Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Romain Humeau - Pull
Mains D'Oeuvres  (Paris)  7 décembre 2004

On s'attendait à une foule bien trop importante pour pouvoir rentrer dans la petite salle de Mains d'oeuvres ce soir pour le retour de Romain Humeau en solo, échappé solitaire (croit-on) de Eiffel.

Pourtant ce n'était pas la grosse bousculade à la porte, une centaine (c'est déjà énorme certes) de fans étaient là, sages et excités à la fois en attendant de voir "ce que ça va donner".

Romain lui se restaure et papote tranquillement, on peut voir avec lui Estelle, Emiliano et Damien. Autrement dit tout Eiffel est ici. Vont-ils jouer ensemble alors ? Ne serait-ce qu'un coup médiatique ?

En attendant la réponse, c'est le groupe Pull (à prononcer sans accent anglais, comme un chandail donc) qui prend place sur scène. Ces bordelais invités par Romain à faire sa première partie ont déjà de la bouteille avec leur 4 albums et leur 8 ans d'existence.

Musicalement les Pull nous plonge tout droit dans l'Angleterre de notre jeunesse (enfin la mienne) du coté des Familiy cats (pour ceux qui connaissent...) pour la voix notamment, assez haut perchée. Un rock énergique parfois bruitiste qui frôle quelquefois le meilleur de la vague post rock façon Mogwai à l'image de leur morceau en guise de bouquet final avec son mur de guitares et boucles entêtantes.

Les guitares en revanche, parfois au nombre de 3, et les 2 claviers avaient du mal à tous se faire entendre, peut être un mauvais équilibre de la balance plutôt qu'une utilisation superflue dans les morceaux alors que la voix assez haut perchée du chanteur débordait d'énergie. Cela étant, nous vous reparlerons rapidement de ce groupe à l'occasion de leur nouvel album que nous chroniquerons bientôt.

Après une pause assez longue afin de déménager et réaménager le plateau, c'est donc au tour de Romain Humeau de prendre place sur scène et dévoiler son nouveau line up. Romain n'est donc pas si solo que cela, puisqu'il est accompagné d'un autre guitariste et d'un bassiste mais aussi ... d'un batteur connu puisqu'il s'agit d'Emiliano, le batteur attitré d'Eiffel !

Reste pour quelques secondes une inconnue ... la musique qui va sortir des amplis... et là encore pas de surprise incroyable, la musique de Romain est toujours dans la lignée de ce qu'il fait avec Eiffel, un rock incisif et des textes rentre dedans (et inversement).

Si le volume sonore un peu trop poussé ne rendait pas toujours justice aux morceaux de Romain, il est évident qu'une telle puissance sonore est nécessaire pour que s'exprime toute l'énergie contenue dans ses titres.

Toujours le son couplé au fait que nous découvrions les nouvelles chansons de Romain, nous ont également empêché d'apprécier à leur juste valeur les textes.

Cependant ils restent pour la plupart dans la même veine poético-contestataire que les textes de Eiffel et toujours aussi travaillés (pas toujours facile d'éviter les mièvrerie quand on chante en français, qui plus est du rock qui n'est pas forcément le style musical le plus adapté aux sonorités de la langue).

Toujours aussi entier, Romain donne toute son énergie au concert et malgré de petites imperfections (texte qui accroche un peu, musiciens pas toujours parfaitement calés) et nous a offert un joli concert qui annonce un disque fort intéressant à venir en février, ainsi qu'une vraie tournée à la clé.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album L'éternité de l'instant de Romain Humeau
La chronique de l'album Vendredi ou les limbes du Pacifique de Romain Humeau
La chronique de l'album Amour de Romain Humeau
La chronique de l'album Mousquetaire #1 de Romain Humeau
La chronique de l'album Mousquetaire #2 de Romain Humeau
Une 2ème chronique de l'album Mousquetaire #2 de Romain Humeau
Romain Humeau en concert à Run Ar Puns (2 avril 2005)
Romain Humeau en concert au Festival Halloween 2005
Romain Humeau en concert au Bataclan (23 novembre 2005)
Romain Humeau en concert au Tremplin (24 février 2006)
Romain Humeau en concert à l'Ubu (vendredi 4 novembre 2016)
Romain Humeau en concert à l'Elysée Montmartre (mercredi 23 novembre 2016)
L'interview de Romain Humeau (lundi 29 juin 2015 )
L'interview de Romain Humeau (mercredi 28 septembre 2016)
L'interview de Romain Humeau (janvier 2018)
La chronique de l'album Pull the pill de Stereophonics

En savoir plus :
Le site officiel de Romain Humeau
Le Soundcloud de Romain Humeau
Le Facebook de Romain Humeau

Crédits photos : David (plus de photos)


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-02-23 :
Cyril Adda - Interview
Listen in Bed - Satchidananda (Mix #11)
Waxahatchee - Saint Cloud
Julien Gasc - L'appel de la forêt
Fazil Say - Beethoven : Intégrale des sonates pour piano
Cyrielle Golin & Antoine Mourlas - Un moment musical chez les Schumann
The Chocolatines - Rêve d'un jour
Noé Huchard - Song For
The Fantasy Orchestra - The Bear and Other Stories
Adélaïde Ferrière - Contemporary
Smoking Joséphine - Amours, toujours !
François Ripoche - Happy Mood !

• Edition du 2020-02-16 :
Octave Noire - Monolithe
Mira Cétii - Cailloux & météores
Fontiac - The Wall single
Thorbjorn Risager & The Black Tornado - Come on In
The Inspector Cluzo - Brothers in Ideals
Mokado - Ghosts EP
Baptiste Dupré - Petites choses et vaste monde
The Jackson Pollock - Frustration - Le Fil
Sotomayor - Orígenes
Stone Temple Pilots - Perdida
Ásgeir - Bury the Moon
Sunflowers - Endless Voyage
Listen In Bed - M. I. A. (émission 10)
 

• Archives :
Listen in Bed - Ooh Hah (Mix #10)
Loki Lonestar - Show no Mercy
Caesaria - I become a Beast
Jon Boutellier - On Both Sides of The Atlantic
Claudia Solal & Benoît Delbecq - Hopetown
Moonlight Benjamin - Simido
Jean-Philippe Collard - Granados Goyescas
Mira Cétii - Cailloux & météores
Kid Francescoli - Lovers
Cyril Adda - L'îlot
Feu Robertson - The Underground Secession
Bo - Everything Begins EP
Tito Candela - Paradais EP
Jean-Louis Bergère - Ce qui demeure
Rodrigue - A fuck toute - A love toute
André Minvielle & Papanosh - Prévert Parade
Superbravo - Sentinelle
Ensemble Gustave - Bretagne[S]
Hortense Cartier-Bresson - Brahms : Fantasien, 116, Intermezzi, 117 & Klavierstücke, OP. 118
En attendant Ana - Juillet
Listen in Bed - Whosampled.com, part 2 (Mix #9)
Listen in Bed - Il Est Où Le Bonheur (émission 9)
Blankass - C'est quoi ton nom ?
Alexandre Tharaud - Pesson, Abrahamsen & Strasnoy : Piano Concertos
Naclia - La légende de Naclia
Pierre Génisson, BBC Concert Orchestra & Keith Lockhart - Swing, a Benny Goodman Story
Theo Hakola - Water is wet
Le Noiseur - Musique de chambre
Cyril Mokaiesh - Paris-Beyrouth
Mr Bosseigne - Theo Lawrence - Le Fil
- les derniers albums (5931)
- les derniers articles (145)
- les derniers concerts (2322)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1086)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=