Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Dispersion
Théâtre de l'Oeuvre  (Paris)  septembre 2014

Comédie dramatique de Harold Pinter, mise en scène de Gérard Desarthe, avec Carole Bouquet et Gérard Desarthe.

"Ashes to Ashes" ("Dispersion"), pièce en un acte d'Harold Pinter, est une de dernières œuvres du dramaturge britannique disparu en 2008.

Montée par l'auteur lui-même en 1996 à Londres et en 1998 à Paris, où elle fut créée par Christine Boisson et Lambert Wilson, elle reste par bien des côtés mystérieuses.

Privilégiant la parole à l'action, elle se refuse à toute dramaturgie, à tout crescendo dramatique. Ellitique, minimaliste, elle rassemble théoriquement le trio théâtral habituel composé du mari, de sa femme et de son amant.

Sauf qu'ici, l'amant est si absent qu'on ne peut affirmer avec certitude qu'il existe ou a existé. Comme le reste, n'est-il pas une image falsifiée ou fantasmée surgit de la mémoire peu fiable désormais de Rebecca qui répond avec douleur aux questions de son mari Devlin ?

Dans sa mise en scène épurée, Gérard Desarthe laisse sa partenaire, Carole Bouquet, en permanence assise dans un large divan blanc. Assise ou recroquevillée, les jambes repliées jusqu'au creux de sa tête, elle esquisse avec douleur, des réponses aux interrogations de son mari.

Elle cherche la réponse juste avec non pas la peur de mentir mais avec l'angoisse de ne pas souvenir de la situation dont elle doit se justifier. Pourquoi le couple en est-il arrivé à cette relation tendue, à ce fonctionnement qui finit par ressembler à un interrogatoire ?

Et pourquoi, pour Rebecca, ce questionnement - apparemment "bienveillant" - l'entraîne-t-il à penser à des choses terribles, à s'imaginer victime des horreurs génocidaires du 20ème siècle ?

Disséquant le texte de Pinter en petites séquences où le décor est dans l'obscurité puis revient en lumière dans des couleurs différentes, Gérard Desarthe crée une vraie tension.

Le texte si court paraît alors s'allonger, s'éterniser sur un mot ou une tournure de phrase, prenant dès lors un sens que la banalité de l'expression ne semblait pas laisser deviner. Se voulant rassurant, Gérard Desarthe inquiète. Se voulant sans secret, Carole Bouquet se blesse à dire une vérité pas plus claire que le mensonge.

On ressort de cette heure passée au cœur d'un Pinter presque inconnu plus incertain que convaincu. Ce sentiment de n'avoir pas tout maîtrisé, si proche de ce qu'est la vie où tout ne reçoit pas d'explication, est la leçon ultime d'un grand créateur dont Gérard Desarthe et Carole Bouquet servent avec conviction la musique crépusculaire.

Mention au jeu coloré subtil des lumières de Rémi Claude, seul moment apaisant dans ce parcours d'un couple vers la noirceur.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-05-24 :
Shortcom à gogo -
 

• Archives :
A tort et à raison - Théâtre Hébertot
L'Ecole des Femmes - Théâtre national de l'Odéon
Vivement Noël - Théâtre de la Girandole
Le Sommelier - En tournée
Peer Gynt - Théâtre Les Gémeaux
Fleur de cactus - Théâtre Antoine
Art - Comédie des Champs Elysées
Folie baroque - Théâtre Le Funambule-Montmartre
Hernani, brigand de la pensée ! - Lavoir Moderne Parisien
Le Misanthrope - Théâtre national de Strasbourg
Les Survivantes - Théâtre 13/Jardin
L'Ecume des jours - A La Folie Théâtre
Voodoo Sandwich - Centre Culturel Suisse
Oh les beaux jours - Studio Hébertot
J'aurais aimé savoir ce que ça fait d'être libre - Théâtre de Belleville
Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures - Théâtre de l'Atelier
Eugénie Grandet - Théâtre 13/Seine
Les Innocents, Moi et l'Inconnue au bord de la route départementale - Théâtre de la Colline
Penthésilée - Théâtre de Sartrouville et des Yvelines
Mon fils marche juste un peu plus lentement - Manufacture des Abbesses
Je ne vous aime pas - Théâtre Les Déchargeurs
Un espoir - Théâtre Athénée-Louis Jouvet
V.I.T.R.I.O.L. - Théâtre de la Tempête
L'Eveil du printemps - Théâtre L'Etoile du Nord
Anne-Marie la beauté - Théâtre de la Colline
Toute nue - Variation Feydeau Noren - Théâtre Paris-Villette
Kadoc - Théâtre du Rond-Point
Mon dîner avec Winston - Théâtre du Rond-Point
L'Ombre - Théâtre du Gymnase
Melle Julie # Meurtre d'âme - Théâtre de la Girandole
- les derniers (3)
- les derniers albums (5)
- les derniers articles (4)
- les derniers concerts (8)
- les derniers expos (2)
- les derniers films (3)
- les derniers interview (1)
- les derniers interviews (264)
- les derniers livres (3)
- les derniers spectacles (6890)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=