Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Tom Violence
Harmonika  (Autoproduit)  novembre 2004

A l'écoute de cette démo 4 titres de Tom Violence, on fait un sérieux retour dans le temps, environ 10 ans en arrière. A une époque où la jeunesse sonique, dont ils se sont inspirés pour leur nom, faisait crier les guitares à coup de tournevis.

Une époque où des Ride ou autres Easy se battaient pour construire un mur de son à grands renforts de Big Muff, Cry Baby ou encore de l'élegante Electric Mistress. Une époque où tout le monde arborait le tee shirt fleuri de son groupe préferé.

Une époque dont les vieux nostalgiques comme moi sentent encore les salles enfumées et les oreilles qui sifflent.

Mais trêve de rêverie, les Tom Violence ont repris le meilleur de ces 10 dernières années pour en faire leur propre version et composer de magnifiques titres remplis d'influences. On retrouve le plaisir de ces compositions compliquées, tarabiscotées sur un enregistrement brut et on se souvient de formations pleines de qualités comme les 1000 Spirales ou les Autres, malheureusement disparus, qui faisaient comme eux une noisy efficace.

Si les deux premières chansons sonnent très Sonic Youth dans le rythme ("Harmonika") ou dans le phrasé et la mélodie ("Higher Ground"), la troisième se rapproche beaucoup plus de Ride et de tous les shoegazers de cette époque. On retrouve les paroles susurées sur des flots de guitares saturées ainsi que la traditionelle touche de wah wah.

Le dernier titre de cette trop courte démo sonne plus seventies, plus proche d'Iggy Pop que les premiers et même s'il reste toujours cette puissance, il ressemble un peu plus au classique revival rock que l'on observe ces dernières années.

La courte biographie de Tom Violence parle d'une création en 1995. C'est bien suffisant pour expliquer cette maturité et ce melting pot d'influences. En revanche, il est difficile de comprendre pourquoi, en 9 ans, il n'y a toujours pas eu d'album ou de démo plus longue que celle ci.

C'est bien dommage et j'espère que le passage du groupe en studio prévu en février prochain comblera ce manque. En tout cas leur concert en première partie de Ghinzu présumait du meilleur.

On leur souhaite un beau succès !


 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album eponyme de Tom Violence
Tom Violence en concert au Normandy (3 novembre 2004)
Tom Violence en concert au Festival Les Trans 2005 (Jeudi)

En savoir plus : le site officiel de TomViolence
Pour les contacter : tomviolence@voila.fr

Plus de photos sur : www.tasteofindie.com

Crédits photos : Fred


Fred         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=