Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce St. Vincent
St. Vincent  (Seven Four)  février 2014

Si avec son avant-dernier album Annie Clark explorait avec son jeu de guitare aux doigts nerveux des espaces sonores plutôt éthérés, l’album éponyme St. Vincent apparaît sur des territoires plus inattendus. A croire que sa collaboration avec David Byrne l’a inspirée, puisque toute une panoplie sonore proche de l’ancien Talking Heads est présente en arrière-plan.

Le futurisme, quant à lui, se fait tout à la fois, propos, let motive et cheval de bataille. Depuis la pochette de l’album qui jouit d’un minimalisme travaillé, jusqu’au single "Digital Witness" qui dénonce l’embrigadement aux nouvelles technologies et à la télévision. Et comme un certain Marilyn Manson le faisait déjà (même couleur de cheveux à l’appui) dans le clip "I Don’t Like Drugs", elle en profite pour dénoncer son aspect abroutissant.

Appelez cela un pied de nez ou une farce fantasque, mais s’attaquer ou plutôt mettre en lumière l’omniprésence de la technologie ne signifie pas pour autant que Clark a remisé ses claviers et autres câblages complexes aux placards. Il suffit d’entendre le titre démentiel "Bring me Your Love" pour s’en persuader. Guitares ou non, le jeu éclectique et tout aussi épileptique de l’artiste n’hésite pas à singer tout une machinerie prise de folie.

Plus nerveuse que jamais, les productions se parent d’urgence et se doublent d’une passion fébrile, qui s’avère impossible à circonvenir avec les cuivres inspirés d’un David Byrne. Exception faite de "Severed Cross Fingers" et de son songwritting mi-figue mi-raisin : "Spitting our guts from our gears. Drainning our spleen over years", pointant non sans poésie, le brio d’écriture d’Annie Clark.

Quoi qu’il en soit, St. Vincent (l’album) est transportée de part en part par un indéniable esprit groovy et si certains titres explorent les limites les séparant d’une pop plus folk, Annie de façon très convaincante mettra les petits plats dans les grands. Ainsi sur "Huey Newton", c’est à renfort de chœurs et de basses imparables qu’elle accordera un second souffle, d’abord au titre, ensuite à l’album.

Vocalement, alternant entre des passages légers et hantés (les chœurs de "Digital Witness"), St. Vincent accentue l’aspect hétéroclite de l’album. Tout en assumant un décalage qui, malgré son apparente festivité (parfois presque champêtre), n’en demeure pas moins réglé au millimètre près.

Quant au titre "Birth In Reverse", il résoudra tout comme "Rattlesnake" l’étrange équation dans laquelle sont mis en échos, énergie, mouvements romanesques et pure jouissance musicale.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Une 2ème chronique de l'album eponyme de St. Vincent
La chronique de l'album Masseduction de St. Vincent
St. Vincent en concert au Festival La Route du Rock 2009 (samedi)
St Vincent en concert au Festival La Route du Rock 2009 (samedi)

En savoir plus :
Le site officiel de St. Vincent
Le Soundcloud de St. Vincent
Le Myspace de St. Vincent
Le Facebook de St. Vincent


Stéphane El Menshawi         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-02-16 :
Octave Noire - Monolithe
Mira Cétii - Cailloux & météores
Fontiac - The Wall single
Thorbjorn Risager & The Black Tornado - Come on In
The Inspector Cluzo - Brothers in Ideals
Mokado - Ghosts EP
Baptiste Dupré - Petites choses et vaste monde
The Jackson Pollock - Frustration - Le Fil
Sotomayor - Orígenes
Stone Temple Pilots - Perdida
Ásgeir - Bury the Moon
Sunflowers - Endless Voyage
Listen In Bed - M. I. A. (émission 10)

• Edition du 2020-02-09 :
Listen in Bed - Ooh Hah (Mix #10)
Loki Lonestar - Show no Mercy
Caesaria - I become a Beast
Jon Boutellier - On Both Sides of The Atlantic
Claudia Solal & Benoît Delbecq - Hopetown
Moonlight Benjamin - Simido
Jean-Philippe Collard - Granados Goyescas
Mira Cétii - Cailloux & météores
Kid Francescoli - Lovers
Cyril Adda - L'îlot

• Edition du 2020-02-02 :
Feu Robertson - The Underground Secession
Bo - Everything Begins EP
Tito Candela - Paradais EP
Jean-Louis Bergère - Ce qui demeure
Rodrigue - A fuck toute - A love toute
André Minvielle & Papanosh - Prévert Parade
Superbravo - Sentinelle
Ensemble Gustave - Bretagne[S]
Hortense Cartier-Bresson - Brahms : Fantasien, 116, Intermezzi, 117 & Klavierstücke, OP. 118
En attendant Ana - Juillet
Listen in Bed - Whosampled.com, part 2 (Mix #9)
 

• Archives :
Listen in Bed - Il Est Où Le Bonheur (émission 9)
Blankass - C'est quoi ton nom ?
Alexandre Tharaud - Pesson, Abrahamsen & Strasnoy : Piano Concertos
Naclia - La légende de Naclia
Pierre Génisson, BBC Concert Orchestra & Keith Lockhart - Swing, a Benny Goodman Story
Theo Hakola - Water is wet
Le Noiseur - Musique de chambre
Cyril Mokaiesh - Paris-Beyrouth
Mr Bosseigne - Theo Lawrence - Le Fil
No One is Innocent - Interview
Tristen - Les identités remarquables
Listen in Bed - Vinyle, Suite No 2 (émission 8)
Bombay Bicycle Club - Everything Else Has Gone Wrong
Burkingyouth - Fire EP
Andriamad - Jaimalé EP
Abel Orion - Late Night Music EP
Okidoki - When Oki meets Doki EP
Ensemble Consonance - François Bazola - Dolci Affeti
Emmanuel Tugny - Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)
GRIO - GRand Impérial Orchestra - Music Is Our Mistress
Nova Twins - Who are the girls ?
Larme Blanche - Demain est mort
Pierre Vassiliu - En Voyages
Livingstone - Turn Bizarre
David Bressat - True Colors
Lina Tur Bonet & Dani Espasa - Bach, Händel : an Imaginary Meeting
Babx - André Minvielle - Thomas de Pourquery - Nougaro
Tiger & the Homertons - Shadow in the dark EP
Petosaure - Le Musc EP
Kvelertak - Splid
- les derniers albums (5921)
- les derniers articles (144)
- les derniers concerts (2322)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1085)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=