Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Jay Reatard
A French Tribute  (Teenage Hate Records)  janvier 2014

Vous ne connaissez pas Jay Reatard et vous ne vous êtes pas encore pris sa musique en pleine figure ? Il est toujours temps de rattraper cette comète musicale disparue bien trop tôt.

La vie de Jimmy Lee Lindsey Jr ressemble à un conte de fée à l’envers : une enfance bien pourrie à Memphis, des parents absents, la solitude, des difficultés d’adaptation au monde extérieur et une tendance à la castagne (ses petits camarades de l’école le traiteront d’attardé : "reatard") mais une réelle et franche fascination pour la musique : les Ramones, Buddy Holly, The Oblivians

C’est cet amour de la musique, venu rapidement : le gaillard composera son premier disque à 15 ans, qui l’empêchera sûrement de sombrer dans la délinquance pure et bien dure et qui lui fera enregistrer une quantité pléthorique de chansons et d’albums (environs 80 disques) en groupe avec les Reatards, The Lost Sounds, Terror Visions, Destruction Unit, Angry Angles… ou en solo. Le tout avec comme mots d’ordres : do it yourself, mélodie, rock speed et nerveux et surtout aucune concession. Une musique à l’urgence, à l’intensité et à la fulgurance rare qui nous fait regretter amèrement sa disparition causée par un mélange explosif de cocaïne et d’alcool, le 13 janvier 2010 à seulement 29 ans.

On peut affirmer sans trop se tromper que Jay Reatard fut un artiste marquant, que cela soit pour d’autres musiciens : Black Lips, Ty Segall, Deerhunter, Thee Oh Sees et consorts que pour le public. Ce qui est forcément le cas des créateurs de Teenage Hate Records. Le tout jeune label Lyonnais appelé en référence au nom du premier album des Reatards a eu l’excellente idée, presque 4 ans après la mort du chanteur et guitariste, de lui rendre hommage avec, comme première sortie, cette compilation. Un tribute avec parmi ce qui se fait de mieux en matière de groupe garage rock (ou proche) Français : entre autres J.C. Satan, The Liminanas, H-Burns, Cheveu, Zëro ou encore Von Pariahs et tournant plutôt autour de la dernière période de la discographie de Jay : les indispensables Blood Visions (2006) ou Watch Me Fall (2009) par exemple.

Dire que ce disque fait honneur à Jay Reatard est un euphémisme. On en prend plein les oreilles, cela bouscule bien comme il faut et cela procure un plaisir indescriptible ! Alors un grand bravo à ce label, on lui souhaite un bel avenir et vous, il ne vous reste plus qu’à vous procurer cette compilation…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Matador Singles '08 de Jay Reatard
La chronique de l'album Watch Me Fall de Jay Reatard
Jay Reatard en concert au Festival Les Transmusicales 2008 (Jeudi)

En savoir plus :
Le site officiel de Jay Reatard
Le Myspace de Jay Reatard


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2017-04-23 :
Weyes Blood - I.Boat
De Calm - Disparue Juliette
Julien Bouchard - Songs from la chambre
Samifati - Cycle EP
Lord Ruby - The Secret
Tagada Jones - Interview
Emilie Zoé - Dead-End Tape
Soundgarden - Ultramega OK (Expanded Reissue)
Warhaus - Interview
La Louise - Gliz - Storm Orchestra - Sélection singles & EP
Albert Marcoeur & le Quatuor Béla - Si oui, oui. Sinon, non
Warren Ellis - Stochelo Rosenberg - Django : Bande originale du film
Sean O'Hagan - Interview
Wild Times - Angelfish Decay - Monkypolis - Sélection singles & EP
Gaëlle Buswel - New day’s waiting
Stupeflip - Stup Virus
Michel Dalberto - Gabriel Fauré Piano Works
Timber Timbre - Sincerely, Future Pollution
Barbara Weldens - Le grand H de l'homme
Carmen Maria Vega - Santa Maria
Cyril Mokaiesh - Interview
Iaross - Le cri des fourmis
Rolling Blackouts Coastal Fever - French Press EP
Real Estate - In Mind
 

• Archives :
Why Elephant - Louise Thiolon - Cyril Adda - Sélection singles & EP
Oh ! Tiger Mountain - Altered Man
The Purcells - The Purcells
Thundercat - Drunk
Xela Zaid - Oui mais non - Ni Vus Ni Connus
Eva - Interview
Violett Pi - Manifeste contre la peur
Da Silva - L'Aventure
Sonic Winter - Interview de Jean-Marc Millière et Laurent Duval
Morgane Imbeaud joue Les Songes de Léo - Panache - Café de la Danse
Tagada Jones - La peste et le choléra
Pauline Dupuy (Contrebrassens) & Michael Wookey - Interview
Loki Starfish - Stones From Fire Mountain
MASSY Inc. - 3349
Mendelson - Sciences politiques
Chapelier Fou - !
Temples - Volcano
Porter Ray - Watercolor
R.Wan - Curling
Andréel - Que du feu
Polaroid3 - Rivers
Depeche Mode - Spirit
Grigory Sokolov - Mozart / Rachmaninov : Concertos & A Conversation That Never Was
The Keys - Now is not a good time
Rabih Gebeile - Murmuration
Six Organs of Admittance - Burning The Threshold
Matmatah - Lord Ruby - Le Transbordeur
Chinese Man - Shikantaza
La Sieste acoustique de Bastien Lallemant - Théâtre Anne de Bretagne
Mathieu Boogaerts - Grand Mix
- les derniers albums (4779)
- les derniers articles (119)
- les derniers concerts (2184)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (996)
- les derniers livres (7)
- les derniers oldies (19)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=