Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce 49 Swimming Pools
Songs Of Popular Appeal  (Elap Music)  septembre 2014

Je dois avouer mon inculture crasse, oui l’inculture est toujours crasse de même que la jeunesse toujours éternelle, du moins on le souhaite, je ne connaissais ni Emmanuel Tellier, ni son groupe 49 Swimming Pools. Il y a quelques années, j’avais bien vu le nom de ce groupe partager une affiche de concert avec The Apartments, ce qui est une bonne chose, un signe de bon goût, j’avais vaguement entendu parler de Melville et Chelsea, mais sans plus. Oui je suis la nouvelle "caution mainstream" du site parce que Mainstream is the new hype.

Je n’avais donc aucun a priori en découvrant ces treize Chansons d’Appel Populaire, à part cette pochette noir et blanc avec cette photo surannée, dont je n’arrivais pas à me décider si elle était le signe d’un groupe arty ou goth, et ce titre qui ressemble à un manifeste politique...

Je n’avais donc aucune idée qui pouvait bien être Emmanuel Tellier et sa bande, quel âge ils pouvaient bien avoir, etc. Mais parler de jeunesse éternelle à leur propos semble assez justifié, ils ont visiblement trouvé la fontaine jouvence tant ce disque respire la jeunesse. Quand on l’écoute, l'adolescent qui est en nous semble heureux de pouvoir enfin ressortir. C’est joyeux, ça donne envie de prendre la main de sa voisine et de son voisin et de chanter tous ensemble d’une seule voix, voire même de mettre une toge tant certains morceaux ne jureraient pas sur un disque des Polyphonic Spree. C’est beau, ça donne envie d’écouter la chanson au casque en fermant les yeux en serrant les poings et en chantant en playback à deux heures du matin. C’est triste, ça donne envie d’être maussade de marcher le long du canal et de répondre "non mais tu pas comprendre" à toutes les questions...

Ça donne envie de tout et ça donne surtout envie d’y revenir tant le plaisir est grand.

Il y est beaucoup question d'amour, en même temps aucun jeune ne s’intéresse vraiment à savoir si l’endettement pourrait être converti vers le franc en vertu de la lex monetae en cas de sortie de l’Euro. D’amour plus ou moins heureux, surtout moins, parce que c’est ça qui est bon, ils sont en anglais, parfois c'est un peu facile what ever / together / for ever soit l'équivalent en français d’amour /toujours ou balcon / pigeon. Mais cette simplicité sonne ici comme une évidence, rendant le tout d’une incroyable fluidité.

Treize chansons d'appel populaire, ou treize chansons pour un recours populaire, et que ce disque est populaire, chaque chanson est taillée pour être un hit en puissance, elle reste en tête, on la chantonne, on en tape du pied, on en chiale, treize chansons qui donnent envie de se dresser et de répondre à l’appel "Oui 49 Swimming Pools ! Comptez-moi dans vos rangs ! Peuple de France, du monde toi aussi réponds à l’appel de la pop d’ici ! Lève-toi et chante !"

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album The Violent Life and Death of Tim Lester Zimbo de 49 Swimming Pools
49 Swimming Pools en concert à Théâtre des Bouffes du Nord (lundi 3 décembre 2012)
49 Swimming Pools en concert à La Gaîté Lyrique (mercredi 23 septembre 2015)
49 Swimming Pools en concert au Grand Mix (mardi 22 septembre 2015)
La chronique de l'album La disparition d'Everett Ruess de Emmanuel Tellier

En savoir plus :
Le site officiel de 49 Swimming Pools
Le Soundcloud de 49 Swimming Pools
Le Bandcamp de 49 Swimming Pools
Le Facebook de 49 Swimming Pools


sy!         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 16 juin 2024 : Culture en danger ?

Alors que la France est virtuellement sans gouvernement, il y a de quoi, entre autres problèmes, s'inquiéter pour la culture. Quoi qu'il en soit on sera toujours là pour la rendre la plus accessible possible.
Pensez aussi à nous suivre sur nos réseaux sociaux.

Du côté de la musique :

"La marche des enfants" de BabX & la Maitrise populaire de l'Opéra-Comique
"Shalalalala" de Theo Hakola
"Time!" de Eels
rencontre avec Dendana, illustrée par une session de 2 titres
"Brahms, sonates pour clarinette et piano, trio pour cor" de Geoffroy Couteau
"Haydn, intégrale des trio avec flûte" de Jean Pierre Pinet & Les Curiosités Esthétiques
"Sun without the heat" de Leyla McCalla
"Meilleur erreur" de Meilleur Erreur
"Leaving you alone part 1" de The Desperate Sons
"IV" de Wildstreet
"Broadcast - Spell Blanket" c'est le 32ème épisode du Morceau Caché
er retrouvez les photos de Eric Ségelle de Hala Duett et L'Etrangleuse à La Cale
et toujours :
Rencontre avec Baptsite Dosdat autour de son album "Batist & The 73", agémenté d'une session
"The afternoon of our lives" de Olivier Rocabois
"Ciel, cendre et misère noire" de Houle
Alain Chamfort était au Point Ephémère
"Middle class luxury" de Beau Bandit
"As seasons changed" de Indigo Birds
"Jusqu'où s'évapore la musique" de Jérôme Lefebvre / FMR Ochestra
Lux, Jules & Jo et Hippocampe Fou dans un petit tour des clips de la semaine
"Upside down" de Manila Haze
"Volupté" de Marie Pons & Geoffrey Jubault
"Hey you" de Mazingo
"Réalité" de Moorea
"Bleu" de Olivier Triboulois
"Thalasso" de Soft Michel
"Rockmaker" de The Dandy Wharols

Au théâtre :

les nouveautés :

"La mécanique du coeur" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"King Kong théorie" au Théâtre Silvia Montfort

"Du domaine des murmures" au Théâtre Le Lucernaire
"Hepta, le grand voyage du Petit Homme" au Théâtre Essaïon
"Pourquoi Camille ?" au Théâtre La Flèche (et bientôt Avignon)

et toujours :
"Les vagues" au Théâtre de La Tempête
"Molly ou l'Odyssée d'une Femme" au Théâtre Essaïon
"Dictionnaire amoureux de l'inutile" au Théâtre La Scala
"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon

Cinéma avec :

"Six pieds sur terre" de Hakim Bensalah
"Nouveau monde" de Vincent Capello
et toujours :
"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine
"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein

Lecture avec :

"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
et toujours :
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=