Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Alister
Avant / Après EP  (Autoproduit)  novembre 2014

Alister, chanteur, auteur, compositeur mais aussi journaliste notamment pour la merveilleuse revue des vieux de 27 à 87 ans, Schnock, capillairement parlant incorrect, spécialiste des chansons de parisiens autocentrés, oui je sais c’est un pléonasme, relatant une certaine vie faite de soirées, de sexe, de taxi à quatre heures du matin entre Bastille et le huitième, d’alcool, de "Fille à problèmes", d’ex, de femmes parfaites (y paraît qu’elles existent), d’amours trop compliquées, de désordres amoureux et d’appartement, de problèmes existentiels à base de "Qu’est-ce qu’on va faire de toi ?", ta gueule et reprends un whisky, de mecs et de filles et de tout ce qui est très parisien. Bref, c’est un peu comme si Nicolas Rey faisait des disques, ou si Vincent Delerm buvait en fumant de la drogue, attention la drogue c’est mal ne le faites pas chez vous.

Mais heureusement, Alister n’est pas qu’un poncif fantasmé de jeunes gens modernes, c’est surtout un très bon parolier, un très bon compositeur et aussi un homme cultivé, et ça s’entend dans sa musique, il redonne – Attention Alerte Cliché ! – ses lettres de noblesse à la Variété Française, un mélange entre "Le Beau Bizarre" de Christophe, "Le Chasseur" de Michel Delpech, les textes de Jacques Duvall et la pose de Jacno. On retrouve d’ailleurs souvent dans sa musique les ingrédients de la variété française des années soixante-dix : la mise en avant du piano et de la basse assez typique, les breaks de batterie... Tout ça va très bien avec sa voix et son style de dandy trash, le détachement, la nonchalance de son chant, on a toujours l’impression qu’il chante avec la clope au bec, d’ailleurs je ne suis pas certain du tout que ce soit une impression, attention fumer tue, ne fumez pas.

En prévision de son troisième album à paraître au printemps prochain, en deux mille quinze donc, sort le EP Avant / Après composé de trois titres simplement parfaits, on y retrouve tout le talent d’Alister pour les mélodies obsédantes et les chansons légères ou graves suivant l’interprétation que vous en ferez. Il réussit à mélanger des basses groovy avec des pianos polnareffiens, des refrains obsédants et aussi à répondre enfin à la question "mais où était-il passé ?". Avant / Après est un parfait concentré de ce que sait faire Alister, une ode au changement dans la continuité, un digest de son travail parce que tout change et donc tout est pareil. Attention l’écoute de ce EP est fortement addictif et il est donc fortement conseillé.

PS : Si vous êtes un peu lassé de cet EP, ce qui peut être normal après deux cent trente écoutes en boucle, écoutez du même Alister "La Fonte des Glaces" et "Désordre" et enfin vous aurez la réponse à la question "C’est quoi une "grande" chanson ?". Attention, il y a de fortes chances que votre vie soit changée à jamais en découvrant ces deux morceaux, la rédaction de Froggy’s Delight décline toute responsabilité quant aux conséquences directes ou indirectes qui pourraient en résulter.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Aucun mal ne vous sera fait de Alister
La chronique de l'album Mouvement perpétuel de Alister
Alister en concert à La Maroquinerie (14 mai 2008)
Alister en concert aux Trois Baudets (mardi 27 septembre 2016)
L'interview de Alister (19 avril 2008)

En savoir plus :
Le Facebook de Alister


sy!         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 14 janvier 2018 : Des nouveautés en série

La mode actuelle est aux séries TV, toujours plus spectaculaires et toujours plus populaires. Peut être qu'un jour on vous parlera des séries que l'on apprécie également. Mais en attendant voici le sommaire de la semaine avec son lot de nouveautés à écouter, à lire, à voir, au musée, au cinéma et au théâtre.

Du côté de la musique :

"Aftermath" de Alex Stuart
"Kili kili" de Black Bones
"Jean Baptiste Lully : Alceste, ou le trimphe d'Alcide" de Christophe Rousset & les Talens Lyriques
Interview de Pierre autour d'une session live donc voici 4 titres
"Girl's ashes" de Dirty Work of Soul Brothers
"Infernu" de Hifiklub
"Trio 30YearsFrom" de Théo Girard
"Destination overground : the story of Transglobal" de Transglobal Underground
"Classe moyenne" de Vincent Touchard
et toujours :
"One of us canno't be wrong" de Manuel Bienvenu et Arlt
"Ministère des ondes" de Arthur De La Taille
"Opus 102 : Litz, Debussy, Scriabin" de Cyril Huvé
"Eda EP" de Eda
"Les aventure du ténor de Brest" de Juke
"Manifeste" de Kiefer
"Lomostatic" de Lomostatic
"Matskathérapie" de Matskat
Schwartz, Yul, David Federmann dans une sélection de EP & singles

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Nénesse" au Théâtre Dejazet
"Moi, Dian Fossey" au Théâtre 14
"Le Souper" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Nos éducations sentimentales" au Théâtre 13/Jardin
"Géographie de l'Enfer" au Théâtre de Belleville
"Tableau d'une exécution" au Théâtre du Rond-Point
"L'Autobus" au Théâtre 13/Seine
"Toute ma vie j'ai fait des choses que je savais pas faire" au Théâtre du Rond-Point
"Emmanuelle Bodin - Femme au bord de la crise de mère" au Théâtre Les Feux de la Rampe
les reprises à ne pas rater:
"La Cantatrice chauve" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Dementia Praecox 2.0" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Nous n'irons pas au Paradis ce soir" à la Scène Thélème
"Le jardin d'Alphonse" au Théâtre Michel
"Gauthier Fourcade - Liberté !" au Studio Hébertot
"Le Petit Poilu illustré" au Théâtre Le Lucernaire
et les chroniques des autres spectacles de janvier

Expositions :

Dernière ligne droite pour :
"Pop Art - Icons that matter" au Musée Maillol
"Le Jardin secret des Hansen" au Musée Jacquemart-André
"Gauguin l'Alchimiste" au Grand Palais

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"The Last Family" de Jan P. Matuszynski
Ciné en bref avec :
"L'Echappée belle" de Paolo Virzì
"Santa & Cie" de Alain Chabat
"Les Heures sombres" de Nicolas Pariser
"Le Grand Jeu" de Aaron Sorkin
"Tout l'argent du monde" de Ridley Scott
et les chroniques des autres sorties de janvier

Lecture avec :

"L'infinie comédie" de David Foster Wallace
"La femme qui ment" de Hervé Bel
"La friction du temps" de Martin Amis
"Les oiseaux morts de l'Amérique" de Christian Garcin
"Massacre des innocents" de Marc Biancarelli
"Un homme doit mourir" de Pascal Dessaint
et toujours :
"Et vous avez beau temps ?" de Philippe Delerm
"Etre libre, ce n'est pas seulement se débarrasser de ses chaînes" de Nelson Mandela et Mandla Langa
"Histoire de la bergère" de Léo Barthe
"La guerre de Troie a bien eu lieu... mais ailleurs" de Iman Wilkens
"Le colis" de Anosh Irani
"Les loyautés" de Delphine de Vigan
"Mon traître" de Pierre Alary et Sorj Chalandon
"Pactum Salis" de Olivier Bourdeaut

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 14 janvier 2018 : Des nouveautés en série
- 7 janvier 2018 : Belle et heureuse année à toutes et tous !
- 30 décembre 2017 : 2018 en ligne de mire
- 23 décembre 2017 : Joyeux Noël
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=