Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sebastien Schuller
Heat Wave  (Autoproduit)  septembre 2014

Difficilement plus opportun qu'en cette période de transition entre deux saisons, voici le dernier album de Sebastien Schuller, Heat Wave, véritable bande sonore au gré d'une météo mystifiée. Difficile à imaginer ? Ayez donc la curiosité de prêter un peu d'attention à cette subtile association.

On connaît Sebastien Schuller avec deux précédents albums, dont Evenfall qui a su imposer un talent irréfutable dans une musique pop / songwriter notamment avec un fabuleux titre "Morning Mist". Ne prenant pas pour acquis son talent de compositeur sur une instrumentation guitare / piano, Sebastien Schuller opère un virage artistique osé mais remarquable sur ce dernier album. En effet, la fertilité créative s'exprime ici en haut lieu avec une vision électro inattendue et pour le moins déplaisante.

Si dans Evenfall vous pouviez entendre une pop feutrée à la manière de Syd Matters, avec Heat Wave on aurait plutôt tendance à aller voir du côté de Costanza, trip-hop malheureusement trop peu connue, mais également vers OMD ou encore Depeche Mode. On retrouve donc des nappes de claviers, sonnant plus vintage qu'actuels, aux rythmes binaires de drum machine dévoilant une influence eighties certaine. Le chant aussi ne cache pas une empreinte de l'époque OMD avec une reverb prononcée et une intonation qui rajoute dans le mystique délibérément exploité.

Le climat conditionne les états d'âmes, pour Sebastien Schuller il en est bien plus, il en crée tout son environnement jusqu'à décliner chaque variation de rythmes, de sonorités, telle une météo changeante esquissant chaque parcelle de vie sur terre. Sous une moiteur tropicale, cette musique nous envoûte par sa douce mélancolie au travers d'ambiances tantôt ténébreuses, naviguant parmi les tempêtes, sur "Nightlife" ou "Tropical Storm" (en souvenir à l'ouragan Irene en 2011), ou bien au travers de sensations lors de moments périodiques de la vie telle la fin d'un été qu'on ne souhaite voir s'éloigner ("Endless Summer").

La contemplation, ce moment qui nous permet de nous retrouver avec soi-même, est le fil rouge de Heat Wave de Sebastien Schuller, les variations mélodiques résultant en deviennent addictives.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Happiness de Sébastien Schuller
La chronique de l'album Evenfall de Sébastien Schuller
Sebastien Schuller en concert au Festival Fnac Indétendances 2005
Sebastien Schuller en concert au Festival La Route du Rock 2007 (vendredi)
Sebastien Schuller en concert à La Cigale (18 juin 2009)
La conférence de presse de Sébastien Schuller (13 août 2005)
L'interview de Sébastien Schuller (avril 2009)

En savoir plus :
Le site officiel de Sebastien Schuller
Le Soundcloud de Sebastien Schuller
Le Myspace de Sebastien Schuller
Le Facebook de Sebastien Schuller


Séb.T         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-09-27 :
Romain Humeau - Echos
Luc Spencer - Oiseau(x) scratch
Ensemble Triptikh - Grand Ecran
The Flaming Lips - American Head
Quatuor Ardeo - XIII
Philippe Bianconi - Debussy
Pogo Car Crash Control - Tête Blême
Fabrizio Chiovetta - Beethoven : Op. 109, 110, 111
Listen in Bed - B.O. d'une scène de meurtre (Saison 2 Emission 1)

• Edition du 2020-09-20 :
The Apartments - In and out of the light
La Caravane Passe - Nomadic Spirit
Babylon Circus - State of Emergency
Atrisma - Chrone EP
Orchestre national d'Auvergne & Roberto Forés Veses - Berg, Webern, Schreker
Marie-Gold - Règle d'or

• Edition du 2020-09-13 :
Thomas Bel - Cerna Vez
Bandit Bandit - Bandit Bandit
Jeanne Added - Both Sides
Gabriel Tur - Papillon Blanc
Emily Loizeau - Run Run Run (Hommage à Lou Reed)
Emily Loizeau - Le Centquatre
Collectif La Boutique - Twins
Hugo Chastanet - Dix chansons naturelles et sauvages
Elysian Fields - Transience of life
 

• Archives :
Théo Fouchenneret - Beethoven : Waldstein & Hammerklavier
Inflatable Dead Horse - Love Songs
Lisza - Charango
Alexis HK - Comme un ours (Live)
Morgane Ji - Woman Soldier
Feldup - A thousand doors, just one key
Vladimir Torres - Inicial
Creeper - Sex, Death & The infinite Void
Fantastic Negrito - Have You Lost Your Mind Yet ?
Plumes - Oh Orwell
Rue de Tanger - Simone
Anna Aaron - Pallas Dreams
Biffy Clyro - A Celebration of Endings
All We Are - Providence
Ana Carla Maza - La Flor
Listen in Bed - Lazy Lagoon (Mix #22)
Neil Young - Homegrown
Vertige - Populaire
Talisco - Inner songs
Listen in Bed - Nina Simone 2/2(Mix #21)
Crack Cloud - Pain Olympics
We hate you please die - Waiting room
Cheyenne - Surprends-moi
Listen in Bed - Nina Simone 1/2 (Mix #20)
La Mare Aux Grenouilles #06 - Talk Show Culturel
L'éclair - Noshtta EP
Toybloïd - Modern Love
Listen in Bed - Jimmy Cobb (Mix #19)
Divers artistes - INTENTA Experimental & Electronic Music from Switzerland 1981-93
Thibault Noally & L'ensemble Les Accents - Alessandro Scarlatti : Il Martirio di Santa Teodosia
- les derniers albums (6150)
- les derniers articles (160)
- les derniers concerts (2325)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1095)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=