Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Fireworks! #2 (édition 2013) - jeudi 14 février
Pegase - Isaac Delusion  (Café de la Danse, Paris)  du 13 au 24 février 2013

A deux pas de chez moi, j’ai découvert le sympathique Café de la Danse, un hangar discret et spacieux où l’on évolue à l’aise dans ses baskets. Ce jeudi 14 février, l’Agence d’épopées musicales SUPER! nous a offert une affiche d’enfer à l’occasion de la seconde date du tout aussi super festival Fireworks!. Autrement dit, tout nous envoyait vers cette joyeuse solution pour une Saint-Valentin en amoureux ou pour une Sans-Valentin entre potes.

Malgré une salle pleine à craquer, conséquence d’une soirée archi complète, j’ai tout de même pu jouer des coudes afin de me frayer un chemin en direction de la scène que baptisait Pegase ce soir-là. Accompagné d’un backing band d’exception, le jeune et talentueux nantais nous en a fait voir de toutes les couleurs : dès la première chanson, on s’immerge dans son univers dreampop aventureux, soit une exploration onirique sur la voûte azurée. Des images pleins les yeux dès qu’on les ferme ; voilà ce que m’évoque la musique à la fois planante, apaisante et puissante du prénommé Raphaël.

En vertu d’un aperçu trop alléchant sur les différentes plateformes accueillant les fragments de l’EP Without Reason, on adorera un set plus que réussi, peut-être même un peu trop propre. Le tube éponyme s’est inscrit comme l’une des meilleures interprétations, que la suite de la performance a révélé tel le point de départ d’une ascension vers les étoiles. Pegase brille de plus belle lorsqu’il délivre sa douce et divine voix – "Dreaming Legend" sonne alors comme une perfection, rehaussé par des chœurs non moins angéliques. Le tonnerre d’applaudissements au moment de se quitter lui a donné raison ; Pegase reprend son envol et perpétue le mythe.

Isaac Delusion a repris le flambeau en fermant du même coup cette soirée. Pour être honnête, j’avais écouté son EP Early Morning d’une oreille distraite ; je ne me serais pas douté que le live puisse être aussi portant. Si "Midnight Sun" a réveillé plus de sensibilité et plus de succès parmi les spectateurs, c’est selon moi l’enrobant "Transistors" qui a su se démarquer – mélange subtil de samples de voix féminines et de plages de synthétiseurs, la chanson slide sur une wavy pop posée à l’image d’une onde qui se répercuterait à l’infini. "Flying in the air" ; tel est ce que chante Isaac Delusion d’une voix magnifique, au timbre particulier, soul et sensuel.

L’ensemble électronique et électrique rassemble musique folk et funk cool sur boucles de beats légers en plus d’accompagnements aériens aux synthés. A cette véritable mécanique (pads, séquences, ordinateur) s’ajoute une formation plus traditionnelle – guitares et basse sans batterie – très pro avec mention Très Bien pour le bassiste chevelu aux doigts de fée. Conclusion : on leur souhaite une bonne continuation !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Debut Album de Pegase
La chronique de l'album Rust and Gold de Isaac Delusion
Isaac Delusion en concert à Pitchfork Music Festival #2 (édition 2012) - samedi 3 novembre
Isaac Delusion en concert au Festival Fnac Live #3 (édition 2013) - Samedi
Isaac Delusion en concert au Festival Artrock 2015

En savoir plus :
Le Bandcamp de Pegase
Le Myspace de Pegase
Le Facebook de Pegase
Le Facebook de Isaac Delusion
Le site officiel du Fireworks! Festival
Le Facebook de Fireworks! Festival

Crédit photos : Pierre Stroska (Le site de Pierre)


Marion Ravel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=