Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Trois frères
Peter Ackroyd  (Editions Philippe Rey)  janvier 2015

"C’est la règle de la vie citadine (...) les éléments les plus hétéroclites s’y heurtent. Parce que, voyez-vous, tout est lié."

Londres, au milieu du siècle dernier c’est là où tout commence. Trois frères nés le même jour à une année d’intervalle chacun. Trois frères, trois destins, trois histoires que l’on pourrait croire éloignées et pourtant si proches, si mêlées.

Peter Ackroyd nous promène dans un Londres aujourd’hui disparu, des beaux quartiers aux plus malfamés, Londres véritable quatrième frère de cette histoire. Autant de quartiers avec autant de populations différentes, des hommes riches, des classes moyennes, des pauvres, bref tout ce qui compose une ville.

Une histoire qu’aucun des personnages n’arrive vraiment à saisir, à comprendre. C’est à nous lecteurs, que Peter Ackroyd donne toutes les clés, tous les secrets. S’il place précisément ces personnages dans la ville, on pourrait presque organiser une visite des lieux dépeints dans le roman, il explose la temporalité, entre deux chapitres il peut y avoir deux minutes, deux ans ou bien parfois on ne sait pas. C’est une des force de ce livre, se concentrer sur l’histoire et ces personnages, ce fameux destin croisé entre trois frères qui, sans le savoir, vont tous avoir à faire pour des raisons diverses à un marchand de sommeil. Comme sur une piste de danse, les personnages évoluent sans se toucher et nous les regardons faire, nous évaluons leur pas, leur chorégraphie. Nous savons que fatalement ils finiront par se frôler, se heurter, c’est inévitable, et pourtant page à page, nous continuons à palpiter. Tout paraît simple, tout est limpide, comme l’écriture, alors qu’il n’est question que de scandales politiques, sexuels, immobiliers, familiaux...

Peter Ackroyd nous offre un merveilleux puzzle fait de quartiers londoniens, de personnages plus ou moins attachants, et l’on prend à vrai plaisir à se perdre dans les rues pour assembler toutes les pièces, pour tout lier.

 
 

A lire aussi sur Froggy's Delight :
La chronique de "Shakespeare, la biographie" de Peter Ackroyd
La chronique de "Londres, une biographie" de Peter Ackroyd
La chronique de "Charlie Chaplin" de Peter Ackroyd


sy!         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 13 août 2017 : Comme un air de Week End

Cette semaine, avec son pont du 15 août, va ressembler à un long week end qui se termine en beauté par le festival de La Route du Rock. Voici quand même quelques petites chroniques à lire à vos heures perdues, entre 2 averses ou 2 concerts, avant la plage, après la sieste...

Du côté de la musique :

"Soleil de Tokyo" de Imagho
Classique, vous avez dit classique ? autour de Igor Stravinsky et le Sacre du Printemps
"Cluster" de An Pierlé
EP de My Own Ghosts
"Un Renaud pour moi tout seul" de Monsieur Lune
et toujours :
"La vie sur les os" de Géraldine Torres
"Goodnight Rhonda Lee" de Nicole Atkins
"Oh, Sealand" de Oddfellow's Casino
"Every valley" de Public Service Broadcasting
"A Rift in Decorum : Live at the Village Vanguard" de Ambrose Akinmusire
"A new kind of freedom" de The Celtic Social Club
Youri Defrance et Jupiter & Okwess, ni vus ni connus mais à découvrir
Pondichery Bomb en session de la semaine
Interview de François Fleuret à propos de la Route Du Rock 2017
dernier petit tour du côté des Vieilles Charrues

Au théâtre :

les divertissements de l 'été :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Un petit jeu sans conséquence" à la Comédie de Paris
"Le jardin d'Alphonse" au Théâtre Michel
"Mon meilleur copain" à la Comédie Caumartin
"Rupture à domicile" au Théâtre du Splendid
"Le Dindon" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Tout le monde peut se tromper" au Café de la Gare
"Et pendant ce temps Simone veille" à la Comédie Bastille
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et à ne pas rater "L'écume des jours" au Théâtre de la Huchette

Exposition avec :

la dernière ligne droite pour "Karel Appel - L'Art est une fête !" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Une femme douce" de Sergei Loznitsa
"Lumières d'été" deJean-Gabriel Périot
les chroniques des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'ordre du jour" de Eric Vuillard
"La lanterne des morts" de Janine Boissard

Froggeek's Delight :

"Great Giana Sisters" histoire d'un jeu et d'un plagiat

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=