Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Melanie De Biasio
No Deal Remixed  (PIAS)  février 2015

Quand on est chroniqueur musical, d’abord sachez que ce n’est pas un vrai métier, j’ai un vrai métier à côté, ensuite, et je ne le répéterai jamais assez, je ne fais pas de la critique de disques, je fais de la chronique de disques. Pour vous expliquer et pour faire simple, cela veut dire que je peux parler de ce que je veux si et seulement si au moins une fois dans mon charabia, je cite le nom du disque dont je suis sensé parler, et l’artiste aussi c’est un plus, mais ça, avouons-le, c’est surtout pour faire plaisir aux moteurs de recherche et aux attachées de presse. Donc quand on est chroniqueur musical, on a des disques à écouter, au moins deux cents mots à écrire (même si moi, je suis plus proche des six cents en général), mais on n’a pas souvent l’occasion de jouer et de rigoler, certes avec des amis on fait un peu d’Ouchropo (Ouvroir de Chronique Potentielle), du place mot, du t’es pas cap de placer dans ton prochain article que c’est scandaleux que Cascada n’ait pas remporté l’Eurovision en 2013, bah si je suis cap enfin, la preuve je viens de le faire.

Donc je reprends, quand on est chroniqueur musical, on n’a pas souvent l'occasion de s’amuser, il y a des délais, des deadlines, des rédacteurs en chef tyranniques, des attachées de presse pas farouches mais exigeantes, des correctrices au bord du suicide à force de mes fotes de frapppe, de conjugaison et d’orthographe, il y a plein de choses mais il n’y a pas trop d’occasion de se divertir. Et soudain, et là (c'est le drame), je vois un jeu olipesque en diable enfin ouchropesque, qui me tend les bras : un disque de remix dont je ne connais pas du tout l’album qui se fait remixer, dont je ne connais même pas la chanteuse, dont je ne connais rien, et dont je vais quand même vous parler... Et en passant, je vous rassure, ce n’est pas une insulte et ce n’est pas sale de se faire remixer. Un remix, c’est quoi ? C’est une moustache sur la Joconde. J’aime les moustaches, j’aime la Joconde, donc allons-y ! Bon, quand je vois la liste des remixeurs, je suis plutôt rassuré : Eels, Chassol, The Cinematic Orchestra, entre autres, donc ça devrait le faire, comme disent les faux jeunes.

Melanie De Biasio est une chanteuse de jazz belge, avec une voix particulièrement douce et sensuelle, et d’ailleurs ces remix lui font une largue place, pas d’effet de voix, très souvent d’ailleurs la voix est laissée pure ou presque, parce qu’il n’y a pas grand-chose à rajouter, comme si les remixeurs s’étaient retrouvés devant une incapacité de toucher à cette voix, que faire ? Que rajouter quand une version a capella serait suffisante ? C’est donc des remix tout en douceur, en même temps comme souvent quand on remixe un disque d’une chanteuse de Jazz, ça devient vite de l’Ambiant, ce n’est pas un reproche. Hex donne corps au titre de la chanson "The Flow", ça coule de source, ça déroule comme une longue divagation nocturne, comme on tournerait en voiture sur périph’ en faisant fi des limitations de vitesse. Chassol et sa virtuosité au piano dans un duo de voix, rend la douleur douce à mesure que le rythme s’accélère. On trouve deux versions de "I’m Gonna Leave you", là où Clap Clap rend une version presque joyeuse "je vais te quitter, et c’est génial c’est la fête", The Cinematic Orchestra est dans la supplique, dans sa pure tradition, "je vais te quitter, parce que la vie est si triste".

Un disque de remix étonnement d’une grande cohérence mais qui n’oublie pas de varier les plaisirs, les styles. Un disque très respectueux de Melanie de Biaso, elle est au centre de tout, et tous tournent autour d’elle comme en pâmoison. Un disque qui peut se suffire à lui-même, un disque parfait pour les divagations nocturnes, pour faire tourner votre cinéma intérieur et qui réussit à donner envie d’écouter les versions originales. Ce qu’évidemment j’ai fait depuis et ce que je vous conseille fortement. No Deal Remixed est la version "nuit", "urbaine" de No Deal, un parfait complément qui prolonge ses émotions, sa douceur et sa finesse.

Réussir un disque de remix, c’est rare.
No Deal Remixed est un disque réussi.
No Deal Remixed est un disque rare et pourtant, il vous tend les bras.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Lilies de Melanie de Biasio
Melanie De Biasio en concert à Magic Mirrors (vendredi 21 octobre 2016)

En savoir plus :
Le site officiel de Mélanie De Biasio
Le Bandcamp de Mélanie De Biasio
Le Soundcloud de Mélanie De Biasio
Le Facebook de Mélanie De Biasio


sy!         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2018-10-14 :
Antilles Méchant Bateau - Divers artistes
Cat Power - Wanderer
Sol Seppy - I Am As You Are
Alexis HK - Comme un ours
Rumon Gamba & Iceland Symphony Orchestra - Dag Wirén : Sinfonietta in C Major, Serenade, Symphony No. 3 & Divertimento
Donny McCaslin - Blow.
Céline Tolosa - Vendredi soir EP
Samuel Cajal - Une issue
San Carol - Houdini
Les Tambours du Bronx - Weapons Of Mass Percussion (W.O.M.P)
Gontard! - Interview

• Edition du 2018-10-07 :
Qu'en pense Gertrude ? - Interview
The Buttertones - Midnight in a Moonless Dream
Dominique A - La Fragilité
Invigo - Feel
Immortal - Northern Chaos Gods
Elysian Fields - Pink Air
Cyril Cyril - Certaine Ruines
Spiral Deluxe - Voodoo Magic
Lénine Renaud - La gueule de l'emploi
Jean-Louis Murat - Il Francese
Septembre - Si c'était à refaire

• Edition du 2018-09-30 :
Ellipse Festival #2 (édition 2018) -
Festival Hop Pop Hop #3 (édition 2018) - samedi 15 - Marc Melià - Flamingods - Pale Grey - Tamino - Bad Nerves - Gramme - La Jungle - The Limiñanas - Life
Foray - Tahiti 80 - Interview
Jean-Christophe Aplincourt, directeur du 106 Rouen - Interview
Jim Yamouridis - The Other Side
Father John Misty - God's Favorite Customer
Elisapie - The Ballad of the Runaway Girl
Paul Weller - True Meanings
Juanita Stein - Until the lights fade
Morgane Imbeaud & Elias Dris - The Homeward Bound : Songs Of Simon & Garfunkel EP
 

• Archives :
Léonie Pernet - Crave
Jean Cohen-Solal - Captain Tarthopom - Flûtes Libres
Fantôme - Mésopotamie
Low - Double Negative
Festival Hop Pop Hop #3 (édition 2018) - vendredi 14 - Sonny & the Sunsets - One sentence. Supervisor - Mister Milano - Laake - Baloji - Malik Djoudi - Aaron Cohen - Oktober Lieber - Ctrl-Z
Goël - Le bruit dehors
Pauline Drand - Faits bleus
You, Vicious ! - You, Vicious !
Papapla - Sounds of Papapla Vol. 1
Idles - Joy as an Act of Resistance
The Coral - Move Through The Dawn
BlauBird - Rising, la fin de la tristesse
Géraud Portal - Let My Children Hear Mingus
No Mad ? - Idomeni
Black Foxxes - Reiði
The Innocence Mission - Sun on the square
Thomas Breinert - Thomas Breinert EP
Madame Robert - Comme de Niro
Brendon Anderegg - June
Eles - Neige à Londres
Judith Owen - Interview
Festival La Route du Rock #28 (édition 2018) - Chevalrex - The Limiñanas - Grizzly Bear - Shame - Etienne Daho - The Black Angels -The Brian Jonestown Massacre - Föllakzoid - Josh T. Pearson - Patti Smith - Ariel Pink - Nils Frahm - Protomartyr - Charlotte Gainsbourg - Superorganism - Phoenix - The Le
Delgres - Mo Jodi
Vox Bigerri & Jim Black - Tiò
The Lemon Twigs - Go To School
Thibault Noally, Blandine Staskiewicz & les Accents - Ontario
Cam Deas - Time Exercises
Ella/Foy - Walking in the space
Sarah Maison - EP
Interpol - Marauder
- les derniers albums (5352)
- les derniers articles (123)
- les derniers concerts (2272)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1044)
- les derniers livres (7)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=