Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Matthieu Malon
Peut-être un jour  (Monopsone)  mai 2014

Mendelson, Kat Onoma ou encore Diabologum sont autant de groupes français qui ont marqué une époque et continuent aujourd'hui de peser, au bon sens du terme, sur le rock français.

Matthieu Malon, l'homme derrière l'électro de Laudanum, sort ce nouvel album sous son nom et ajoute incontestablement une pierre à l'édifice déjà solide (bien plus qu'on ne voudrait nous le faire croire) du rock indépendant français. Sorti sur l'excellent label Monopsone, Peut-être un jour est une réussite totale et pourtant tristement confidentielle encore.

Matthieu Malon est un conteur. Scandant plus que chantant, Malon raconte des histoires. C'est direct, brut, violent, triste, émouvant. Encore une fois, on est plus prêt de Cloup ou Mendelson que de Dominique A ou Murat. On se prendra évidemment une claque magistrale sur "Tu étais mon pote", magnifique chanson sur la disparition brutale d'un ami cher belle et triste, comme on pourra sourire sur "Le plus beau des mots" ("c'est toi") que l'on a envie d'interpréter évidemment comme "le plus beau des maux c'est toi".

Car Matthieu Malon a beau raconter des histoires "simples", il n'en reste pas moins maître des mots et sait parfaitement leur donner une couleur peu usitée en langue française, surtout lorsqu'ils sont, comme ici, accompagnés d'une musique loin de la ritournelle franco-variétoche. En effet, Malon aime faire grincer les guitares, jouer avec les sons rock, puissants aux frontières parfois de la noise ou du shoegaze. Matthieu Malon est un artiste français précieux, pas seulement parce qu'il est confidentiel, mais parce que ses textes et sa musique sont parmi les plus percutants de la scène musicale française actuelle. Peut-être un jour s'appelle cet album, espérons que sûrement un jour cet artiste sera reconnu à sa juste valeur, en attendant la messe n'est pas encore dite.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album 3 EP de Orso Jesenska - Matthieu Malon - Erik Arnaud
La chronique de l'album Désamour de Matthieu Malon
La chronique de l'album Le pas de côté de Matthieu Malon
Matthieu Malon en concert à Erik Arnaud - Orso Jesenska - Matthieu Malon - Fontaine Wallace (dimanche 29 janvier 2017)
Matthieu Malon en concert au Festival Rockomotives #26 (édition 2018) - Vendredi

En savoir plus :
Le site officiel de Matthieu Malon
Le Bandcamp de Matthieu Malon
Le Myspace de Matthieu Malon
Le Facebook de Matthieu Malon


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace
- 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau
- 7 juillet 2019 : Menu fraîcheur
- 30 juin 2019 : Il fait beau et chaud
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=