Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Une petite douleur
Théâtre des Abbesses  (Paris)  décembre 2012

Comédie dramatique de Harold Pinter, mise en scène de Marie-Louise Bischofberger, avec Marie Vialle, Louis-Do de Lencquesaing et Christian Leborgne.

Dernièrement, certains metteurs en scène ont oublié qu’une des influences majeures d’Harold Pinter était le théâtre de Samuel Beckett. Une des grandes qualités de "Une petite douleur", montée modestement et minutieusement par Marie-Louise Bischofberger, est de ne pas l’avoir oublié.

Il est vrai qu’il eût été difficile de trouver une logique au personnage du "Grand marchand d’allumettes", de cacher que son irruption dans le cottage cossu d’un couple anglais d’âge moyen pouvait avoir une explication qui se tienne.

Ici, tout part d’un thé pris dans le jardin perturbé par une guêpe qui va connaître un sort qui révoltera autant les amis des animaux que les amateurs de marmelade.

Tout n’est que calme et ennui, même si le mari, saisi parfois d’une petite douleur "lumineuse", ne manque pas de moquer sa femme qui pense - ô crime de lèse intellectuel ! - que les hyménoptères mordent et que son époux écrit un essai sur le Congo Belge. Mais il y a hors champ et hors jardin, à quelques mètres de ce cottage paisible, un homme étrange qui vend des allumettes sur un chemin où ne passe personne…

Curieux sujet pour une des premières pièces d’un jeune auteur de 28 ans, mais qu’on peut lire comme un chaînon nécessaire pour élaborer seulement quelques mois ou années plus tard les chefs-d’œuvre qui feront sa réputation, comme "Le Gardien".

Choix majeur, Marie-Louise Bischofberger a décidé que le couple Marie Vialle-Louis-Do de Lencquesaing n’avait pas de distance avec la situation étrange qu’ils créent en laissant entrer dans leur intérieur cosy le géant aux boîtes d’allumettes. À la fois pataud et inquiétant dans son mutisme, seulement interrompu par quelque chose qui ressemble à des rires, il est campé magistralement par Christian Le Borgne.

Mais ses deux mètres dix volumineux occupent intensément les lieux et impliquent qu’il soit une réalité et non, comme on aurait pu l’imaginer, une illusion, un fantasme récurrent pour un couple qui a besoin de se créer une présence irréelle pour éviter leurs rituelles conversations sur les clématites ou les volubilis.

C’est donc en proposant un vaudeville minimaliste, joué sur un ton plaisant et enjoué par un couple d’acteurs convaincants, que Marie-Louise Bischofberger tente de résoudre la plupart des mystères qui traversent un texte trop concis pour tout révéler.

Sans doute qu’à force de jouer "Une petite douleur" les protagonistes exploreront de nouvelles pistes. Reste qu’en l’état, cette pièce d’un Pinter encore en devenir a l’avantage d’être à la fois distrayante et ouverte vers un indéfinissable ailleurs théâtral.


 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-09-20 :
Sabbat - Théâtre 13/Seine
Mademoiselle Else - Théâtre de Poche-Montparnasse
Surprise Parti - Théâtre de la Reine Blanche
Onéguine - Théâtre Gérard Philippe
Aux éclats... - Théâtre de la Bastille
KIlling Robots - Théâtre Paris-Villette

• Edition du 2020-09-13 :
Le Nez - Théâtre 13/Jardin
Bananas(and the kings) - Théâtre de la Reine Blanche
Un ennemi du peuple - Théâtre de Belleville
Un conte de Noël - Théâtre Gérard Philippe
 

• Archives :
Yourte - Théâtre 13/Seine
Désordres - La Manufacture des Abbesses
Le Grand Cahier - La Manufacture des Abbesses
Les Spectacles - Septembre 2020
35 ème édition du Festival Humour et Eau Salée - Du 1er au 7 août 2020
Une Reine en exil - Théâtre Le Verbe Fou
Requiem pour un louis d'or -  Théâtre Le verbe Fou
Ultra-Girl contre Schopenhauer - Théâtre 14
Une goutte d'eau dans un nuage - Théâtre 14
Etienne A. - Théâtre 14
L’Ordre du jour - Théâtre 14
Littoral - Théâtre de la Colline
Covid et Humour - Le confinement, manne thématique pour les humoristes -
Focus Théâtre -
Shortcom à gogo -
A tort et à raison - Théâtre Hébertot
L'Ecole des Femmes - Théâtre national de l'Odéon
Vivement Noël - Théâtre de la Girandole
Le Sommelier - En tournée
Peer Gynt - Théâtre Les Gémeaux
Fleur de cactus - Théâtre Antoine
Art - Comédie des Champs Elysées
Folie baroque - Théâtre Le Funambule-Montmartre
Hernani, brigand de la pensée ! - Lavoir Moderne Parisien
Le Misanthrope - Théâtre national de Strasbourg
Les Survivantes - Théâtre 13/Jardin
L'Ecume des jours - A La Folie Théâtre
Voodoo Sandwich - Centre Culturel Suisse
Oh les beaux jours - Studio Hébertot
J'aurais aimé savoir ce que ça fait d'être libre - Théâtre de Belleville
- les derniers (3)
- les derniers albums (5)
- les derniers articles (4)
- les derniers concerts (8)
- les derniers expos (2)
- les derniers films (3)
- les derniers interview (1)
- les derniers interviews (264)
- les derniers livres (3)
- les derniers spectacles (6914)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=