Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Bertrand Belin
Bertrand Belin  (Sterne / Sony)  février 2005

Auteur, compositeur de chansons et de musiques de spectacles et de films, interprète, guitariste pour le dernier album de Bénabar, accompagnateur d'autres artistes (par exemple Julie B. Bonnie lorsde son concert au Nouveau Casino), membre de plusieurs groupes (Stompin' Crawfish, Sons of the Desert), Grand Prix du Tremplin de la chanson 2003, Bertrand Belin n'est pas un inconnu et cependant il sort son premier album solo.

Une écriture à la fois dépouillée et précieuse, des textes qui sont comme des bribes, des réminiscences proustiennes, des voyages immobiles sur des musiques composites qui s'inscrivent dans une sorte de pointillisme musical qui, à l'instar du néo-impressionnisme pictural, repose sur le principe du mélange optique des couleurs.

Bertrand Belin se joue des rythmes et des appariements, swing manouche, bossa, jazz country et autres pour chanter l'amour comme dans les années 60 au temps de la variété poétique. On songe à Jean Sablon, à François Deguelt, à ces nonchalances élégantes et raffinées qui berçait l'oreille.

Amoureux de "Porto" qu'il demande en mariage ("J'ai le sucre au bord des lèvres/Le rubis au creux du ventre), "Amoureux fou" ("Et ta joue avait sur ma joue/Ses aises") cueillant "La fleur" pour embrasser son coeur, aimant les bigoudis bouées d'hortensias de sa chère tante "Madeleine", à la recherche de "La longue danseuse", aimant dans le désert ("Neptune") une femme aveugle à ses mots d'amour ("Terminus Le Tréport") pour finir sur les vains efforts de la sirène du "Tatouage".

Des histoires, peut être, des rêves sans doute...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album La perdue de Bertrand Belin
La chronique de l'album Hypernuit de Bertrand Belin
La chronique de l'album Cap Waller de Bertrand Belin
La chronique de l'album Persona de Bertrand Belin
Bertrand Belin en concert au Studio Acousti (Showcase) (15 février 2005)
Bertrand Belin en concert à l'Espace Jemmapes (17 mai 2006)
Bertrand Belin en concert au Festival FNAC Indétendances 2007 (vendredi)
Bertrand Belin en concert à La Flèche d'Or (mardi 26 juillet 2012)
Bertrand Belin en concert à Colisée (7 mars 2013)
Bertrand Belin en concert au Trianon (mardi 15 décembre 2015)
L'interview de Bertrand Belin (samedi 9 mars 2019)


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 28 juillet 2019 : La canicule recule

Retour cette semaine à un été "normal", pas trop chaud, un peu pluvieux, la plage et Paris désert et surtout un peu de temps pour se poser et découvrir notre sélection culturelle au frais, ou les doigts de pieds en éventail sur la plage. C'est parti.

Du côté de la musique :

Rencontre avec Accident. Nous avons également enregistré une session live de Accident, autour de leur EP "Dernier Voyage"
"an elegy for" de Bobbie
"Code pin" de Angle Mort & Clignotant
Interview de Last Train au festival Terre du Son
Oktober Lieber en interview, mais également en live au festival Terre du Son
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
et toujours :
"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...

Au théâtre :

la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"HEY! Modern Art et Pop Culture #4" à la Halle Saint-Pierre
"Chicago Foyer d'Art brut" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma :

Oldies but Goodies avec : "Herbes flottantes" de Yasujir? Ozu" en version restaurée
la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Les violents de l'automne" de Philippe Georget
"Modus operandi : La secte du serpent" de Nathalie Cohen
"Rue des fantasques" de André Blanc
et toujours :
"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 15 septembre 2019 : Life in Vain
- 8 septembre 2019 : du nouveau à l'Horizon
- 1er septembre 2019 : C'est reparti pour un tour
- 25 août 2019 : C'est la rentrée ... littéraire
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=