Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Joli Mai
Chris Marker et Pierre Lhomme  mai 2013

Réalisé par Chris Marker et Pierre Lhomme. France. Documentaire. 2h16. (Sortie 29 mai 2013).

Cette ressortie du film de Chris Marker et de Pierre Lhomme, "Le Joli Mai", sera déjà une belle occasion pour rendre hommage à Chris Marker, disparu en juillet dernier, et qui fut l'un des cinéastes, sinon "le" cinéaste le plus libre de sa génération.

Et il y a de la liberté dans ce parcours en tout sens du Paris de 1962. Profitant de l'ère du temps, de ses caméras plus légères et des ses moyens d'enregistrement en son direct, Chris Marker et Pierre Lhomme ont saisi plus de 50 heures des mystères quotidiens de Paris pour aboutir à ces 2 heures 16 minutes, hymne à la ville et à ses habitants.

Document historique, sociologique, politique et poétique, "Le Joli Mai" empoigne le cœur autant qu'il nourrit l'esprit.

On y croise le Paris en train de mourir des films de Tati et celui en train de vivre des films de Jean-Luc Godard. On y évoque le bruit de l'histoire récente, celle de février 1962 et des morts communistes du métro Charonne. On y verra la défunte prison pour femme de la petite Roquette et les traits désagréables du gaullisme dominant.

On y entendra des accents parigots, on y découvrira des couples de jeunes gens aujourd'hui grands-parents. On s'intéressera à leurs vêtements d'avant les jeans et le made in China, on s'étonnera de constater que les quadragénaires d'alors avaient des physiques de sexagénaires d'aujourd'hui.

On y observera tout ce qui a changé pour que la ville reste la même. On y sentira les signes déjà plus coureurs qu'avant-coureurs du triomphe de l'ère de la consommation. Un œil et une oreille attentive y détecteront peut-être aussi les frémissements d'un autre "joli mai", celui qui, six ans après, marquera d'une certaine façon la fin d'un certain Paris populaire et frondeur qui conserve une grande place ici.

Surtout, on s'accordera pour voir dans "Le Joli Mai" de Chris Marker et de Pierre Lhomme une œuvre forte, solide dans sa construction, moderne dans sa conception et d'une grande honnêteté joyeuse dans les commentaires off d'Yves Montand.

Marker et Lhomme ont habité ce Paris dans lequel ils aimaient vivre, sans aucune nostalgie, sans jamais passer par la case du pittoresque. "Le Joli Mai" de Chris Marker et Pierre Lhomme est une œuvre majeure, la plus jeune et la plus intemporelle que l'on peut voir en ce moment sur des écrans trop souvent occupés par des produits vite défraîchis.

"Le Joli Mai" sera le rayon de soleil de cette fin de mai tristounette, un mai parisien que personne n'aurait envie de filmer avec l'énergie déployée en 1962 par ces merveilleux combattants de l'image qu'étaient Chris et Pierre.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
 

• Archives :
Costa Brava, Lebanon - Mounia Aki  
Des filles pour l'armée - Valerio Zurlini  
Occhiali neri - Dario Argento   
Peter von Kant - François Ozon   
The Sadness - Rob Jabbaz  
L'Esprit sacré - Chema García Ibarra
Todos os Mortos - Caetano Gotardo et Marco Dutra
Jungle rouge - Juan José Lozano et Zoltan Horvath   
Swing - Tony Gatlif    
All eyes off me - Hadas Ben Aroya  
Les Femmes des autres - Damiano Damiani   
Maître Contout - Mémoire de la Guyane - Xavier Gayan   
Années20 - Elisabeth Vogler   
Et je l'aime à la fureur - André Bonzel   
Un vrai crime d'amour - Luigi Comencini   
Employé-Patron - Manuel Nieto Zas   
The Batman - Matt Reeves
Azuro - Matthieu Rozé  
La vie de famille - Jacques doillon
Deux sous d'espoir - Renato Castellani  
Crush - Luis Prieto   
Tropique de la violence - Manuel Schapira    
L'Empire du silence - Thierry Michel   
Ma nuit - Antoinette Boulat   
Rien à foutre - Emmanuel Marre et Julie Lecoustre    
Ali & Ava - Clio Barnard   
Viens je t'emmène - Alain Guiraudie   
La Légende du roi crabe - Alessio Rigo de Righi et Matteo Zoppis   
Dunk ou Die - Nicolas de Virieu   
Nous - Alice Diop   
- les derniers articles (2)
- les derniers cineclub (6)
- les derniers concerts (19)
- les derniers expos (1)
- les derniers films (1630)
- les derniers interviews (15)
- les derniers spectacles (3)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=