Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Trans Upper Egypt
Trans Upper Egypt  (Monofonus Press / Autoproduit)  novembre 2014

Avec North African Bersek, le quatuor italien de Trans Upper Egypt s’introduisait dans nos oreilles d’une façon aussi sûre qu’imparable. Sons distordus, basses organiques et chants s’articulent en fonction des uns et des autres, assuraient à cet EP une forme hantée. S’élevant au-dessus de notions dichotomiques, (noir/blanc et bruit/silence), North African Bersek était une décharge d’énergie imparable et aux formes intemporelles.

De retour sans crier gare, le groupe signe un nouvel opus aux couleurs criardes, mais qui ne se démarque pas complètement de leur héritage musical. Longuement attendu ce 8 titres sobrement intitulé Trans Upper Egypt fait la part belle aux sons noise et se construit autour de sonorités presque sordides. Fort heureusement, celles-ci sont farouchement tordues, décomposées et recomposées les unes dans les autres, tant et si bien que le rendu final tiendra plus du trip cosmique ("Mountains") que du titre Noise routinier.

Comprendre que les quatre garçons versent maintenant dans des compositions à caractères épiques, sur lesquelles les superpositions sonores se mâtinent de percussion féroces ("Morte"), presque militaires, et lancent un fil sonore rebondissant d’une piste à l’autre. Ainsi, "Fantasia" et "Virginia" s’évertuent tous les deux à exploiter le même son elliptique et décharné, tout en lui imprimant deux dynamiques diamétralement opposées.

On retiendra surtout le titre "Moon Doom", sûrement la production la plus à mème de retranscrire toute l’énergie contenue dans ce 8 titres : une véritable apothéose musicale au profil orgiaque.

Vous l’aurez compris, Trans Upper Egypt revêt ici un caractère et une forme animale surprenante qui vient planter ses crocs dans notre imaginaire. Une expérience sonique prégnante, pour ne pas dire pugnace, principalement appuyée sur une notion du rythme rebondissant dynamiquement entre psyché, noise et punk. Rien que ça.

 

En savoir plus :
Le Bandcamp de Trans Upper Egypt
Le Myspace de Trans Upper Egypt
Le Facebook de Trans Upper Egypt


Stéphane El Menshawi         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 5 janvier 2020 : 360 jours avant 2021

Le temps passe, mais Froggy's Delight est toujours là, sans doute avec une nouvelle peau bientôt mais ce qui importe c'est ce que nous vous proposons à l'intérieur avec pour démarrer l'année une belle petite sélection à découvrir tout de suite !

Du côté de la musique :

"Broken toy" de Dirty Bootz
"Voix du ciel" de Ensemble Gilles Binchois
"Telemann : Frankfurt Sonatas" de Gottfried von der Goltz
"Lemon the moon" de Nitai Hershkovits
"Le rêve et la terre : Debussy, Ginastera" de Orchestre de Lutetia & Alejandro Sandier
et toujours :
"Mozart, Youth symphonies" de Freiburger Barockorchester, Gottfried von der Goltz
"Gemma EP" de Gemma
"Emily the one" mix #7 de notre podcast Listen In The Bed en partenariat avec Radio Dio
"Né !" de Chris LeHache
"Constance" de David Giguère
"Années folles, Crazy Paris !" de François Chaplin, Marcela Roggeri
"Super parquet" de Super Parquet
Ca bouge à Saint Etienne avec :
- "Plastic Ono Utero", 7eme épisode du podcast Listen In Bed
- Rencontre avec MC Pampille autour de son album "Sur le banc de touche"

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"L'Epaule de Dieu" au Théâtre L'Atalante
"Chien et Chat" à la Manufacture des Abbesses
"La Dame Céleste et Le Diable Délicat" au Studio Hébertot
les reprises :
'"Vertiges" au Théâtre de la Colline
'"Invisibles" à la MC93 de Bobigny
'"Vestiges Fureur" au Lavoir Moderne Parisien
"Les Carnets de Harry Haller" au Théâtre du Roi R
"La Loi des prodiges" à La Scala
"Alexandra Pizzagali - C'est dans la tête" au Théâtre du Marais
"Matthieu Penchinat - Qui fuis-je ?" au Théâtre du Marais
et la chronique des spectacles toujours à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Moderne Maharahaj, un mécène des années 1930" au Musée des Arts Décoratifs
"Collection Weisman & Michel : Fin de siècle - Belle Epoque (1880-1916)" au Musée de Montmartre
"Balzac & Grandville - Une fantaisie mordante" à la Maison de Balzac

Cinéma avec :

"Les Siffleurs" de Corneliu Porumboiu
et la chronique des films sortis en décembre

Lecture avec :

"Juste une balle perdue" de Joseph D'anvers
"La séparation" de Sophia de Séguin
"Otages " de Nina Bouraoui
"Sukkwan island" de David Vann
et toujours :
"Un art de vivre à Paris" de France de Griessen
"Nino dans la nuit" de Capucine & Simon Johannin
"Nuit d'épine" de Christine Taubira
"On ne meurt pas d'amour" de Géraldine Dalban Moreynas
"Jacobins !" de Alexis Corbière
"La fabrique du crétin digital" de Michel Desmurget
"Le ghetto de l'intérieur" de Santiago H Amigorena

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture
- 9 février 2020 : On se calme et on se cultive
- 2 février 2020 : Place aux crèpes
- 26 janvier 2020 : Les rois des galettes
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=