Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Fat Supper
Fat Supper  (Les Disques Normal)  janvier 2013

N'ayons pas la fine bouche, à une époque où la scène lilloise ne pense qu'à vendre son cul au plus offrant, et à se regarder dans le miroir, ce disque rassure, fait du bien.

Derrière ce nom adéquat (qui envoie le bois au sens propre et figuré) se cachent Léo Prud'Homme, shouter de feu à l'haleine de verre (Red), André Rubeillon, stoner aux riffs stoniens (Moon Palace) et Pierre Marolleau, lourde machine à battre (Fordamage).

Avant d'atteindre le sommet de la pyramide sonique, le power trio était déjà responsable du grand From Speaking Parts To Blazing Rows, ode folk aux arrangements impeccables sous le nom Léo(88Man) avec des influences lorgnant du côté de Bill Callahan, Tom Waits et autre Lambchop. Néanmoins, la configuration sur scène a toujours été dépouillée et primitive, autant en solo qu'en groupe.

Ce qui devait arriver, arriva alors, et c'est en redécouvrant certains disques de Pil, de Pavement ou de Neu ! que le groupe se remet à composer en décidant de prendre une nouvelle tournure, et donc, de donner au rock'n'roll ses lettres de noblesses, tout en gravant profondément, les noms de la pathétique concurrence locale, dans le marbre. Ce disque, à la confluence du blues et du math rock, est incroyablement puissant, si bien qu'il a la prétention d'aller faire un tour du côté du Beck-Ola pour lui soumettre un énorme fuck en pleine tronche. La bête est enregistrée live dans une ferme en Bretagne.

La voix caverneuse, toute droite sortie des tripes du coyote est l'oeil du cyclone, Léo Prud'Homme y gerbe littéralement sa cave grâce à des paroles intelligentes pleines d'ironie non feinte ("Step Back"). Pendant ce temps, Dudy Ruby est plus aventureux que jamais, le solo de "Stuck In A Flat" avec ses fausses allures de bossa nova est un must. Pierre Marrolleau est loin d'être en reste, et s'affirme comme étant mi-humain/mi-batterie, lui qui, arrivé sur le tard, a tant apporté avec son groove quasi progressif, et déclenche des cataclysmes bruitistes sur une fin de morceau comme "Every Nobody", sans pour autant oublier son incomparable finesse au vestiaire, tant la rythmique est impeccable sur le magique "Twisted".

Fat Supper s'inscrit alors dans une lignée d'artistes français prônant la révolution musicale underground à l'instar de Arlt, The Enchanted Wood, Angil, La Terre Tremble !!! ou encore Pneu et bénéficie d'un répertoire riche mêlant avec brio différent styles (Heavy / Psyché / Folk) pourtant difficiles, qu'il est impossible de résumer en dehors de ces cinq lettres : C.U.L.T.E.

On ne peut alors dire que ce groupe soit un bon groupe car la majorité des bons groupes n'ont pas composé des perles aussi exceptionnelles que "Knowledge And Feeling" ou encore "Basement" (qui est d'ailleurs une version heavy du même "Basement" disponible sur Million Silly Answer, premier chef-d'oeuvre de Léo(88man) sorti chez Ohayo Records) ou ce putain de "Twisted" (mon petit doigt me dit que Jack White en pleure de jalousie)... s'il ne fallait citer qu'elles. Non, Fat Supper n'est pas un bon groupe car ce groupe défiera le temps et le considérer comme simplement bon serait une insulte à la musique elle-même !

En prime, pour les cancres du fond qui n'auraient toujours pas suivi l'affaire, deux clips sont déjà disponibles : le premier, "Gravity None" par Coxypy et le second, "Step Back", plus récent, par le génial Guillaume Deraedt (à qui l'on doit l'incroyable dernier clip de Jullian Angel, "Saved By The Monster"), qui mélange des images des dessins animés Cobra et Tom Sawyer de manière parfaitement ludique.

Ce premier effort, sous ce nouveau nom, est d'ores et déjà un évènement marquant de cette année. Si le rock est une religion, voilà enfin son ultime croisade.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Fat Supper en concert à L'Aéronef (mercredi 14 mai 2014)

En savoir plus :
Le Bandcamp de Fat Supper
Le Facebook de Fat Supper


Sam Nolin         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture
- 9 février 2020 : On se calme et on se cultive
- 2 février 2020 : Place aux crèpes
- 26 janvier 2020 : Les rois des galettes
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=