Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sabina
Toujours  (Naim Edge Records)  mars 2014

Plutôt que de chercher à savoir quel est le meilleur disque de l’année, de la décennie, de la semaine, de l’heure, profitons plutôt de ce mois de décembre pour se pencher sur des disques qui vous ont peut-être échappés cette année.

Episode Un : La Menace De l’Espoir.

Sabina sortait en début… Bon, je m’arrête tout de suite, j’entends que ça ricane au fond, je vais donc faire la blague que tout le monde m’a fait lorsque je parlais de ce disque, et que vous brûler d’envie de faire également dans les commentaires (et heureusement qu’il n’y en a pas), comme ça on n’en parle plus, attention : "Ah oui, Sabina, celle qui chantait "Boys, Boys, Boys" et qui en avait gros sur le cœur, si tu vois ce que je veux dire". Oui, je vois très bien ce que tu veux dire petit coquin, puisque sans doute pris d’une crise d’originalité folle, tout le monde m’a dit la même chose. C’est SaBIna et non, ça ne manque pas d’air (jeu de mot honteux). Je disais donc, avant d’être pitoyablement interrompu par un de mes moi-même, que Sabina sortait en début d’année un album nommé Toujours, et qu’il serait dommage de passer à côté.

Sabina Sciubba, ancienne chanteuse des Brazilian Girls (1), mais aussi actrice, artiste, née en 1975 en Italie d’une mère allemande et d’un père Italien, ayant vécu en Italie, en Allemagne, en France et aux States of America. Je n’ai pas pour habitude de me pencher sur la biographie des chanteuses, même s’il y a des chanteuses sur lesquelles j’aimerai me pencher, mais la vie de Sabina permet de mieux comprendre et de mieux appréhender son premier album. Toujours, un disque au nom français avec des textes qui mélangent anglais (pour la plupart) français, allemand et italien. Les langues se mêlent, se succèdent, parfois dans la même phrase, être avec Sabina, c’est se préparer au voyage, elle se décrit en "Sailor’s Daugter", la fille d’un marin, c’est plutôt elle qui ressemble à un marin, just like "Tabarly", nous proposant un voyage entre le soleil et la neige, cherchant l’amour dans chaque port, obligée à se résoudre à pratiquer le pire amour, l’amour à distance ("Long Distance Love") entre New-York et Paris planquée derrière un ordinateur, mais l’amour est rare, il faut le protéger et en profiter. Et au final, comme beaucoup de voyageurs, ne souhaiter qu’une seule chose, rentrer à la maison ("Going Home"), pas pour le confort mais simplement pour le plaisir de rentrer chez soi, pour retrouver l’autre, la maison n’est pas là où on habite mais là où est son cœur.

Musicalement, l’inspiration est à chercher du côté de New York, Sabina est velvetienne en diable, une douce PJ Harvey, la petite fille de Nico, c’est principalement dû à la douceur de la voix, d’ailleurs tout est doux, lipide, clair, transparent mais pas invisible ou insignifiant. Elle mêle astucieusement un peu d’effet, un peu d’électronique dans cette pop plutôt acoustique et traditionnelle, réussissant à la fois des balades et des morceaux plus bruts, plus rythmés ("I Won’t Let You Break Me"). Avec un sens de la mélodie rare, Sabina apporte du soleil dans vos oreilles et dans vos cœurs, à la fin de ces douze petites merveilles, il est difficile de ne pas tomber amoureux de ce disque comme il est difficile de résister à la tentation de lui glisser doucement à l’oreille "Viva l’Amour !".

Et pour finir, comme me le disait un ami en voyant la pochette alors que j’essayais de le convaincre d’écouter ce Toujours : "et puis à poil sur un âne c'est moins vulgaire qu'à moitié à poil dans une piscine". Effectivement, c’est aussi un bon argument...

(1) - Cadeau de Noël : Pour épater vos amis durant un réveillon un peu ennuyeux, n’hésitez pas à prendre la parole et à lâcher : "Saviez-vous que le groupe Brazilian Girls n’était composé que d’une seule fille et qu’il était de New York, d’ailleurs Of Montreal est d’Athens en Géorgie aux États-Unis et I’m From Barcelona de Jönköping en Suède ? Incroyable, non ?" Et hop ! Encore une soirée de sauvée grâce à votre érudition musicale et un peu à moi. Ne me remerciez pas, ça me fait plaisir, c’est ça l’esprit de Noël !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

L'interview de Brazilian Girls (17 janvier 2007)

En savoir plus :
Le site officiel de Sabina
Le Facebook de Sabina


sy!         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 10 décembre 2017 : Ah que coucou !

Tout le monde à suffisamment, largement, exagérément parlé de la mort de Johnny. Pour cette édition de Froggy's Delight, rien sur la vieille canaille, que du neuf, du sautillant, du pétillant et de l'excitant. C'est parti pour la sélection de la semaine, de quoi piocher vos idées de Noël.

Du côté de la musique :

"L'empreinte" de Angel Fall
"Too many things to light" de Black Car Crossin'
"Le violon de Proust" de Gabriel & Dania Tchalik
"Dreameater" de Garciaphone
"A kind of magic" , Jazz Loves Disney 2 avec George Benson, Jamie Cullum, Eric Cantona, Madeleine Peyroux, Bebel Gilberto...
Riviera, Nuits Blondes, The Newtons dans une sélection single & EP
"Vocalises" de Romain Leleu & Thiierry Escaich
"Vestida de nit" de Silvia Pérez Cruz
"Vive la patate libre !" de Stéphane Blek
et toujours :
"Handel : Shades of love, Italian cantatas" de Anna Kasyan
"The thread" de Lysistrata
"Jolly new songs" de Trupa Trupa
"Heaven upside down" de Marilyn Manson
"Besame mucho" de l'Ensemble Contraste & Orchestre Philarmonique Royal de Liège
"Royaume EP" de La Féline
"Babylone EP" de La Jarry
"La caverne" de Lande
"Après l'orage" de Nour
"Renaissance" de Pépite
Interview de Bajram Bili

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'Empire des lumières" à la MC93 à Bobigny
"Le dernier voyage de Sinbad" au Théâtre 13/Seine
"Quitter la terre" au centre Culturel Suisse
"Adieu Ferdinand ! - Le Casino de Namur" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Adieu Ferdinand ! - Clémence" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Chambre de Marie Curie" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Trio en mi bémol" au Théâtre de l'Opprimé
"Pierre Palmade - Aimez-moi !" au Théâtre du Rond-Point
"Youpi c'est reparti !" au Cabaret La Nouvelle Eve
"La croisière ça use !" au Théâtre Edgar
"Tinder Surprise" au Théâtre Edgar
"Apzurde !" au Théâtre Trévise
"Stomp" aux Folies Bergère
"Les Réformés" au Kibélé
des reprises à ne pas rater :
"Berlin 33" au Théâtre de Belleville

"C'est la guerre" au Théâtre Essaion
et les chroniques des autres spectacles de décembre

Expositions avec :

"Jean Echenoz - Roman Rotor Stator" au Centre Pompidou
"Icônes et arts chrétiens d'Orient" au Petit Palais
et dernière ligne droite pour "Anders Zorn - Le maître de la peinture suédoise" au Petit Palais

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Lucky de John Carroll Lynch
"Soleil battant" de Clara Laperrousaz et Laura Laperrousaz
"La Fiancée du désert" de Cecilia Atán et Valeria Pivato
Ciné en bref avec :
"Les Gardiennes" de Xavier Beauvois
"Marvin ou la belle éducation" de Anne Fontaine
"Battle of The Sexes" de Jonathan Dayton et Valerie Faris
"Plonger" de Mélanie Laurent
"Tueurs" de François Troukens et Jean-François Hensgens
"Le brio" de Yvan Attal
"Le Bonhomme de neige" de Tomas Alfredson
"Bad Moms 2" de Scott Moore et Jon Lucas
les chroniques des autres sorties de décembre
et les chroniques des sorties de novembre

Lecture avec :

"L'espionne" de Paulo Coelho
"La belle sauvage" de Philippe Pullman
"La lagune" de Armand Marie Leroi
"La vallée du diable" de Anthony Pastor
"Le journal d'Anne Frank" de Ari Folman et David Polonsky
"Quattrocento" de Stephen Greenblatt
"Retour sur Belzagor : Tome 1" de Robert Silverberg, Philippe Thirault et Laura Zuccheri
et toujours :
"Après la chute" de Dennis Lehane
"L'araignée de Mashhad" de Mana Neyestani
"L'une pour l'autre" de Hilding Sandgren
"La disparue de noël" de Rachel Abbott
"La faute de l'orthographe" de Arnaud Hoedt, Jérôme Piron et Kevin Matagne
"Une vie exemplaire" de Jacob M. Appel

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=