Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Alex Beaupain
Après moi le déluge  (AZ)  avril 2013

Alex Beaupain, c'est un peu comme Vincent Delerm en son temps : on l'aime, mais on sent bien qu'en tout snobisme, il ne faudrait pas, pas trop. L'homme ne chante pas réellement, il est bavard, les morceaux portent l'empreinte fortissime de leur auteur, les thèmes abordés nous parlent, quoique tout cela geigne peut-être un peu beaucoup pour être honnête.

Alex Beaupain, c'est un peu comme Louis Garrel ou Romain Duris : il fait du Louis Garrel, du Romain Duris. La coiffure, l'air lunaire, le sourire gigantesque, la moue boudeuse, les traits instantanément reconnaissables. Et une farandole de films que l'on aime, que l'on a tous vu, dont on peut tous citer quelques répliques, tout en sachant bien que l'on devrait bouder son plaisir, ne serait-ce que parce que tout ce petit monde a trop de succès, est trop connu, trop reconnu. Beaucoup trop pour être honnête.

Alex Beaupain, c'est un peu comme monsieur tout le monde : une tête normale, des fringues normales, des problèmes normaux, un disque normal, qui se chantonne, qui ne révolutionne pas la musique. Qui a de vrais faux-airs d'Alain Souchon, un rien moins variétoche. Quoique. Disons un peu plus sucré, pétillant, pop.

Ce n'est certainement pas Après moi le déluge, cinquième album, qui va bousculer quoique ce soit dans l'ordre rassurant de ce monde-là. On y retrouvera avec bonheur tout l'univers tendre et ordinaire de son auteur, ses ritournelles aux allures faciles, entêtantes, sa poésie quotidienne simple et tranquille, ses histoires sans histoire. Le disque honnête d'un musicien honnête.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Garçon d'honneur de Alex Beaupain
La chronique de l'album 33 tours de Alex Beaupain
La chronique de l'album Pourquoi Battait Mon Coeur de Alex Beaupain
La chronique de l'album Pas plus le jour que la nuit de Alex Beaupain
Alex Beaupain en concert au Café de la Danse (9 février 2009)
L'interview de Alex Beaupain (11 octobre 2005)
L'interview de Alex Beaupain (16 octobre 2008)

En savoir plus :
Le site officiel de Alex Beaupain
Le Myspace de Alex Beaupain
Le Facebook de Alex Beaupain


Cédric Chort         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-01-26 :
Listen in Bed - Il Est Où Le Bonheur (émission 9)
Blankass - C'est quoi ton nom ?
Alexandre Tharaud - Pesson, Abrahamsen & Strasnoy : Piano Concertos
Naclia - La légende de Naclia
Pierre Génisson, BBC Concert Orchestra & Keith Lockhart - Swing, a Benny Goodman Story
Theo Hakola - Water is wet
Le Noiseur - Musique de chambre
Cyril Mokaiesh - Paris-Beyrouth
Mr Bosseigne - Theo Lawrence - Le Fil
No One is Innocent - Interview
Tristen - Les identités remarquables

• Edition du 2020-01-19 :
Listen in Bed - Vinyle, Suite No 2 (émission 8)
Bombay Bicycle Club - Everything Else Has Gone Wrong
Burkingyouth - Fire EP
Andriamad - Jaimalé EP
Abel Orion - Late Night Music EP
Okidoki - When Oki meets Doki EP
Ensemble Consonance - François Bazola - Dolci Affeti
Emmanuel Tugny - Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)
GRIO - GRand Impérial Orchestra - Music Is Our Mistress
Nova Twins - Who are the girls ?
 

• Archives :
Larme Blanche - Demain est mort
Pierre Vassiliu - En Voyages
Livingstone - Turn Bizarre
David Bressat - True Colors
Lina Tur Bonet & Dani Espasa - Bach, Händel : an Imaginary Meeting
Babx - André Minvielle - Thomas de Pourquery - Nougaro
Tiger & the Homertons - Shadow in the dark EP
Petosaure - Le Musc EP
Kvelertak - Splid
Tiste Cool - Caïpiranha
Listen in Bed - My Favourite Things (Mix #8)
Orchestre de Lutetia & Alejandro Sandler - Le rêve et la terre : Debussy - Ginastera
Dirty Bootz - Broken Toy
Nitaï Hershkovits - Lemon the moon
Gottfried von der Goltz - Telemann : Frankfurt Sonatas
Ensemble Gilles Binchois - Voix du Ciel
Listen in Bed - Emily The One (Mix #7)
Freiburger Barockorchester, Gottfried von der Goltz - Mozart: Youth Symphonies
David Giguère - Constance
François Chaplin, Marcela Roggeri - Années Folles, Crazy Paris !
Chris LeHache - Né !
Super Parquet - Super Parquet
Gemma - EP
Rod Barthet - Ascendant Johnny Cash
Vanessa Benelli Mosell - Maurice Ravel : Concerto in G
Geoffroy Couteau - Brahms : Intégrale de l'oeuvre pour piano seul
John Nelson, Orchestre Philharmonique de Strasbourg - Berlioz La Damnation de Faust
MC Pampille - Sur le banc de touche
Pikku - 5, 3, 2, 1
Camille Bénâtre - Après le Soir
- les derniers albums (5891)
- les derniers articles (141)
- les derniers concerts (2321)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1085)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=