Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Fabien Martin
Littoral  (Littoral Records)  mai 2014

Sur Froggy's Delight, on connaît Fabien Martin depuis 2004. Nous l'avions rencontré à plusieurs reprises pour ses deux précédents albums mais aussi en compagnie de J.P. Nataf lors de la sortie d'un disque hommage à Nino Ferrer.

Mais tout cela était il y a si longtemps que l'on avait un peu oublié Fabien Martin dans la longue liste des artistes montants de ce qui à l'époque s'appelait la nouvelle chanson française, regroupant de nombreux chanteurs venus regonfler le moral des amateurs de musique françaises qui n'avaient guère que Dominique A à se mettre entre les oreilles. C'était l'époque du meilleur et du pire, de Alexis HK à Martin Rappeneau.

C'est donc avec joie que l'on eut ces dernières semaines quelques nouvelles annonçant un nouveau disque au travers de quelques courtes vidéos. Et c'est un Fabien Martin en pleine forme que l'on retrouve sur Littoral, assorti d'un clip à l'avenant pour illustrer "Le phare", titre d'ouverture qui pourrait prétendre au rôle de chanson de l'été même si côté tube "La touche étoile" se défend pas mal aussi.

On pourrait classer les chansons de Martin dans la catégorie variétés pour leur accessibilité mais c'est surtout le mot pop qui vient à l'esprit. Une pop noble et jouissive qui accroche immédiatement l'auditeur qui aura par la suite bien le temps d'aller chercher plus loin dans les textes qui sont comme les mélodies qui les portent le résultat d'un beau travail d'orfèvre, mine de rien. Fabien Martin fait en effet sonner les mots impeccablement ce qui apporte aux morceaux autant de sens que de rythme, loin des pièges et des lourdeurs de la langue française qui compliquent souvent l'exercice.

Et non seulement ce Littoral est un régal pour les amateurs de mélodies popisantes mais en plus il est plein d'humour, comme sur "La croisière s'emmerde" et son rythme chaloupé un peu désenchanté, ou encore "La touche étoile" sorte de pamphlet contre le monde moderne aussi drôle que juste et en même temps totalement tubesque (qui pourrait rappeler un peu Alain Souchon).

J'avais rencontré Fabien Martin il y a longtemps lorsqu'il avait participé à une compilation en hommage à Nino Ferrer. On retrouve aujourd'hui, sinon dans le style, cette fausse légèreté, ces mélodies imparrables et cet amour des mots chantés chez Fabien Martin qui était la marque de fabrique chez son illustre prédécesseur et maitre du genre.

Ce disque est seulement composé de 6 titres mais sa richesse lui confère des airs de mini album qui risque de pas mal tourner cet été. Moralité : La chanson française, c'est aussi très bien quand c'est bien fait. Reste à espérer que de nouvelles chansons arriveront bientôt désormais.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Ever Everest de Fabien Martin
La chronique de l'album Comme un seul homme de Fabien Martin
La chronique de l'album aMour(s) de Fabien Martin
Articles : Fabien Martin - 10 singles "Automne-Hiver" hors commerce gagnés !
Fabien Martin en concert à L'Européen (4 octobre 2004)
Fabien Martin en concert au Café de la Danse (7 mars 2005)
Fabien Martin en concert à La Cigale (26 octobre 2005)
L'interview de Fabien Martin (29 novembre 2004)
L'interview de JP Nataf - Fabien Martin (21 avril 2005)
L'interview de Fabien Martin (8 septembre 2006)
L'interview de Fabien Martin (samedi 18 janvier 2020)

En savoir plus :
Le site officiel de Fabien Martin
Le Soundcloud de Fabien Martin
Le Myspace de Fabien Martin
Le Facebook de Fabien Martin


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-07-12 :
La Mare Aux Grenouilles #06 - Talk Show Culturel
L'éclair - Noshtta EP
Toybloïd - Modern Love

• Edition du 2020-07-05 :
Listen in Bed - Jimmy Cobb (Mix #19)
Divers artistes - INTENTA Experimental & Electronic Music from Switzerland 1981-93
Thibault Noally & L'ensemble Les Accents - Alessandro Scarlatti : Il Martirio di Santa Teodosia
Benoît Menut - Les îles
Musica Nigella & Takénori Némoto - Chausson le littéraire
Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet - Echange
 

• Archives :
Cie Guillaume Lopez - Anda-Lutz
François Club - Cobra
Yadam - Safeplace EP
Hailey Tuck - Coquette EP
Austyn - Désordres EP
Volo - Avec son frère
Daniel Jea - A l'instinct A l'instant
Epilexique - Cérébro Dancing
Fugu - As Found
Magic Malik - Fanfare XP, volume 2
Listen in Bed - Springtime With No Harm (Mix #18)
Listen in Bed - Two Lovers (Mix #17)
Cold War Kids - New Age Norms 1
The Nits - Knot
Ensemble Thélème & Quatuor XASAX - Mutations Les chimères de Clément Janequin
Les Marquises - La battue
Sarah Lancman - Parisienne
Charles-Baptiste - Le Love & le Seum
Gontard! - Le Sismographe / Noyé 45 tours
Olivier Perrot - C'est la vie
Camille Bénâtre - Après le soir
Roseland - To save what is left
Dätcha Mandala - Interview
Listen in Bed - Plus Rien (Mix #16)
Mcbaise - Raviolo EP
Fontiac - Oxurya EP
YN - Chants de force EP
Söng Söng - Polychrome sounds from the underground
Olivier Savaresse - Acapas
Dätcha Mandala - Hara
- les derniers albums (6108)
- les derniers articles (156)
- les derniers concerts (2323)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1095)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=