Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Emmanuel Tugny & The Lady Guaiba’s Swing Band
Les Variétés  (Vila Mariana / Rue Stendhal)  avril 2014

On connaissaît son phrasé à la Dominique A, grave et tendre comme un mot doux murmuré au creux du coude (ça chatouille), Emmanuel Tugny revient avec The Lady Guaibas’s Swing Band pour Les Variétés. Bravo bonhomme. Bien joué pour le titre. Mine de rien, ingénieux Les Variétés. Plus facile à classer ? Je ne crois pas non (et ça n’a rien à voir avec le fait que je n’ai toujours rien pigé au fameux classement).

Emmanuel Tugny fait penser à ces grands hommes (1m90 et au-delà) qui arpentent les chemins avec un chapeau et une valise, les mains dans les poches et la plume au bec. Nonchalant, indépendant, tranquille, le cœur plein de rêves et les pieds dans les pissenlits. Oui, je sais, il est chauve et barbu, mais qu’importe le vin pourvu qu’on ait l’ivresse. Et Manu, il l’a l’ivresse. Au point de nous emmener dans son délice musical fait d’épopées oniriques, de chant italiens et d’hommage à Nadejda Tolokonnikova.

Comment ça rien à voir ? Bien sûr que si, ce sont Les Variétés tout de même. Pas de quoi nous tromper sur la marchandise.

Sa musique ? Elle est à son image, naturelle, accompagnée d’un espiègle de cuivre et d’accords de cordes, de claviers, de zouing zouing dodelinant et d’accents roulant des hanches entre les tables. Des reprises "On the Sunny Side of the Street", "Ce n’est rien", "Isn’t it a pity", un texte de Guillaume Apollinaire, la voix de Suzanna Tissita, un ton bas et monocorde, des vocalises aguisées. Les Variétés, vous disiez ? En effet.

Il y a de tout, et un peu plus que tout dans cet album, loin du pas grand-chose et de l’à peu près, Les Variétés seraient comme la traversée d’une ville. La laideur des trottoirs magnifiée par les bacs à fleurs, eux-mêmes responsables des nuées d’abeilles chassées par des tapettes rageuses, elles-mêmes remèdes à la moiteur ambiante, elle-même propice à la sensualité des vêtements légers, eux-mêmes responsables d’incivilités, elles-mêmes sources de jeux de mots potaches, eux-mêmes prétextes à la rigolade entre potes, eux-mêmes pourfendeurs de corsets, eux-mêmes détournés en dessous sexy…

Beau et moche, gentil et méchant, tout est lié, tout se mélange, Emmanuel Tugny en est un exemple fondamental : ce nouvel album est un melting pot de tout ce qu’il sait faire avec un Swing Band tout à fait charmant.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Une fille pop de Emmanuel Tugny & the Lady Gaiba's Swing Band
La chronique de l'album Voulez-vous de Emmanuel Tugny & the Lady’s Guaiba’s Swing Band
La chronique de l'album Armor de Emmanuel Tugny
La chronique de l'album Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève) de Emmanuel Tugny
L'interview de Emmanuel Tugny (avril 2014)

En savoir plus :
Le Myspace de Emmanuel Tugny
Le Facebook de Emmanuel Tugny


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-08-02 :
Listen in Bed - Nina Simone 2/2(Mix #21)

• Edition du 2020-07-26 :
Crack Cloud - Pain Olympics
We hate you please die - Waiting room
 

• Archives :
Cheyenne - Surprends-moi
Listen in Bed - Nina Simone 1/2 (Mix #20)
La Mare Aux Grenouilles #06 - Talk Show Culturel
L'éclair - Noshtta EP
Toybloïd - Modern Love
Listen in Bed - Jimmy Cobb (Mix #19)
Divers artistes - INTENTA Experimental & Electronic Music from Switzerland 1981-93
Thibault Noally & L'ensemble Les Accents - Alessandro Scarlatti : Il Martirio di Santa Teodosia
Benoît Menut - Les îles
Musica Nigella & Takénori Némoto - Chausson le littéraire
Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet - Echange
Marianne Piketty, Le Concert Idéal - L'Heure bleue
Silas Bassa - Silas
Kristiansand Symphony Orchestra sous la direction de Peter Szilvay - Eivind Groven Symphonies N°1 & 2
Jean-Efflam Bavouzet - The Beethoven Connection Vol1 : Sonatas by Clementi, Hummel, Dussek and Wölfl
Benjamin Biolay - Grand Prix
Merakhaazan - Veines
Marion Cousin & Kaumwald - Tu rabo par'abanico
Cie Guillaume Lopez - Anda-Lutz
François Club - Cobra
Yadam - Safeplace EP
Hailey Tuck - Coquette EP
Austyn - Désordres EP
Volo - Avec son frère
Daniel Jea - A l'instinct A l'instant
Epilexique - Cérébro Dancing
Fugu - As Found
Magic Malik - Fanfare XP, volume 2
Listen in Bed - Springtime With No Harm (Mix #18)
Listen in Bed - Two Lovers (Mix #17)
- les derniers albums (6111)
- les derniers articles (158)
- les derniers concerts (2323)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1095)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=