Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'Anniversaire
Théâtre 13/Seine  (Paris)  juin 2013

Comédie libre adaptation de la pièce de C. T., mise en scène de Johanna Boyé, avec Arnaud Dupont, Guillemette Magniez, Brigitte Faure, Julien Urrutia, Elise Noiraud, Fannie Aubin, Boris Ravaine et Jacques Trin.

Dans le cadre de l'édition 2013 du Prix Théâtre/Jeunes Metteurs en scène, Johanna Boyé présente, dans une traduction émérite de Anna Karina Lombardi, une farce tragi-comique du dramaturge argentin Claudio Tolcachir qui a été programmée au Théâtre du Rond-Point en 2010, dans la mise en scène de l'auteur et en version originale avec sa compagnie, sous le titre "Le cas de la famille Coleman".

Claudio Tolcachir y décline à la sud-américaine, avec l'hyper-réalisme de la télénovela et la cruauté de la farce à la Copi, le thème universel et intemporel de la famille pathogène et plébéienne et constituée de marginaux pathétiques vivant d'expédients et d'allocations publiques, des affreux, sales et méchants agglutinés par amour intéressé et opportunisme autour de l'aïeule qui, à l'opposé du patriarche du film de Ettore Scola, est pleine de tendresse et de compréhension pragmatique pour sa descendance d'éclopées.

Le titre français, "L’Anniversaire", met l'accent sur l'événement, l'anniversaire de la grand-mère coïncidant avec un grave malaise, qui va révéler les égoïsmes et donner le signal du sauve-qui-peut pour quitter le monstrueux navire.

La scénographie de Julie Benegmos et Anna Crosby, un décor vintage des années 60-70, comme la mise en scène sont fidèles à celles pratiquées par l'auteur et Johanna Boyé opère une rigoureuse direction d'acteur qui assure l'hybridation réussie du rire et des larmes et le rythme maelstromique qui convient à cette famille délabrée et débridée.

Elle permet également à chaque comédien, en ajoutant à leurs fêlures une part d'humanité compassionnelle, de ne pas verser dans la caricature et de donner cet indispensable petit supplément d'âme à leur personnage.

La distribution est épatante. Jouent au diapason Guillemette Magniez, la mère pleine de la malice des débiles pour tirer partie de son handicap, Arnaud Dupont, le fils demeuré, Fannie Aubin, la fille dépressive, Julien Urrutia, le fils vaurien, Elise Noiraud, la fille qui a échappé à ce bouillon de culture et navigue entre honte et mauvaise conscience, Boris Ravaine, le médecin et Jacques Trin, le chauffeur.

Et mention spéciale pour Brigitte Faure qui campe une époustouflante grand-mère.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 9 février 2020 : On se calme et on se cultive

C'est reparti pour une sélection culturelle hebdomadaire très riche et variée avec plein de musique, de livres, d'expos, de cinéma et de théâtre pour chasser la morosité ambiante. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin
et toujours :
"A fuck toute, a love tout" de Rodrigue
"Sentinelle" de Superbravo
"Juillet" de En Attendant Ana
"Brahms : Fantasien, 116, Intermezzi, 117 & Klavierstucke OP 118" de Hortense Cartier Bresson
"Ce qui demeure" de Jean Louis Bergère
Philippe Katerine était au Fil de Saint Etienne avec Eveno
"Prévert parade" de André Minvielle et Papanosh
"Everything begins" de BO
"Bretagne[S]" de Ensemble Gustave
"The underground secession" de Feu Robertson
"Whosampled.com Part 2", le nouveau mix de Listen in Bed
"Paradais" de Tito Candela

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Supervision" au Théâtre 14
"Un amour de jeunesse" au Théâtre de la Renaissance
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"Mots d'Elles" au Théâtre Essaion
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre des Mathurins
"Eva Rami - T'es Toi !" au Théâtre de la Hucehtte
"Faire semblant d'être normaux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Viel chante Barbara" au Théâtre Essaion
"Macbeth" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Aux rats des pâquerettes" au Théâtre Pixel
"Jean-François Derec - Le jour où j'ai appris que j'étais juif" au Théâtre L'Archipel
et la chronique des spectacles à l'affiche

Expositions avec :

"Les Contes étranges de N.H. Jacobsen" au Musée Bourdelle
la dernière ligne droite pour :
"L'âge d'or de la peinture anglaise" au Musée du Luxembourg
"Sculptures infinies, des collections de moulages à l'ère digitale" aux Beaux Arts de Paris

Cinéma avec :

"Un divan à Tunis" de Manele Labidi
"Deux" de Filippo Meneghetti
et la chronique des films sortis en janvier

Lecture avec :

"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan
et toujours :
"Basse naissance" de Kerry Hudson
"Comment le roi à perdu la tête" de Ville Ranta
"Et Mara ferma les yeux" de Denis Jeambar
"La cité de feu" de Kate Mosse
"La septième croix" de Anna Seghers
"Les sables de l'empereur" de Mia Couto

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 29 mars 2020 : On continue à s'égayer le cerveau
- 22 mars 2020 : Homeworks
- 15 mars 2020 : La culture sans bouillon de culture
- 8 mars 2020 : La vie en (mo) rose
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=