Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Alexis HK - Gaël Faure
Le Casino de Paris  (Paris)  mercredi 19 juin 2013

On commence sur le bon pied. Alexis HK a confié la première partie de la soirée à Gaël Faure qui interprète quelques chansons qui promettent un joli succès. Accompagné par son guitariste, il est un peu intimidé. Jouer au Casino de Paris n'est pas un exercice facile, il s'agit de convaincre des gens assis dans de profonds fauteuils attirés par un autre artiste. "Tu me suivra , est-ce que tu me suivras, avec toi c'est pas les mêmes choix"... Est-ce au public qu'il s'adresse ? Fort à parier que c'est un artiste à suivre, la voix solide, une écriture personnelle. Le jeune homme est bien parti, s'il creuse ainsi son sillon.

Alexis HK se ménage ensuite une entrée en fanfare. Une intro musicale qui a le glam d'un générique de James Bond avec jets de lumière et une bande de gardes du corps... Oups, ce sont les musiciens : Matthieu Ballet au clavier, Simon Mary à la basse, Hibu Corbel à la batterie et Loïc Molineri à la guitare - banjo.

Son album Le Dernier Présent est sorti en septembre 2012. Alexis HK a fait du chemin depuis son premier album en 2002 et des scènes. Une embardée rock comme ce soir lui va tout aussi bien pour les titres d'un album épuré et introspectif. C'est à travers un souffle renouvelé d'énergie et de ferveur qu'il orchestre ses dernières chansons : "La fin de l'empire", "Fils de", "Charité populaire", etc. avec quelques incursions dans les albums précédents : Les Affranchis en 2009 pour "Les Affranchis" et "La fille du fossoyeur" et L'homme du moment en 2005 pour "Coming out", "L'homme du moment". Renan Luce et Benoît Dorémus, compagnons de route, l'ont rejoint naturellement sur "Ignoble noble" et Karimouche sur "Paroles en l'air".

Alexis HK est un monde à lui tout seul, le nôtre, le sien, du passé, du présent tout ensemble. On est frappés d'entendre à quel point il maîtrise toute la gamme : chanson rigolote ("La Maison Ronchonchon"), chanson romantique ("Le dernier présent"), "Les paroles en l'air" qui a la simplicité d'une chanson de Serge Rezvani, chanson à boire ("C'que t'es belle"), chansons de société sur l'homophobie ("Coming out") et sur la lutte des classes ("Charité populaire").

La phrase "Le sexe est le moyen des faibles pour écourter la conversation" pourrait devenir une citation. On aimerait avoir l'avis de Bourdieu sur la question, qui a déconstruit les habitus de classe, caractérisant entre autres les dominés par leur difficulté à s'exprimer, à structurer un discours. Ou encore la chanson (anticapitaliste) "On peut apprendre", tendance Frédéric Lordon, économiste et auteur de D'un retournement l'autre.

Ouille ! Alexis HK serait un chanteur de gauche ! Quelqu'un me répond : c'est un pléonasme. Je me rappelle ceux qui ricanaient qu'un sociologue de gauche c'était un pléonasme, dans un documentaire encore sur les écrans, j'étais déjà perplexe. Je ne suis pas bien sûre où est la gauche et mon avis compte parce que justement j'ai le même âge qu'Alexis HK, alors j'admire qu'on écrive des chansons, qu'on me fasse danser avec mes propres questionnements, mes hésitations, mon malaise.

Est-ce qu'on est désespérés de nous réfugier dans les chansons d'après-guerre (on ne saurait dire de quelle guerre), de chercher des explications dans l'Histoire ou les discours compulsifs des vagabonds qui ont d'ailleurs pris racine ? Et puis il ne fait pas la leçon, bien en peine j'imagine, de savoir quoi faire. Spectacle. Entre deux chansons il glisse que certains artistes ont du fil à retordre pour vivre de leur métier, conserver le statut d'intermittent. Avec tact, le message est passé. Et il repart de plus belle pour cette soirée survoltée, généreuse. On ressort du Casino, lavés, essorés comme si on s'était lus à livre ouvert.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Belle ville de Alexis HK
La chronique de l'album L'homme du moment de Alexis HK
La chronique de l'album Les Affranchis de Alexis HK
La chronique de l'album Le Dernier Présent de Alexis HK
La chronique de l'album Comme un ours de Alexis HK
Alexis HK en concert à l'Espace Vauban (29 avril 2005)
Alexis HK en concert au Festival Solidays 2005 (samedi)
Alexis HK en concert au Festival Les Inrocks 2005
Alexis HK en concert à Denfert Rochereau (dimanche 21 juin 2009)
Alexis HK en concert au Festival Paroles et Musiques #20 (édition 2011) - jeudi
Alexis HK en concert au Festival des Oreilles en Pointe 2011 (21ème édition)
L'interview de Alexis HK (29 avril 2005)
La conférence de presse de Alexis HK (9 juillet 2005)
Gaël Faure en concert au Festival international de la chanson de Granby 2013 (45ème édition) - jeudi 12 septembre
Gaël Faure en concert au Festival international de la chanson de Granby 2013 (45ème édition) - mercredi 11 septembr
Gaël Faure en concert au Festival L'Estival (édition 2015) - Les Vitrines - samedi 3 octobre

En savoir plus :
Le site officiel d'Alexis HK
Le Myspace d'Alexis HK
Le Facebook d'Alexis HK
Le site officiel de Gaël Faure
Le Myspace de Gaël Faure
Le Facebook de Gaël Faure


Sandrine Gaillard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 22 septembre 2019 : Fin d'été

Fin d'été c'est le titre du nouvel album de Samir Barris, on vous en parle en ces premiers jours d'automne, tout comme les autres sorties musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques et muséales qui ont retenu notre attention cette semaine. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Corpse flower" de Mike Patton & Jean Claude Vannier
Rencontre avec Joseph Fisher autour de "Chemin Vert", assortie d'une session acoustique à découvrir ici
"Prokofiev : Visions fugitives" de Florian Noack
"The basement tapes" de Mister Moonlight
"The uncompleted works volume 1, 2 & 3" de Nantucket Nurse
"Là-Haut" de Gérald Genty
"Ilel" de Hildebrandt
"Buxton palace hotel" de Studio Electrophonique
"Vian" par Debout sur le Zinc
"Impressions d'Afrique" de Quatuor Béia & Moriba Koita
"Fin d'été" de Samir Barris
et toujours :
"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"L'Autre monde ou les Etats et Empires de la Lune" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Le Misanthrope" à l'Espace Cardin
"L'Animal imaginaire" au Théâtre de la Colline
"Data Mossoul" au Théâtre de la Colline
"Danser à la Lughnasa" au Théâtre 13/Jardin
"Le Frigo" au Théâtre de la Tempête
"A deux heures du matin" au Théâtre L'Atalante
"La Veuve Champagne" au Théâtre de la Huchette
"Le Square" au Lavoir Moderne Parisien
"Jo" au Théâtre du Gymnase
"Jean-Marie Galey - Ma Comédie française" au Lavoir Moderne Parisien
"Ah ! Félix" à l'Eglise Sainte-Eustache
"Le Voyage musical des Soeurs Papilles" à la Comédie des 3 Bornes
"Lucie Carbone - Badaboum" à la Comédie des 3 Bornes
"Casse-toi diva" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Nora Hamzawi" au Théâtre du Rond-Point
des reprises
"Letzlove - Portrait(s) Foucault" aux Plateaux Sauvages
"One night with Holly Woodlawn" aux Plateaux Sauvages
"Diva sur Divan" à la Comédie Bastille
"La Liste de mes envies" au Théâtre Lepic
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Mondrian figuratif" au Musée Marmottan-Monet
"L'Age d'or de la peinture anglaise - De Reynolds à Turner" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

"Ne croyez surtout pas que je hurle" de Franck Beauvais
Oldies but Goodies avec "Marie pour mémoire" de Philippe Garrel

et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Barbarossa : 1941. La guerre absolue" de Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri
"Bête noire" de Anthony Neil Smith
"Dictionnaire égoiste de la littérature mondiale" de Charles Dantzig
"Gaeska" de Elrikur Orn Norddahl
"Les refuges" de Jérôme Loubry
"Liquide inflammable" de Robert Bryndza
et toujours :
"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 22 septembre 2019 : Fin d'été
- 15 septembre 2019 : Life in Vain
- 8 septembre 2019 : du nouveau à l'Horizon
- 1er septembre 2019 : C'est reparti pour un tour
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=