Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Saybia
Nouveau Casino  (Paris)  2 février 2005

Saybia est un jeune groupe danois de la mouvance pop-rock. Les 5 membres du groupe: Jess, Jeppe, Soeren, Palle et Sebastian sont actuellement en tournée européenne après la sortie de leur second album "These are the days". Ils étaient de passage à Paris le 2 février 2005.

20H15, rue Oberkampf. Je rejoins la file d'attente qui s'est formée devant l'entrée du Nouveau Casino. Peu de temps après, j'emprunte le long couloir qui mène à la salle de concert. La chaleur du lieu contraste avec le froid hivernal qui règne à l'extérieur.

J'apprécie ces ambiances d'avant-concert dans les petites salles : les groupes de spectateurs épars, la lumière tamisée propice aux discussions d'alcôve, et le sentiment d'impatience qui gagne le public quand l'heure du concert approche.

20h45. Ce soir pas de première partie, on entre directement dans le vif du sujet. C'est une formation pop-rock classique que nous découvrons: guitare/chant, seconde guitare, basse, clavier et batterie.

Les 5 musiciens du groupe ont pris rapidement possession de l'espace scénique. Et après une brève présentation, ils entament un set qui durera plus d'une heure et demi. La rythmique des premiers morceaux est un peu lente à mon goût, plus pop que rock... La bonne surprise : une balance des sons sérieuse, qui nous permet d'apprécier la voix enivrante du chanteur à sa juste valeur (et quelle voix !), sans pour autant couvrir la composition instrumentale.

21h15. Changement perceptible, le rythme s'accélère, les influences se font clairement plus rock. Les sonorités font enfin écho au look "grunge" du chanteur. La première ligne (les deux guitares et le clavier) se met en mouvement. Les musiciens parcourent la scène dans des danses de plus en plus frénétiques. Le public apprécie l'effort et en redemande.

C'est entraînant et ça réveille !

21h55. Fin du programme "officiel".

22h. Retour du groupe après les "traditionnels" rappels. Ça enchaîne de nouveau des morceaux plutôt rock, avant de conclure sur un titre de 10 minutes à l'inspiration et à la durée directement tirée de la période psychédélique des Floyds. Très planant.

22h20. Fin du concert. Au final, la découverte a été surprenante !

A noter, et c'est suffisamment singulier pour le signaler, le site du groupe vous permettra d'écouter 2 albums et un live dans leur intégralité…

 

Pour en savoir plus :

Le site officiel de Saybia : www.saybia.com/

Crédits photos : Laurent

Pour plus de photos : www.tasteofindie.com


Laurent         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 15 septembre 2019 : Life in Vain
- 8 septembre 2019 : du nouveau à l'Horizon
- 1er septembre 2019 : C'est reparti pour un tour
- 25 août 2019 : C'est la rentrée ... littéraire
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=