Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Fat Supper
Fat Supper  (Les Disques Normal)  janvier 2013

N'ayons pas la fine bouche, à une époque où la scène lilloise ne pense qu'à vendre son cul au plus offrant, et à se regarder dans le miroir, ce disque rassure, fait du bien.

Derrière ce nom adéquat (qui envoie le bois au sens propre et figuré) se cachent Léo Prud'Homme, shouter de feu à l'haleine de verre (Red), André Rubeillon, stoner aux riffs stoniens (Moon Palace) et Pierre Marolleau, lourde machine à battre (Fordamage).

Avant d'atteindre le sommet de la pyramide sonique, le power trio était déjà responsable du grand From Speaking Parts To Blazing Rows, ode folk aux arrangements impeccables sous le nom Léo(88Man) avec des influences lorgnant du côté de Bill Callahan, Tom Waits et autre Lambchop. Néanmoins, la configuration sur scène a toujours été dépouillée et primitive, autant en solo qu'en groupe.

Ce qui devait arriver, arriva alors, et c'est en redécouvrant certains disques de Pil, de Pavement ou de Neu ! que le groupe se remet à composer en décidant de prendre une nouvelle tournure, et donc, de donner au rock'n'roll ses lettres de noblesses, tout en gravant profondément, les noms de la pathétique concurrence locale, dans le marbre. Ce disque, à la confluence du blues et du math rock, est incroyablement puissant, si bien qu'il a la prétention d'aller faire un tour du côté du Beck-Ola pour lui soumettre un énorme fuck en pleine tronche. La bête est enregistrée live dans une ferme en Bretagne.

La voix caverneuse, toute droite sortie des tripes du coyote est l'oeil du cyclone, Léo Prud'Homme y gerbe littéralement sa cave grâce à des paroles intelligentes pleines d'ironie non feinte ("Step Back"). Pendant ce temps, Dudy Ruby est plus aventureux que jamais, le solo de "Stuck In A Flat" avec ses fausses allures de bossa nova est un must. Pierre Marrolleau est loin d'être en reste, et s'affirme comme étant mi-humain/mi-batterie, lui qui, arrivé sur le tard, a tant apporté avec son groove quasi progressif, et déclenche des cataclysmes bruitistes sur une fin de morceau comme "Every Nobody", sans pour autant oublier son incomparable finesse au vestiaire, tant la rythmique est impeccable sur le magique "Twisted".

Fat Supper s'inscrit alors dans une lignée d'artistes français prônant la révolution musicale underground à l'instar de Arlt, The Enchanted Wood, Angil, La Terre Tremble !!! ou encore Pneu et bénéficie d'un répertoire riche mêlant avec brio différent styles (Heavy / Psyché / Folk) pourtant difficiles, qu'il est impossible de résumer en dehors de ces cinq lettres : C.U.L.T.E.

On ne peut alors dire que ce groupe soit un bon groupe car la majorité des bons groupes n'ont pas composé des perles aussi exceptionnelles que "Knowledge And Feeling" ou encore "Basement" (qui est d'ailleurs une version heavy du même "Basement" disponible sur Million Silly Answer, premier chef-d'oeuvre de Léo(88man) sorti chez Ohayo Records) ou ce putain de "Twisted" (mon petit doigt me dit que Jack White en pleure de jalousie)... s'il ne fallait citer qu'elles. Non, Fat Supper n'est pas un bon groupe car ce groupe défiera le temps et le considérer comme simplement bon serait une insulte à la musique elle-même !

En prime, pour les cancres du fond qui n'auraient toujours pas suivi l'affaire, deux clips sont déjà disponibles : le premier, "Gravity None" par Coxypy et le second, "Step Back", plus récent, par le génial Guillaume Deraedt (à qui l'on doit l'incroyable dernier clip de Jullian Angel, "Saved By The Monster"), qui mélange des images des dessins animés Cobra et Tom Sawyer de manière parfaitement ludique.

Ce premier effort, sous ce nouveau nom, est d'ores et déjà un évènement marquant de cette année. Si le rock est une religion, voilà enfin son ultime croisade.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Fat Supper en concert à L'Aéronef (mercredi 14 mai 2014)

En savoir plus :
Le Bandcamp de Fat Supper
Le Facebook de Fat Supper


Sam Nolin         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=