Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Frous-Frous, cabaret de bonnes fermmes fatales
Comédie Nation  (Paris)  mars 2013

Cabaret comique mise en scène par Johanna Boyé, avec Stéphanie Bassibey, Elodie Bernardeau-Ortega, Judith Margolin et Xavier Valoteau accompagnées au piano par Laurent Damont.

Conçu à l'origine comme une petite forme théâtrale dans le cadre de l'intervention en milieu hospitalier de l'Association Tournesol, le spectacle "Frous-Frous, Cabaret de bonnes femmes fatales" est devenu grand et s'inscrit résolument sur la voie du succès.

D'autant qu'il tient ses promesses de "cabaret moderne et rock’n’roll pour 4 comédiens et 1 pianiste avec saynètes comiques et chansons coquines et subversives, dans un décor emplumé" annoncé à grand renfort de froufroutements.

Et pourtant la concurrence est rude dans le créneau saturé de la chanson fantaisiste et grivoise vintage. Mais la joyeuse troupe emmenée avec efficacité par Johanna Boyé bénéficie d'un atout conséquent qui tient à son talent de taquiner plusieurs muses.

Car ces bonnes femmes fatales sont comédiennes et chanteuses, et non cette vague catégorie hybride de comédiens-chanteurs improvisés, et cela tombe à pic pour un spectacle qui entreprend de raconter une soirée côté scène et côté coulisses à travers quatre personnages d'artistes de cabaret qui, en sus de la chanson, interprètent des scènes du répertoire de Molière, Courteline et Jean Tardieu.

Quatre personnages dont un homme, le monsieur de ces dames, Trogon pour les intimes, campé par Xavier Valoteau qui joue les Frégoli avec assurance et pousse bien la chansonnette, revisitant notamment le monument fernandelien qu'est "Félicie".

Dans un décor malin de Ermeline Stranart composé notamment d'une mini-loge de théâtre qui sert également de paravent pour les changements de costumes, des costumes malicieux et pleins de trouvailles de Claire Djemah, les bonnes femmes fatales sont toutes aussi talentueuses que bluffantes.

Elodie Bernardeau-Ortega, dans le rôle de Rita la tigresse, ose, divinement gracieuse, la danse de l'éventail à plumes, un must de l'effeuillage burlesque, sur une chanson de La Lupe, la reine de la chanson latine.

Judith Margolin est irrésistible en Lili Mondor, la blonde blonde qui tente désespérément de faire son numéro exceptionnel de raclette fondue avec sa ceinture à poêlons.

Quant à Stéphanie Bassibey, son excellente composition de Diva la douce inspirée de la gouailleuse Arletty en sous vêtements satinés, seins en obus à la Jean-Paul Gaultier et jambes gainées de noir, évoque parfaitement le stéréotype de la femme fatale des années 30.

Les chansons sont délicieusement théâtralisées et la musicalisation des partitions théâtrales, bien que revisitées à la sauce burlesque, ne dénature pas le texte et n'en altèreni l'acuité ni la dimension comique.

Accompagné au piano en direct live par Laurent Damont, et sans céder à la facilité ni verser dans la vulgarité et le vulgaire, le quatuor dispense un divertissement épatant et émoustillant, plein de fraîcheur, d'inventivité et de plaisir communicatif pour un vrai coup de coeur.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture
- 9 février 2020 : On se calme et on se cultive
- 2 février 2020 : Place aux crèpes
- 26 janvier 2020 : Les rois des galettes
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=