Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Madame est morte
A La Folie Théâtre  (Paris)  juin 2013

Comédie de Michel Heim, mise en scène de Michel Heim et Chantal Giraudin, avec Jean-Jacques Thomas, Chantal Giraudin et Thierry Colfi.

Au théâtre, Michel Heim a deux amours : la comédie musicale gay, du cousu main pour la Compagnie Les Caramels Fous, et le pastiche de comédie en alexandrins pastichée pour passer au filtre rose la petite histoire des grandes familles qui on fait la grande.

Dans ce deuxième registre, juste avant "L'émule du pape", sous-titrée "du rififi chez les Borgia", sa création 2013 qui reviendra sur Paris après un petit tour au Festival Off d'Avignon, il a concocté une comédie "Grand Siècle" qui révèle au spectateur les secrets d'alcôve et surtout de famille, ceux de la famille du Roi Soleil.

Ce dernier, imbu de son rôle de chef de famille qui souhaite mettre tout son petit monde en coupe réglée, a fort à faire avec sa cousine germaine, la Grande Mademoiselle, la princesse la plus riche et la plus titrée d'Europe, vieille pucelle quarantenaire énamourée d'un cadet de Gascogne, bellâtre et volage qui fait une cour assidue surtout à son coffre-fort, et de surcroît "frondeuse" qu'il veut garder en coupe réglée, et Monsieur, son frère, homosexuel notoire, qui mène une vie dissolue de libertin.

Et pourquoi ne pas les marier d'autant que l'épouse de Monsieur vient de rendre l'âme ?

Tel est l'argument de "Madame est morte", titre inspiré de la célèbre oraison funèbre que Bossuet délivra à cette occasion, une fantaisie avec rimes et sans raison qui constitue un joyeux divertissement sans toutefois malmener rudement la réalité historique.

Et un divertissement néanmoins érudit car truffé de de références et d'hommages tant au théâtre classique qu'à la grande chanson française. Ainsi, les oreilles attentives pourront reconnaître, par exemple, des répliques de la Phèdre de Racine et les paroles de "l'Hymne à l'amour " immortalisé par Edith Piaf.

La Compagnie Antonin Artaud interprète avec sagacité cet opus pour lequel elle avait sollicité l'auteur. Au roi en représentation, fidèle à son portrait officiel et confit en sa propre dévotion, Thierry Colfi apporte une pointe de délicieux accent chantant qui fleure bon la garrigue, et la demoiselle desséchée et pétrie de vertu qui frétille comme une jouvencelle est ardemment campée par Chantal Giraudin. Des dialogues à fleurets mouchetés président à leurs entretiens qui tendraient, n'étaient les saillies savoureuses, vers le théâtre de dialogue.

Parfait en inverti patenté, Jean-Jacques Thomas apporte l'attendue touche de folie pour réviser avec bonne humeur l'Histoire de France.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout
- 2 août 2020 : Une petite pause s'impose
- La Mare Aux Grenouilles #08
- 26 juillet 2020 : Que le spectacle (re)commence
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=