Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Frous-Frous, cabaret de bonnes fermmes fatales
Comédie Nation  (Paris)  mars 2013

Cabaret comique mise en scène par Johanna Boyé, avec Stéphanie Bassibey, Elodie Bernardeau-Ortega, Judith Margolin et Xavier Valoteau accompagnées au piano par Laurent Damont.

Conçu à l'origine comme une petite forme théâtrale dans le cadre de l'intervention en milieu hospitalier de l'Association Tournesol, le spectacle "Frous-Frous, Cabaret de bonnes femmes fatales" est devenu grand et s'inscrit résolument sur la voie du succès.

D'autant qu'il tient ses promesses de "cabaret moderne et rock’n’roll pour 4 comédiens et 1 pianiste avec saynètes comiques et chansons coquines et subversives, dans un décor emplumé" annoncé à grand renfort de froufroutements.

Et pourtant la concurrence est rude dans le créneau saturé de la chanson fantaisiste et grivoise vintage. Mais la joyeuse troupe emmenée avec efficacité par Johanna Boyé bénéficie d'un atout conséquent qui tient à son talent de taquiner plusieurs muses.

Car ces bonnes femmes fatales sont comédiennes et chanteuses, et non cette vague catégorie hybride de comédiens-chanteurs improvisés, et cela tombe à pic pour un spectacle qui entreprend de raconter une soirée côté scène et côté coulisses à travers quatre personnages d'artistes de cabaret qui, en sus de la chanson, interprètent des scènes du répertoire de Molière, Courteline et Jean Tardieu.

Quatre personnages dont un homme, le monsieur de ces dames, Trogon pour les intimes, campé par Xavier Valoteau qui joue les Frégoli avec assurance et pousse bien la chansonnette, revisitant notamment le monument fernandelien qu'est "Félicie".

Dans un décor malin de Ermeline Stranart composé notamment d'une mini-loge de théâtre qui sert également de paravent pour les changements de costumes, des costumes malicieux et pleins de trouvailles de Claire Djemah, les bonnes femmes fatales sont toutes aussi talentueuses que bluffantes.

Elodie Bernardeau-Ortega, dans le rôle de Rita la tigresse, ose, divinement gracieuse, la danse de l'éventail à plumes, un must de l'effeuillage burlesque, sur une chanson de La Lupe, la reine de la chanson latine.

Judith Margolin est irrésistible en Lili Mondor, la blonde blonde qui tente désespérément de faire son numéro exceptionnel de raclette fondue avec sa ceinture à poêlons.

Quant à Stéphanie Bassibey, son excellente composition de Diva la douce inspirée de la gouailleuse Arletty en sous vêtements satinés, seins en obus à la Jean-Paul Gaultier et jambes gainées de noir, évoque parfaitement le stéréotype de la femme fatale des années 30.

Les chansons sont délicieusement théâtralisées et la musicalisation des partitions théâtrales, bien que revisitées à la sauce burlesque, ne dénature pas le texte et n'en altèreni l'acuité ni la dimension comique.

Accompagné au piano en direct live par Laurent Damont, et sans céder à la facilité ni verser dans la vulgarité et le vulgaire, le quatuor dispense un divertissement épatant et émoustillant, plein de fraîcheur, d'inventivité et de plaisir communicatif pour un vrai coup de coeur.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=