Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La campagne
Théâtre Le Lucernaire  (Paris)  septembre 2013

Comédie dramatique de Martin Crimp, mise en scène de Patrick Schmitt, avec Larissa Chomolova, Emmanuelle Meyssignac et Patrick Schmitt.

Un couple quitte la ville pour s'installer à la campagne. S'agit-il de fuir la ville, la vitesse, le bruit, la pollution, l'oubli de soi pour se retrouver enfin, loin des tentations, loin des distractions et reconstruire un have de paix et des conditions de vie meilleures ?

On pourrait tout d'abord l'imaginer, jusqu'au moment où Richard, le mari, le médecin de campagne ramène sous son toit une jeune femme égarée sur le bord du chemin. Qui est cette fille ? Quel est ce trouble qui perturbe alors les deux époux ? Quel est ce passé qui se rappelle à la mémoire de sa femme Corinne ? Est-elle dérangée pour lui faire une scène quand tout porte à croire qu'il a pris une sage décision, la meilleure option ?

Richard, parti en visite, la jeune femme se réveille et entre en confrontation avec Corinne. Qui est innocent? qui est victime ?

Martin Crimp dans "La campagne", met en place des tableaux successifs de face à face : Corinne et Richard puis Corinne et Rebecca puis Rebecca et Richard et se plait à déjouer les apparences : la campagne devient ce lieu étrange, inquiétant, étouffant, la nature est rassurante et dangereuse, le médecin serait-il capable de tuer ? Pourquoi se méfie-t-elle du verre d'eau qu'il lui tend ? Sous chacun des gestes, des mots : un malentendu, un heurt, une entaille.

Avec une formidable simplicité d'effets, de procédés, Martin Crimp met en situation des personnages, fragiles, perdus qui savent davantage griffer que caresser. La fuite est impossible. En présence les uns des autres, ils sont comme ces liquides inflammables à manier avec précaution, sous danger de mort.

Le metteur en scène Patrick Schmitt qui joue également le trouble Richard a pris le parti d'un rythme ralenti où les corps sont lents, sont lourds afin que le dévoilement soit progressif que le spectateur se retourne sur de nouvelles hypothèses, interprétations en écho avec les craintes des personnages.

Corinne interprétée par Emmanuelle Meyssignac se tient en équilibriste sur le fil d'une guerre des nerfs : perd-elle pied ou pas ? Elle laisse le spectateur dans l'entre deux. Larissa Cholomova prête à Rebecca l'instinct de vie le plus marqué, elle regarde cette famille et ces enfants, du dehors, comme son idéal. Elle a pourtant en son pouvoir de tout détruite elle aussi. Patrick Schmitt réserve à Richard le rôle du manipulateur, en retrait, se refusant, se dérobant pour mieux faire vaciller ses partenaires.

"La campagne" de Martin Crimp mise en scène par Patrick Schmitt suscite malaise et vertige comme si les relations entre les êtres ne pouvaient être que truquées, et que chacun avait à lutter pour sa survie, sans répit, face à qui que ce soit.

 

Sandrine Gaillard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-07-12 :
Littoral - Théâtre de la Colline

• Edition du 2020-07-05 :
Covid et Humour - Le confinement, manne thématique pour les humoristes -
 

• Archives :
Focus Théâtre -
Shortcom à gogo -
A tort et à raison - Théâtre Hébertot
L'Ecole des Femmes - Théâtre national de l'Odéon
Vivement Noël - Théâtre de la Girandole
Le Sommelier - En tournée
Peer Gynt - Théâtre Les Gémeaux
Fleur de cactus - Théâtre Antoine
Art - Comédie des Champs Elysées
Folie baroque - Théâtre Le Funambule-Montmartre
Hernani, brigand de la pensée ! - Lavoir Moderne Parisien
Le Misanthrope - Théâtre national de Strasbourg
Les Survivantes - Théâtre 13/Jardin
L'Ecume des jours - A La Folie Théâtre
Voodoo Sandwich - Centre Culturel Suisse
Oh les beaux jours - Studio Hébertot
J'aurais aimé savoir ce que ça fait d'être libre - Théâtre de Belleville
Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures - Théâtre de l'Atelier
Eugénie Grandet - Théâtre 13/Seine
Les Innocents, Moi et l'Inconnue au bord de la route départementale - Théâtre de la Colline
Penthésilée - Théâtre de Sartrouville et des Yvelines
Mon fils marche juste un peu plus lentement - Manufacture des Abbesses
Je ne vous aime pas - Théâtre Les Déchargeurs
Un espoir - Théâtre Athénée-Louis Jouvet
V.I.T.R.I.O.L. - Théâtre de la Tempête
L'Eveil du printemps - Théâtre L'Etoile du Nord
Anne-Marie la beauté - Théâtre de la Colline
Toute nue - Variation Feydeau Noren - Théâtre Paris-Villette
Kadoc - Théâtre du Rond-Point
Mon dîner avec Winston - Théâtre du Rond-Point
- les derniers (3)
- les derniers albums (5)
- les derniers articles (4)
- les derniers concerts (8)
- les derniers expos (2)
- les derniers films (3)
- les derniers interview (1)
- les derniers interviews (264)
- les derniers livres (3)
- les derniers spectacles (6893)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=