Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Riviera
Théâtre Les Déchargeurs  (Paris)  avril 2014

Biopic écrit par Emmanuel Robert-Espalieu, mise en scène de Gérard Gélas, avec Myriam Boyer, Edwige Lemoine, et Clément Rouault.

"Riviera" raconte les derniers jours de Fréhel, solitaire et alcoolique, dans un hôtel de passe près de Pigalle.

La grande chanteuse, "inoubliable et inoubliée" telle qu'elle sera surnommée lorsqu'elle remontera sur les planches en 1925 après un long voyage en Europe de l'Est et en Turquie, y égraine ses souvenirs, et en particulier son amour jamais éteint pour Maurice Chevalier.

Avant la première guerre mondiale, au faîte de sa gloire, elle vivra une passion torride pour un jeune premier, Maurice Chevalier, qui la quittera pour "la Miss", Mistinguett, autre figure incontournable du music-hall de ces temps anciens. Mais elle continue d'attendre que Maurice vienne la chercher et l'emmène en automobile sur la Riviera.

Le texte d'Emmanuel Robert-Espalieu est fait pour être dit et entendu. Les voix des acteurs, les extraits de chansons, les expressions de ce Paris-canaille où les rupins boivent du champagne avec les égorgeurs, et où la cocaïne et l'opium abondent, sont un régal de gourmet pour l'auditeur qu'est aussi le spectateur.

Par sa mise en scène et sa direction d'acteurs précise, Gérard Gélas trouve le point d'équilibre juste où le spectateur est ému sans pathos.

La composition de Myriam Boyer qui interprète une Fréhel qu'on sait, à la fin de son existence, usée par la drogue et l'alcool, est d'une finesse extrême mais surtout pleine d'humanité et de sincérité. Son personnage, la voix rauque, glisse sur scène avec grâce.

Myriam Boyer, à aucun moment, n'étouffe ses partenaires par une interprétation qui pourrait accaparer toute l'attention. Edwige Lemoine dans le rôle de Paulette, la voisine qui rêve de devenir chanteuse, et Clément Rouault, dans celui de Maurice Chevalier, costume clair et le canotier vissé sur la tête, font montre d'une belle aisance tant dans la gestuelle que même parfois dans la chanson.

Gérard Gélas compare Fréhel à Amy Winhouse, il n'a tort que sur un point. La déchéance d'Amy Winehouse était scrutée jour après jour. Fréhel, au début du phonographe et de la radio, est devenue l'"inoubliable inoubliée" parce qu'elle a incarné l'âme de Paris et la chanson réaliste et populaire avec son répertoire de filles des rues et d'amants qui s'en vont, d'alcool et de coco.

Myriam Boyer offre dans "Riviera" une interprétation aussi déchirante que les chansons de "la belle liane". A voir de toute urgence.

 

Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=