Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce French for Rabbits
Spirits  (Fat Possum Records / PIAS)  octobre 2014

Dans la vie, il y a des choses que l’on ne fait pas souvent, par exemple gravir l’Everest, écouter de la musique Néo-zélandaise, dire du bien de Zaz, être heureux, trouver une émission d’NRJ12 intelligente, arrêter de fumer... J’ai décidé de reprendre ma vie en main et de changer ça, en commençant par écouter de musique Néo-zélandaise, ça me semble la chose la plus facile. A part The Bats et Flight of the Conchords, – mais eux, c’est plutôt de la blague New Yorkaise, même si c’est très bien – on n’en écoute jamais et c’est bien dommage, ou pas. Et ça tombe rudement bien puisque les hasards de calendrier font qu’un duo néozéaldais, French For Rabbits, sort son premier album ! Holala la vie est bien faite !

En tant que français, je ne sais pas comment je dois prendre le nom du groupe, comme beaucoup de français je suis un effectivement un chaud lapin, j’aime manger du lapin, je suis mignon et doux comme un lapin, et vous, amis lecteurs, vous êtes mes petits lapins d’amour, donc oui je vais plutôt prendre ça comme un compliment, étrange certes, mais bon à prendre. C’est d’autant plus étrange que c’est compliqué de trouver quoi que ce soit qui sonne français dans leur musique. Si je devais rapprocher leur musique d’un pays, je pencherai plutôt pour l’Islande, d’ailleurs dans mon imaginaire, l’Islande et la Nouvelle Zélande se ressemblent, de grands pays insulaires où il y a plus d’animaux que d’humains, aux paysages grandioses et magnifiques qui incitent à la douceur, à la contemplation, à la mélancolie. Et c’est exactement ce que propose Brooke Singer & John Fitzgerald, une "dream pop" qui donne envie de grands espaces, de travelling en hélicoptère et de rêveries éternelles...

Faire de la musique des rêves, c’est prendre parfois le risque d’être simplement soporifique et ennuyeux, rien de tout cela ici, c’est brillant et excitant. La douceur et la pureté du timbre de Brooke y sont pour beaucoup, même si l’on peut regretter que sa voix soit quelquefois un peu trop noyé sous de la réverbe, comme certaines guitares, oui la réverbe ça fait rêver, c’est connu. Pourquoi j’évoquais l’Islande plus haut, c’est parce qu’on retrouve un peu de Sigur Rós dans Spirits des French for Rabbits, c’est le même esprit, sans mauvais jeu de mot. Il y a des similitudes certes dans l’ambiance mais aussi dans la manière de composer, c’est-à-dire ce goût pour les envolées musicales, comme une spirale montante, comme une valse infinie, on retrouve également des jeux de voix, ici pas de Vonlenska mais à l’anglais se mêlent des onomatopées comme de longs râles qui ajoutent encore à ce sentiment de rêverie, l’impression d’être quelque part entre le sommeil et l’éveil, dans du coton, dans les nuages, dans de la barbe à papa.

Il ne faudrait toutefois pas croire que c’est un disque d’ambiant atmosphérique, ou un synthé se bat en duel avec une guitare sèche, c’est vraiment un disque de pop, avec de vraies chansons dont certaines faussement calmes et douces comme peut l’être une nuit orageuse, ce n’est pas qu’un disque à écouter "le soir au coin du feu durant les longues soirées d’hiver", Francis Cliché, bonsoir. Il y a du rythme, de riches arrangements, de vraies mélodies. Les chansons sont construites précisément, avec minutie, elles savent ménager leur effet, ne pas en faire trop dans le grandiloquent ou dans l’apitoiement, cela donne un album avec dix chansons d’une grande cohérence, qu’on retrouve même dans une chanson plus traditionnelle en forme de "hit single" comme "Gone Gone Gone", ou dans la supplique "The Other Side".

Ce papier n’a pas de chute, n’a pas de conclusion car quand on est si bien dans un disque, dans un univers, on ne voit pas pourquoi cela devrait se terminer, on a juste envie que le voyage se prolonge encore et ne jamais se réveiller.

 

En savoir plus :
Le site officiel de French for Rabbits
Le Bandcamp de French for Rabbits
Le Soundcloud de French for Rabbits
Le Facebook de French for Rabbits


sy!         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 13 septembre 2020 : On ira où tu voudras quand tu voudras

Cet été indien qui s'annonce n'est pas désagréable et apporte un peu de joie dans cette année bien triste. Plus modestement, voici notre sélection culturelle de la semaine pour vous réjouir, espérons-le, avec évidemment le traditionnel replay de la Mare Aux Grenouilles #10 toute fraiche

Du côté de la musique :

"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre
et toujours :
"Comme un ours" de Alexis HK
"Love songs" de Inflatable Dead Horse
"Charango" de Lisza
"Woman Soldier" de Morgane Ji
"Beethoven : Waldstrein & Hammerklavier" de Théo Fouchenneret

Au théâtre :

les nouveautés :
"Bananas (and the kings)" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le Nez" au Théâtre 13/Jardin
"Un conte de Noël" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Un Ennemi du peuple" au Théâtre de Belleville
les reprises :
"Edmond" au Théâtre du Palais Royal
"Une Ombre dans la nuit" au Théâtre du Guichet-Montparnasse

"Derniers coups de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
"Noire" au Théâtre du Rond-Point
"Mon dîner avec Winston" au Théâtre du Rond Point
"Elisabeth Buffet - Obsolescence programmée" au Grand Point Virgule

"Alexandra Pizzagali - C'est dans la tête" au Théâtre du Marais
"Olivia Moore - Egoïste" à la Comédie de Paris
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

"Yves Klein, l'infini du bleu" à l'Atelier des lumières
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Les Choses qu'on dit, les choses qu'on fait" d'Emmanuel Mouret
"Adolescentes" de Sébastien Lifshitz
at home :
"Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'ete" de Lina Wertmüller
"Volt" de Tarek Ehlail
"Les Héritiers" de Marie-Castille Mention-Schaar
"Les Guichets du Louvre" de Michel Mitrani
"Chambre 666" de Wim Wenders
et des curiosités:
"Impressions de la Haute Mongolie (Hommage à Raymond Roussel)" de Salvador Dali
"The Confessions of Robert Crumb" de Terry Zwigoff
"L'Homme à la camréa" de Dziga Vertov

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen
et toujours :
"Churchill" de Andrew Roberts
"Des vies à découvert" de Babara Kingslover
"La chasse aux âmes" de Sophie Blandinières
"La discrétion" de Faiza Guene
"La grâce" de Thibault de Montaigu
"La préhistoire, vérités et légendes" de Eric Pincas
"Le lièvre d'Amérique" de Mireille Gagné
"Le monde du vivant" de Florent Marchet
"Qui sème le vent" de Marieke Lucas Rijneveld

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=