Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Grandes Bouches
Jaurès ! Le Bal Républicain  (Chants d'Action / Le Passage)  août 2014

"Pourquoi ont-ils tué Jaurès ?" demandait le grand Jacques.

La France, pays de la puissance du peuple, saignée de taxes et d’impôts pour assouvir les rêves de puissance de lointains monarques. La France, vieux pays de traditions séculaires et intouchables. La France, pays de râleurs. La France, pays de syndicalistes tout-puissants. La France, pays de poètes et d’utopistes. La France et ses grands hommes que l’histoire a magnifiés. Jaurès !

Enseignant, journaliste, critique littéraire, politicien, historien, philosophe, Jaurès grimpe les échelons à force de conviction. Fondateur du quotidien l’Humanité, puis de l’ancêtre du parti socialiste (je me garde ici de faciles comparaisons peu flatteuses entre Jaurès et François H, son supposé héritier), Jaurès reste un idéaliste qui n’a cessé de défendre le monde ouvrier et la laïcité en France. Et nous savons à quel prix.

Jaurès ! Une centaine d’années après sa naissance dans la douleur et dans le sang, la France souffre encore des inégalités sociales. Les ouvriers sont esclaves de riches patrons, leurs droits sont remis en cause. Il faut se soulever contre cette exploitation, surtout ne pas revenir en arrière, et l’Histoire prouve que les changements se font dans la douleur. Soit, Jaurès propose une révolution démocratique.

Charismatique et idéaliste, peut-être un peu naïf même. Quelques bedaines en Rolex se partagent le gâteau depuis la nuit des temps. Ils vendent du rêve aux opprimés, oubliés dès qu’ils accèdent au trône, avant de rejeter leurs bassesses sur la tête de leur supérieur. Rien n’a changé depuis le Moyen Age finalement. Et c’est là que la différence se creuse : d’un côté les blasés, de l’autre les combattants. Jaurès en est. Son parti également.

Dès 1894, Dreyfus-Dantès fut utilisé comme bouc émissaire et divisa le pays en deux, faisant pousser la graine du socialisme dans les esprits convaincus de l’innocence du capitaine, les autres ne comprirent certainement pas immédiatement la dimension de l’affaire. Quand la droite cléricale mène une offensive contre les instituteurs, Jaurès prend fermement position, ce que sont incapables de faire les lécheurs de bottes que sont les politiciens de notre siècle.

Même si nous devons pas oublier qui sont nos vrais oppresseurs, demandons-nous ce que nous ferions à leur place ET avec leurs moyens. La France, le pays des jugements et de la critique facile.

La France a besoin d’un Jaurès, tu ne veux pas revenir, tel un magnifique Dantès, pour secouer un peu ton pays ? Les enseignants sont montrés du doigt, les rues sont pleines de honte, l’humanité sombre dans l’oubli… Non, nous ne sommes pas perdus, tant que nous nous souvenons : Gandhi, Bhutto, Martin Luther King, Neruda, Lorca, Jaurès… L’espoir est permis, encore faudrait-il que nous soyons suffisamment courageux pour lancer le premier coup de pioche à nos vies résignées.

Des accordéons envoyant valser les mélodies, des percussions marchant vers l’Humanité, Les Grandes Bouches nous offrent Jaurès ! Le Bal Républicain. Pour tout ça, ne pas oublier, se souvenir que ça a été pire, mais que nous pouvons continuer la lutte. Et réussir. Solidaritairement vôtre, les destins liés vers un meilleur avenir. Ne soyons pas des moutons.

Un disque, 11 titres, un livre, des dessins d’Ernest Pignon-Ernest, des textes de Francis Ricard portés par la profonde voix de Philippe Dutheil, un beau moment de chanson engagée contre l’absolu, envers et contre les embruns, surtout contre le brin d’ailleurs. Un album de passionnés, ennemis de la fatalité et des coups bas qui vont avec. De quoi finir de vous convaincre de sortir de votre petite vie meublée d’écrans et de chanter avec un bonnet phrygien, une cocarde (et le cocard de la table basse, à vendre d’ailleurs). De l’énergie communicative et des envies de soulever de montagnes.

Salariés ! Résistez ! La mondialisation ne vous prendra pas ! "Seul compte le premier coup de pioche pour faire jaillir le puits."

 

En savoir plus :
Le site officiel de Les Grandes Bouches
Le Soundcloud de Les Grandes Bouches
Le Bandcamp de Les Grandes Bouches
Le Facebook de Les Grandes Bouches


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 11 octobre 2020 : La Mare Aux Grenouilles

Un samedi sur deux à 18h, c'est la Mare Aux Grenouilles, émission en direct où il est évidemment question de culture. N'hésitez pas à suivre la chaine Twitch de Froggy's pour ne rien louper. En attendant voici le replay de la #12 et bien sûr le sommaire de la semaine.

Du côté de la musique :

"Glover's mistake" de Mickaël Mottet
"Chanson d'amour" de Alexandre Tharaud et Sabine Devieilhe
"Deux mezzos sinon rien" de Karine Deshayes
"Visible(s)" de La Phaze
"Seven Inch" 2eme émission de la 2eme saison de LISTEN IN BED
"Introsessions EP" de Minshai
"Faune" de Raphaël Pannier Quartet
"Shaken soda" de Shaken Soda
"Y" de The Yokel
"L'ancien soleil" de Yvan Marc
et toujours :
"All thoughts fly" de Anna von Hausswolff
"Die, motherfucker ! die !!!" de Apple Jelly
"BT93" de BT93
"Brahms - musique de chambre vol 3 et 4" de Geoffroy Couteau
"Le temps béni de la pandémie" de Les Goguettes (en trio mais à 4)
"Mozart : Betulia liberata" de Les talens Lyriques & Christophe Rousset
"Both at once" de Martin Joey Dine
"Dialogues" de Nicolas Baldeyrou
"Source" de Nubya Garcia
"Glasgow kiss EP" de Shadow of Planes

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux 2 colombes" au Théâtre Le Ranelagh
"Le petit coiffeur" au Théâtre Rive Gauche
"L'Habilleur" au Théâtre Berthelot à Montreuil
"Nicolas de Staël - La fureur de peindre" au Théâtre Le Lucernaire
"Un jour, je reviendrai" au Théâtre de Sartrouville
"La Légende du Saint Buveur" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Petit frère. La grande histoire Aznavour" au Théâtre 12
"L'Amérique n'existe pas" au Théâtre Essaion
"Mon âge d'Or" au Théâtre Les rendez-Vous d'Ailleurs
les reprises :
"Les Témoins" à la Manufacture des Abbesses
"Avec le paradis au bout" au Lavoir Moderne Parisien
"Inch'Allah chez les bourgeois" au Théâtre d'Edgar
"Stéphanie Jarroux - Bio et Barge" au Palais des Glaces
"Karine Dubernet - Souris pas" à l'Apollo Comedy
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Les Folies Gruss" à la Porte de Passy
"Mariaj en chonsons" en tournée
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon

Cinéma :

en salle :
"Yalda, la nuit du pardon" de Massoud Bakhshi
at home :
"Un été inoubliable" de Lucian Pintilie
"Mélo" d'Alain Resnais
"Montanha, un adolescent à Lisbonne" de João Salaviza
"La vie au ranch" de Sophie Letourneur
"La traversée de l'ombre" de Marcel Gisler
"Les sirènes de Levanzo" de Rolando Colla

Lecture avec :

"Etouffer la révolte" de Jonathan M. Metzl
"Infographie de la Rome antique" de John Scheid, Nicolas Guillerat & Milan Melocco
"L'accident de chasse" de David L. Carlson & Landis Blair
"Le voleur de plumes" de Kirk Wallace Johnson
"Mon père et ma mère" de Aharon Appelfeld
"Réparer les femmes : un combat contre la barbarie" de Denis Mukwege & Guy-Bernard Cadière
"Un coeur en sourdine" de Alexandra Pasquer
et toujours :
"Athènes" de Sonia Darthou et "Le palais d'Orsay" de Hélène Lewandowki
"Le monde des Abberley" de Robert Goddard et "Marilou est partout" de Sarah Elaine Smith
"Marc Aurèle" de Benoit Rossignol

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 29 novembre 2020 : Culture Globale
- 22 novembre 2020 : Le Froggy's Nouveau
- La Mare Aux Grenouilles #15
- 15 novembre 2020 : Novembre à Paris
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=