Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Alexis HK - Gaël Faure
Le Casino de Paris  (Paris)  mercredi 19 juin 2013

On commence sur le bon pied. Alexis HK a confié la première partie de la soirée à Gaël Faure qui interprète quelques chansons qui promettent un joli succès. Accompagné par son guitariste, il est un peu intimidé. Jouer au Casino de Paris n'est pas un exercice facile, il s'agit de convaincre des gens assis dans de profonds fauteuils attirés par un autre artiste. "Tu me suivra , est-ce que tu me suivras, avec toi c'est pas les mêmes choix"... Est-ce au public qu'il s'adresse ? Fort à parier que c'est un artiste à suivre, la voix solide, une écriture personnelle. Le jeune homme est bien parti, s'il creuse ainsi son sillon.

Alexis HK se ménage ensuite une entrée en fanfare. Une intro musicale qui a le glam d'un générique de James Bond avec jets de lumière et une bande de gardes du corps... Oups, ce sont les musiciens : Matthieu Ballet au clavier, Simon Mary à la basse, Hibu Corbel à la batterie et Loïc Molineri à la guitare - banjo.

Son album Le Dernier Présent est sorti en septembre 2012. Alexis HK a fait du chemin depuis son premier album en 2002 et des scènes. Une embardée rock comme ce soir lui va tout aussi bien pour les titres d'un album épuré et introspectif. C'est à travers un souffle renouvelé d'énergie et de ferveur qu'il orchestre ses dernières chansons : "La fin de l'empire", "Fils de", "Charité populaire", etc. avec quelques incursions dans les albums précédents : Les Affranchis en 2009 pour "Les Affranchis" et "La fille du fossoyeur" et L'homme du moment en 2005 pour "Coming out", "L'homme du moment". Renan Luce et Benoît Dorémus, compagnons de route, l'ont rejoint naturellement sur "Ignoble noble" et Karimouche sur "Paroles en l'air".

Alexis HK est un monde à lui tout seul, le nôtre, le sien, du passé, du présent tout ensemble. On est frappés d'entendre à quel point il maîtrise toute la gamme : chanson rigolote ("La Maison Ronchonchon"), chanson romantique ("Le dernier présent"), "Les paroles en l'air" qui a la simplicité d'une chanson de Serge Rezvani, chanson à boire ("C'que t'es belle"), chansons de société sur l'homophobie ("Coming out") et sur la lutte des classes ("Charité populaire").

La phrase "Le sexe est le moyen des faibles pour écourter la conversation" pourrait devenir une citation. On aimerait avoir l'avis de Bourdieu sur la question, qui a déconstruit les habitus de classe, caractérisant entre autres les dominés par leur difficulté à s'exprimer, à structurer un discours. Ou encore la chanson (anticapitaliste) "On peut apprendre", tendance Frédéric Lordon, économiste et auteur de D'un retournement l'autre.

Ouille ! Alexis HK serait un chanteur de gauche ! Quelqu'un me répond : c'est un pléonasme. Je me rappelle ceux qui ricanaient qu'un sociologue de gauche c'était un pléonasme, dans un documentaire encore sur les écrans, j'étais déjà perplexe. Je ne suis pas bien sûre où est la gauche et mon avis compte parce que justement j'ai le même âge qu'Alexis HK, alors j'admire qu'on écrive des chansons, qu'on me fasse danser avec mes propres questionnements, mes hésitations, mon malaise.

Est-ce qu'on est désespérés de nous réfugier dans les chansons d'après-guerre (on ne saurait dire de quelle guerre), de chercher des explications dans l'Histoire ou les discours compulsifs des vagabonds qui ont d'ailleurs pris racine ? Et puis il ne fait pas la leçon, bien en peine j'imagine, de savoir quoi faire. Spectacle. Entre deux chansons il glisse que certains artistes ont du fil à retordre pour vivre de leur métier, conserver le statut d'intermittent. Avec tact, le message est passé. Et il repart de plus belle pour cette soirée survoltée, généreuse. On ressort du Casino, lavés, essorés comme si on s'était lus à livre ouvert.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Belle ville de Alexis HK
La chronique de l'album L'homme du moment de Alexis HK
La chronique de l'album Les Affranchis de Alexis HK
La chronique de l'album Le Dernier Présent de Alexis HK
La chronique de l'album Comme un ours de Alexis HK
Alexis HK en concert à l'Espace Vauban (29 avril 2005)
Alexis HK en concert au Festival Solidays 2005 (samedi)
Alexis HK en concert au Festival Les Inrocks 2005
Alexis HK en concert à Denfert Rochereau (dimanche 21 juin 2009)
Alexis HK en concert au Festival Paroles et Musiques #20 (édition 2011) - jeudi
Alexis HK en concert au Festival des Oreilles en Pointe 2011 (21ème édition)
L'interview de Alexis HK (29 avril 2005)
La conférence de presse de Alexis HK (9 juillet 2005)
Gaël Faure en concert au Festival international de la chanson de Granby 2013 (45ème édition) - jeudi 12 septembre
Gaël Faure en concert au Festival international de la chanson de Granby 2013 (45ème édition) - mercredi 11 septembr
Gaël Faure en concert au Festival L'Estival (édition 2015) - Les Vitrines - samedi 3 octobre

En savoir plus :
Le site officiel d'Alexis HK
Le Myspace d'Alexis HK
Le Facebook d'Alexis HK
Le site officiel de Gaël Faure
Le Myspace de Gaël Faure
Le Facebook de Gaël Faure


Sandrine Gaillard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot
- 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture
- 9 février 2020 : On se calme et on se cultive
- 2 février 2020 : Place aux crèpes
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=