Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Au Revoir Simone
Le Trabendo  (Paris)  dimanche 16 février 2014

Si le tout jeune Festival Fireworks! n’a que deux années à son actif, l’enfant indie de l’agence Super ! fait ses dents et bien évidemment, il ne manque pas de mordant !

Pour exemple, le 16 février au sein du Trabendo ce sont les trois New-Yorkaises d’Au Revoir Simone, qui faisant d’une pierre deux coups lors de leur tournée européenne, ont convié le public parisien pour une aventure sonore.

Aventure étant le juste mot, puisque le trio connu pour son utilisation exacerbée des claviers et des boîtes à rythmes a réussi à évoquer le temps d’un set, toute la poésie et la passion dissimulée dans leur dernier album en date Move In Spectrums.

Mais pas que, Annie, Erika et Heather à peine dissimulées derrière leur collection de clavier Korg ou Nord Electro 2, n’ont pas hésité à lancer leurs titres les plus dansants tels que "Just Like A Tree" et "Crazy" comme pour faire bonne mesure face à des titres plus calmes et enchanteurs. Avec par exemple "Gravitron" ou "Somebody Who", également portés par un subtil équilibre d’harmonies vocales et de superposition de divers synthétiseurs.

Et si le set joue des coudes entre rêves éveillés et voyage vers l’inconnu, Annie Hart en véritable bête de scène, passionne avec son sourire. Parfois angélique lorsqu’elle caresse ses touches, souvent transfigurée par l’extase et complétement maniaque quand elle se jette sur les claviers. La musicienne était d’ailleurs habitée par une forte énergie, presqu’en décalage d’avec leur douce musique.

Mais ce qui a sans aucun doute captivé le public du Trabendo, fut bien évidemment le jeu à 6 mains des trois artistes qui, en plus d’être obnubilant, met en lumière l’évidente complicité des trois filles. De fait, elles n’hésitent pas selon les besoins des titres interprétés, à inter changer leurs places et instruments.

Du mouvement donc. Et beaucoup de légèreté. C’était exactement ça, Au Revoir Simone en live.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Verses of comfort, assurance & salvation de Au revoir Simone
La chronique de l'album The bird of music de Au revoir Simone
La chronique de l'album Still night, still light de Au Revoir Simone
La chronique de l'album Move In Spectrums de Au Revoir Simone
Au Revoir Simone en concert au Festival Les Inrocks 2006
Au Revoir Simone en concert au Festival Les 3 éléphants
Au Revoir Simone en concert au Festival GéNéRiQ 2009
L'interview de Au Revoir Simone (février 2014)

En savoir plus :
Le site officiel d'Au Revoir Simone
Le Soundcloud d'Au Revoir Simone
Le Myspace d'Au Revoir Simone
Le Facebook d'Au Revoir Simone

Crédits photos : Stéphane El Menshawi


Stéphane El Menshawi         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-04-05 :
Listen in Bed - Shut up (Mix #13)
Orchestre National du Capitole de Toulouse & Tugan Sokhiev - Shostakovich : Symphony No. 8
Muzi - Zeno
Lesneu - Bonheur ou tristesse
MAALERS - Super Lache EP
Volin - Cimes
Tropical Mannschaft - Chapter 3 EP
Popa Chubby - It's a mighty hard road
Artús - Cerc
Eskimo - Que faire de son coeur ?
Christophe Chassol - Interview

• Edition du 2020-03-29 :
Daniel Roméo - The Black Days Session #1
Robin McKelle - Alterations
We are Birds - No return
Vincent Courtois - Robin Fincker - Daniel Erdmann - Love of Life
Bernard Minet - Metal Band
Faut qu'ça guinche - Sixième sens
Caesaria - Connection Loss EP
Hailu Mergia - Yene Mircha
François Puyalto - 44
Jean-Baptiste Soulard - Le silence et l'eau
Péroké - Coco Bans - Al-Qasar - Sélection de clips
Pearl Jam - Gigaton
 

• Archives :
GoGo Penguin - Atomised Single
KOKOROKO - Single Carry me home
Michael Fine - Five for Five
Bon Voyage Organisation - La course
Duplessy & The Violins of the World - Brothers of String
Valentin Vander - Mon étrangère
Ceylon - Où ça en est ?
Julie Campiche Quartet - Onkalo
Coralie Royer - Blossom EP
Lion's Law - The Pain, the Blood and the Sword
Listen in Bed - A Milli (émission 11)
Goodbye Moscow - L'univers
Panic Party - Ep1
Klub des Loosers - Single / clip Champion
Monophonics - It's only us
Elodie Vignon - D'ombres
Laurianne Corneille - Robert Schumann : L'hermaphrodite
Manuel Anoyvega Mora - Cuba Cuba
Chassol - Ludi
Un Poco Loco - Ornithologie
Ludivine Issambourg - Outlaws
Diana Damrau - Richard Strauss : Lieder
Jordan Rakei - Origin (Deluxe Edition)
Coeur - Kawaii karma
BEBLY - ULDO EP
Pearl Jam - Viagra Boys - The National - SLIFT - Toybloïd - En bref cette semaine
Cabane - Grande est la maison
King Biscuit - Hammer It !
Pierre de Bethmann Trio - Essais Volume 3
Jean-Louis Murat - Baby Love
- les derniers albums (5994)
- les derniers articles (149)
- les derniers concerts (2323)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1087)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=