Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Amoureux de Marivaux
Théâtre Poche-Montparnasse  (Paris)  janvier 2015

Spectacle de la Compagnie Les Mauvais Élèves mis en scène par Shirley et Dino, avec Valérian Behar-Bonnet, Elisa Benizio, Bérénice Coudy et Guillaume Loublier.

La troupe de la Compagnie Les Mauvais Élèves, après avoir foulé les planches de la Comédie Nation au début de l'année 2014 avec leur spectacle "Les amoureux de Marivaux", reviennent à Paris au Théâtre de Poche.

Les jeunes comédiens, tous quatre sélectionnés Talents Adami Cannes 2014, interprètent des personnages du répertoire de Marivaux dont ils se sentent "proches par leur âge, leurs préoccupations, leur passion".

C'est vrai qu'il y a de la passion dans ce projet. Les deux jeunes femmes et les deux jeunes hommes ne se contentent pas de jouer des scènes d'amour extraites de "La Surprise de l'amour", "La dispute", "La commère", "La méprise" et "L'heureux stratagème", ils y mêlent des chansons françaises de Gainsbourg, Reggiani, Le Forestier, Polnarreff et d'autres interprètes.

Aux tourments amoureux des personnages du 18ème siècle répondent des chansons de l'âge d'or de la variété française connues de tous. A ce titre, la danse interprétée par Elisa Benizio sur l'air d'"Education Sentimentale" de Maxime Le Forestier est un moment absolument jubilatoire.

Est-ce en raison des costumes de Mariette Niquet-Rioux, le spectateur a parfois l'impression de se retrouver plongé au coeur d'une émission de Maritie et Gilbert Carpentier, un de ces "Numéro 1 à..." où les artistes de l'époque intercalaient quelques sketchs entre les chansons. On retrouve aussi la légèreté de cette variété des années 70.

Cette impression est renforcée par le jeu des acteurs. Souriants, pleins de verve et de vie, Elisa Benizio, Bérénice Coudy, Valérian Behar-Bonnet et Guillaume Loubilier bondissent en scène, jouissent de l'exagération, multiplient les chorégraphies. Même le physique de Guillaume Loublier rappelle Teddy Vrignault, invité permanent de ces spectacles télévisuels du siècle dernier.

La mise en scène de Corinne et Gilles Benizio, alias Shirley et Dino, introduit de petits intermèdes absolument pétillants afin de présenter les pièces dont sont extraites les scènes.

Avec "Les Amoureux de Marivaux", Les Mauvais Élèves offrent du rire intelligent qui tonifie le théâtre classique. Leur bonne humeur et leur dynamisme sont communicatifs.

 

Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Jean-Louis Zuccolini
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=