Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce 49 Swimming Pools
Songs Of Popular Appeal  (Elap Music)  septembre 2014

Je dois avouer mon inculture crasse, oui l’inculture est toujours crasse de même que la jeunesse toujours éternelle, du moins on le souhaite, je ne connaissais ni Emmanuel Tellier, ni son groupe 49 Swimming Pools. Il y a quelques années, j’avais bien vu le nom de ce groupe partager une affiche de concert avec The Apartments, ce qui est une bonne chose, un signe de bon goût, j’avais vaguement entendu parler de Melville et Chelsea, mais sans plus. Oui je suis la nouvelle "caution mainstream" du site parce que Mainstream is the new hype.

Je n’avais donc aucun a priori en découvrant ces treize Chansons d’Appel Populaire, à part cette pochette noir et blanc avec cette photo surannée, dont je n’arrivais pas à me décider si elle était le signe d’un groupe arty ou goth, et ce titre qui ressemble à un manifeste politique...

Je n’avais donc aucune idée qui pouvait bien être Emmanuel Tellier et sa bande, quel âge ils pouvaient bien avoir, etc. Mais parler de jeunesse éternelle à leur propos semble assez justifié, ils ont visiblement trouvé la fontaine jouvence tant ce disque respire la jeunesse. Quand on l’écoute, l'adolescent qui est en nous semble heureux de pouvoir enfin ressortir. C’est joyeux, ça donne envie de prendre la main de sa voisine et de son voisin et de chanter tous ensemble d’une seule voix, voire même de mettre une toge tant certains morceaux ne jureraient pas sur un disque des Polyphonic Spree. C’est beau, ça donne envie d’écouter la chanson au casque en fermant les yeux en serrant les poings et en chantant en playback à deux heures du matin. C’est triste, ça donne envie d’être maussade de marcher le long du canal et de répondre "non mais tu pas comprendre" à toutes les questions...

Ça donne envie de tout et ça donne surtout envie d’y revenir tant le plaisir est grand.

Il y est beaucoup question d'amour, en même temps aucun jeune ne s’intéresse vraiment à savoir si l’endettement pourrait être converti vers le franc en vertu de la lex monetae en cas de sortie de l’Euro. D’amour plus ou moins heureux, surtout moins, parce que c’est ça qui est bon, ils sont en anglais, parfois c'est un peu facile what ever / together / for ever soit l'équivalent en français d’amour /toujours ou balcon / pigeon. Mais cette simplicité sonne ici comme une évidence, rendant le tout d’une incroyable fluidité.

Treize chansons d'appel populaire, ou treize chansons pour un recours populaire, et que ce disque est populaire, chaque chanson est taillée pour être un hit en puissance, elle reste en tête, on la chantonne, on en tape du pied, on en chiale, treize chansons qui donnent envie de se dresser et de répondre à l’appel "Oui 49 Swimming Pools ! Comptez-moi dans vos rangs ! Peuple de France, du monde toi aussi réponds à l’appel de la pop d’ici ! Lève-toi et chante !"

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album The Violent Life and Death of Tim Lester Zimbo de 49 Swimming Pools
49 Swimming Pools en concert à Théâtre des Bouffes du Nord (lundi 3 décembre 2012)
49 Swimming Pools en concert à La Gaîté Lyrique (mercredi 23 septembre 2015)
49 Swimming Pools en concert au Grand Mix (mardi 22 septembre 2015)
La chronique de l'album La disparition d'Everett Ruess de Emmanuel Tellier

En savoir plus :
Le site officiel de 49 Swimming Pools
Le Soundcloud de 49 Swimming Pools
Le Bandcamp de 49 Swimming Pools
Le Facebook de 49 Swimming Pools


sy!         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=