baroque et du symbolisme, notamment avec la scène de l'ange déchu sur une vidéo de Bartek Macias, sculpté par les lumières très travaillées de Jacqueline Sobiszewski et largement développé par l'habillage musical hypnotique conçu par John Zorn en forme de strates sonores aux confins du post-rock et qui brasse de nombreux registres du rock industriel à l'ambient, de la noise au dub fusion, brouillant la frontière entre le rêve et la réalité.

D'un esthétisme consommé, le spectacle parfaitement maîtrisé se déroule donc comme un rêve éveillé pour qui en accepte les codes, des codes qui ne sont pas forcément fédérateurs à l'ère du zapping et du rationnalisme matérialiste.

Les comédiens, tous excellents, réalisent une prestation hors normes qui tient essentiellement, compte tenu d'un texte, au demeurant, minimaliste, dispensé mezza voce, et parfois de l'ordre du souffle, rendu perceptible par un équipement hf, à la dramaturgie du corps.

Un très beau travail et une belle découverte avec la première programmation de ce metteur en scène en France.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-07-05 :
Covid et Humour - Le confinement, manne thématique pour les humoristes -
 

• Archives :
Focus Théâtre -
Shortcom à gogo -
A tort et à raison - Théâtre Hébertot
L'Ecole des Femmes - Théâtre national de l'Odéon
Vivement Noël - Théâtre de la Girandole
Le Sommelier - En tournée
Peer Gynt - Théâtre Les Gémeaux
Fleur de cactus - Théâtre Antoine
Art - Comédie des Champs Elysées
Folie baroque - Théâtre Le Funambule-Montmartre
Hernani, brigand de la pensée ! - Lavoir Moderne Parisien
Le Misanthrope - Théâtre national de Strasbourg
Les Survivantes - Théâtre 13/Jardin
L'Ecume des jours - A La Folie Théâtre
Voodoo Sandwich - Centre Culturel Suisse
Oh les beaux jours - Studio Hébertot
J'aurais aimé savoir ce que ça fait d'être libre - Théâtre de Belleville
Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures - Théâtre de l'Atelier
Eugénie Grandet - Théâtre 13/Seine
Les Innocents, Moi et l'Inconnue au bord de la route départementale - Théâtre de la Colline
Penthésilée - Théâtre de Sartrouville et des Yvelines
Mon fils marche juste un peu plus lentement - Manufacture des Abbesses
Je ne vous aime pas - Théâtre Les Déchargeurs
Un espoir - Théâtre Athénée-Louis Jouvet
V.I.T.R.I.O.L. - Théâtre de la Tempête
L'Eveil du printemps - Théâtre L'Etoile du Nord
Anne-Marie la beauté - Théâtre de la Colline
Toute nue - Variation Feydeau Noren - Théâtre Paris-Villette
Kadoc - Théâtre du Rond-Point
Mon dîner avec Winston - Théâtre du Rond-Point
- les derniers (3)
- les derniers albums (5)
- les derniers articles (4)
- les derniers concerts (8)
- les derniers expos (2)
- les derniers films (3)
- les derniers interview (1)
- les derniers interviews (264)
- les derniers livres (3)
- les derniers spectacles (6892)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=