Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La cuisse du steward
Théâtre Clavel  (Paris)  avril 2013

Comédie de Jean-Michel Ribes, mise en scène de Renaud Vaupré, avec Manon Bouchareu, Emmanuelle Lamoure, Cyril Perrin, Sylvain Prada et Serge Vollmar.

Dans l’œuvre abondante de Jean-Michel Ribes, "La cuisse du steward", pourtant montée en 1990 avec Jacqueline Maillan et Henri Virlojeux, fait figure de pièce inconnue.

C’est donc tout à l’honneur de la Compagnie du Désastre - qui ne mérite pas son nom - de la ressusciter.

C’est à plusieurs milliers de mètres de haut, dans la Cordillère des Andes, que Lionel et Yvonne tentent de survivre après la chute de leur avion, un avion heureusement rempli de footballeurs sud-américains qui ont eu la bonne idée de ne pas survivre et de fournir de la nourriture facile à congeler aux rescapés.

On connaît ce fait-divers qui a marqué les années 1970 et permis bien des débats aux Dossiers de l’écran. Ici, bien sûr, l’anthropophagie pose peu de problèmes et est propice à quelques moments d’humour aussi noir que saignant. Quand commence "La cuisse du steward", il ne reste pas grand-chose en stock pour nos naufragés : un pied de footballeur… et, titre de la pièce oblige, un bon cuissot de steward. Lionel et Yvonne s’interrogent sous leurs couches de vêtements hétéroclites : dévorer ce noble morceau ou le garder pour un joyeux Noël inoubliable.

Mais Jean-Michel Ribes n’a pas construit un huis clos rigoureux et l’irruption de deux autres rescapés, pas moins caricaturaux que le couple Lionel-Yvonne, fait basculer la pièce. On ne brisera pas le suspense en révélant que tout ce beau monde va redescendre vers la jungle d’un pays proie des moustiques et des juntes militaires. On est entre café-théâtre et bandes dessinées, quelque part dans le voisinage de Tintin chez les Picaros et aux confins du pays du Marsupilami.

Comédiens amateurs, mais éclairés, les joyeux drilles de la Compagnie du Désastre mettent tout leur cœur pour amuser un spectateur indulgent, content de suivre une intrigue légère et divertissante. Renaud Vaupré a pris au sérieux cet univers déjanté et apporté tout le soin nécessaire pour mettre en scène les élucubrations de ces cannibales malgré eux.

Beaux décors de Renaud Vaupré et Louis Clément, costumes amusants de Maria Vollmar, tout concourt à une soirée peut-être pas inoubliable mais agréable pour ceux qui aiment l’humour un tantinet absurde de Jean-Michel Ribes.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 18 août 2019 : Au rythme des vacances
- 11 août 2019 : Sur la Route du Rock
- 4 août 2019 : De festival en festivals
- 28 juillet 2019 : La canicule recule
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=