Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ceux qui tombent
La Loge  (Paris)  mai 2013

Narration poétique écrite et mise en scène par Camille Davin, avec Tamara Al Saadi, Romain Blanchard, Flora Detraz et Florian Goetz.

Ophélie est face au vide, au silence envahissant. Son frère Pierre est mort d'une maladie dégénérescente. Ce frère indifférent, au rictus de supériorité s'est dérobé à jamais.

Combler le manque, trouver les traces, se fondre dans l'existence du disparu. Mais que s'est il donc passé? L'univers est comme pulvérisé. Le monde familier est devenu étrange. 

Qui est cet individu qui la poursuit: est-il vrai? Pourquoi veut-il l'aimer , quand elle espère encore jusque dans ses rêves la reconnaissance de son frère? 

Pierre fascine parce qu'il ne s'est jamais laissé réellement approché, par sa sœur , par ses femmes. Dépossédé de lui-même en quelque sorte, il se coule dans la mort. Quelle agitation autour de lui: ballet des vivants, jeunes ou vieux, ballets des objets. Tout est bon pour le faire durer un peu plus dans les coeurs.

"Ceux qui tombent" est une pièce de Camille Davin sur le deuil et les émotions mélangées qui appartiennent au domaine de l'indicible. Camille Davin crée une mise en scène qui alterne le caché et le découvert comme si un travail était préalable avant que la vérité des objets et des personnages ne se livrent. 

Tamara Al Saadi (Ophélie) incarne cette jeune femme paumée avec une grande justesse : fébrile ou flottante avec ce besoin pressant d'exister à travers les mots. Romain Blanchard (le prétendant) apporte le contre point comique absurde. Personnage parfois immatériel qui cherche à posséder Ophélie, qui se dérobe à chaque fois comme Pierre se dérobe à sa propre emprise, sa propre tentative de le définir, de le cerner.

Romain Blanchard est l'homme antidote à l'adulte incertain qu'incarne Florian Goetz (Pierre). Ce dernier suscite comme il convient un mélange de sympathie et d'horreur. Ne va-t-il pas mourir sans avoir su aimer ?

Comme Romain Blanchard et Florian Goetz suggèrent un jeu de miroir, Tamara Al Saadi et Flora Detraz (la maîtresse de Pierre) entrent en résonance. Flora Detraz incarne un type de femmes plus sophistiquée, prise au piège des faux semblants de son amant. Elle répond à Ophélie dans ses parades pour rester debout. Jeux d'équilibre sur le fil de ces corps atteints qui se mettent à danser. 

"Ceux qui tombent" se vit comme un chemin poétique qui nous rappelle combien nous sommes désemparés face à la mort: une épreuve partagée par tous qui s'imprime dans nos corps et nos vies... une épreuve dont on se relève. 

 

Sandrine Gaillard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2017-10-22 :
Democracy in America - MC 93

• Edition du 2017-10-15 :
L'Espace furieux - Espace des Arts
Vénézuéla - Théâtre 13/Seine
Les Spectacles de octobre - Octobre 2017
The Pianist - Théâtre 13ème Art
Hobobo - Ciné 13 Théâtre
Haskell Junction - Théâtre national de Bordeaux- Aquitaine
Mon Ange - Théâtre Tristan Bernard
Criminel - Manufacture des Abbesses
Le Carrosse du Saint-Sacrement - Théâtre
Noces - Théâtre Rive-Gauche
Pièce en plastique - Usine Hollander

• Edition du 2017-10-08 :
La Clef de Gaïa - Théâtre des Mathurins
Requiem pour les artistes - Théâtre Elizabeth Czerczuk
Diluvienne - Paroles d'encres - Espace Icare
Un soir chez Victor H - La Loge
Go-on ou le son de la déraison - Maison de la Culture du Japon
Le Journal d'une femme de chambre - Théâtre Les Déchargeurs
Les Trois Soeurs - Ateliers Berthier
Mme Klein - Théâtre des Abbesses
Alice Costello - Mandibules - Théâtre du Marais
Bouquet final - Comédie Caumartin
 

• Archives :
Stadium - Théâtre de la Colline
La Vie parisienne... ou presque! - Théâtre Daunou
La Danse de mort - Théâtre de la Reine Blanche
Sous le Pont - Palais de la Porte Dorée
La main de Leila - Théâtre des Béliers parisiens
Le bruit des arbres qui tombent - Théâtre de la Bastille
La Pomme dans le noir - MC93
Bouvard et Pécuchet - Espace Pierre Cardin
Ogres - Théâtre Ouvert
Tous nos voeux de bonheur ! - Comédie Bastille
Au galop ! - Théâtre Paris-Villette
Christophe Alévêque revient quand même - Théâtre du Rond-Point
Morsure - Théâtre de l'Opprimé
Le Corps utopique - Nouveau Théâtre de Montreuil
L'Homme hors de lui - Théâtre de la Colline
Le Journal d'une femme de chambre - Théâtre Montmartre-Galabru
Real Magic - Théâtre de la Bastille
La vie est un songe - Théâtre de la Tempête
La Leçon de danse - Théâtre de l'oeuvre
Les Jumeaux vénitiens - Théâtre Hébertot
Ecrits d’Art Brut - Centre Culturel Suisse
Terre Sainte - Théâtre de l'Opprimé
Marco Polo et l'Hirondelle du Khan - Théâtre La Bruyère
La Huchette en liberté - Quartier Latin
La gentillesse - Théâtre Paris-Villette
Bovary - Les films sont plus harmonieux que la vie - Maison des Métallos
Tristesse Animal Noir - Théâtre L'Atalante
Amphitryon - Théâtre de Poche-Montparnasse
Au but - Théâtre de Poche-Montparnasse
Et Swann s'inclina poliment - Théâtre de Belleville
- les derniers (3)
- les derniers albums (3)
- les derniers articles (3)
- les derniers concerts (7)
- les derniers expos (2)
- les derniers films (3)
- les derniers interview (1)
- les derniers interviews (264)
- les derniers livres (3)
- les derniers spectacles (5715)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=