Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Votre père
Christian Morel de Sarcus  (Editions Orizons)  août 2014

Naufragé sur l'île de la douleur, un homme à la paternité kidnappée et ravagée à la suite du divorce qu'il a initié pour se sauver de la tentation suicidaire résultant d'un "mariage mortel", lance une bouteille à la mer en direction de ses enfants aimés dont il est séparé depuis plus d'une décennie.

Mais l'homme est écrivain, comme Christian Morel de Sarcus, l'auteur de cet opus intitulé "Votre père", et sa missive revêt une forme en ce qu'il s'affranchit des registres littéraires et pourrait ressortir aux miscellanées.

Au demeurant Christian Morel de Sarcus le qualifie de "chaos d'un nouveau genre" et le présente de manière éclairante sur la quatrième de couverture en indiquant qu'il s'agit d'un "récit-roman, où incantation, introspection, poésie, dramaturgie et dévoilement impitoyable alternent avec le réquisitoire déchirant d'un homme trahi et trompé qui refuse le traitement ordinaire l'oubli et le mépris".

Ainsi, hors de toute linéarité, transcendée par l'écriture et modelée par la représentation discursive de soi, la partition, qui procède de l'autofiction, se positionne à la croisée des genres.

Lettre ouverte et confession, réquisitoire et plaidoyer, elle croise les temporalités pour évoquer sans concession ni complaisance "un grand amour de jeunes gens qui a tourné en un naufrage minable" et constituer un viatique pour les enfants nés de cette union pour leur permettre de prendre leur distance au regard d'une "parentèle infecte" tout en apportant sa contribution à leur histoire dont une partie a été, sinon effacée, du moins corrompue, et qui ferait office d'antidote au poison maternel distillé par une femme au psychisme altéré.

Simultanément, elle dresse l'autoportrait lucide de l'homme "amoureux et déchiré, assoiffé et meurtri et aimant assez la souffrance", au destin tragique et à la "fuite anti-héroïque" et aborde l'essence de l'écriture qui se nourrit de la souffrance de l'écrivain.

L'écriture de Christan Morel de Sarcus est belle et violente. Il en use comme d'un scalpel qui dissèque les corps et les âmes en quête d'une impossible résilience. Elle est l'épée du cavalier de sa propre apocalypse qui traque et pourfend la félonne.

Elle est aussi la douce plume de cette ode à l'amour paternel qui laisse à l'air léger le soin de la porter vers ses enfants chéris.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 août 2018 : Place aux livres

C'est bientôt la rentrée, et donc la rentrée littéraire, voici déjà quelques chroniques pour terminer agréablement l'été avec également une sélection de spectacles de l'été et bien entendu du cinéma, de la musique et des expositions !

Lecture avec :

"Cette maison est la tienne" de Fatima Farheen Mirza
"Empreintes de crabe" de Patrice Nganang
"L'habitude des bêtes" de Lise Tremblay
"Sergent papa" de Marc Citti
"Tous les hommes désirent naturellement savoir" de Nina Bouraoui
et toujours :
"Forêt obscure" de Nicolas Krauss
"Les grandes épopées qui ont fait la science" de Fabienne Chauvière
"Rien de plus grand" de Malin Personn Giolito

Au théâtre :

un incontournable :
"Le Gros diamant du Prince Ludwig" au Théâtre Le Palace
un nouvau venu :
"Hypo" au Théâtre de la Contrescarpe
les inoxydables :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
les outsiders :
"Dîner de famille" au Théâtre d'Edgar
"Iliade" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Tinder Surprise" au Théâtre d'Edgar
"Speakeasy" au Palais des Glaces
"Chance" au Théâtre La Bruyère

Expositions avec :

dernière ligne droite pour :
"Van Dongen et le bateau-Lavoir" au Musée de Montmartre
"Margiela - Les Années Hermès" au Musée des Arts Décoratifs
"Parfums de Chine - La culture de l'encens au temps des Empereurs" au Musée Cernushi

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Silent Voice" de Naoko Yamada
"La Belle" de Arunas Zebrunias
et la chronique des autres sorties d'août

Du côté de la musique :

"When the earth was flat" de Quiet Dan
"A quality of mercy" de RVG
Sélection d'albums blues avec Sue Foley, Ian Siegal, Fred Chapelier et Archie lee Hooker
et toujours :
"Schtick" de Danny Goffey
"Prokofiev for two" de Martha Argerich & Sergei Babayan
"South by west" de Pampa Folks
"Press rewind" de Devil Jo & the Blackdoormen
"Bonsoir shérif" de Keith Koona
"Home" de Kian Soltani & Aaron Pilsan
"La green box" de La Green Box
"Modernéanderthal" de Le Pied de la Pompe
"Art autoroutier" de Nuage Fou

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=