Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Prince Miiaou
Where Is The Queen ?  (Pour ouvrir une parenthèse)  janvier 2014

L'histoire suit un cheminement qui est connu : cédant à la trop grande pression pesant sur ses épaules, Le Prince Miiaou fuit à New York pour mettre un peu de distance entre la musique, l'hexagone et elle. Mais le vieux démon ne semblait visiblement pas prêt à déserter l'âme du Prince et l'a conduit à reprendre la route du studio.

Et quand on découvre son quatrième album, Where is the Queen ?, on constate très vite que l'artiste a appliqué l'adage connu "reculer pour mieux sauter", sauf que dans le cas présent, elle a plutôt déployé ses ailes et pris son envol.

En véritable acharnée du travail, la jeune femme offre à sa musique un aspect dense, fort d'une ingéniosité qui lui permet d'éviter le destin macabre d'Icare. C'est même tout l'inverse, puisque Where is the Queen ? s'arme d'une froideur calculée, ce qui ne l'empêche pas de briller d'un éclat mystérieux et ensorcelant.

Opus aux envolées inattendues, les oreilles ne peuvent que succomber face aux constructions judicieusement empiriques des titres tels que "JFK". Ils sont en effet nombreux à s'échelonner depuis de simples guitares vers des productions spacieuses qui peinent à être remplies par des grosses caisses pourtant volontaires ("Bro").

Ailleurs, Le Prince n'hésite pas à jouer la carte de la sensualité voire de la férocité comme sur les excellents "Beloved Knife" et "Happy Song For Empty People". Les deux titres œuvrant de concert pour offrir à l'album une tension qui se double d'une dose d'expérimentations bien senties.

Ainsi des sons électro et parfois "noisy" côtoient des vocalismes légers, équilibre permettant au Prince pour ne pas sombrer dans la lourdeur, à l'image du titre "Suddendly" qui s'emballe de façon grandiose sur la fin.

Une pluralité qui fait honneur au brio avec lequel est exécuté l'opus qui oscille entre les ténèbres et la lumière, sans doute à l'image des doutes qui ont pu traverser l'esprit de l'artiste. Que celle-ci se rassure, Where is the Queen ? est un projet aux accents modernes, apte à susciter toute une palette d'émotions avec une facilité déconcertante.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Fill The Blank With Your Own Emptiness de Le Prince Miiaou
L'interview de Le Prince Miiaou (22 février 2011)

En savoir plus :
Le Myspace de Le Prince Miiaou
Le Facebook de Le Prince Miiaou


Stéphane El Menshawi         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Le Prince miiaou (22 février 2011)


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=